CALADINFO

CALADINFO

**CONSCRITS LA "1"


CONSCRITS DIMANCHE 30 JANVIER 2011 VILLEFRANCHE

 

TOUT D'abord conscrits 2011 et au bas de la page, quelques photos janvier 2010, pour la 0 !!!

 

 

 

 

Ah quand même j'ai réussi à prendre Raymond Durnerin 80 ans, tandis que notre ami Fanfan lui, est dans la voiture au chaud et à l'abri, y'a pas de justice !

 

 

 

 

En grand nombre les musiciens de la fanfare de Juliénas

 

 

 

 

 

Et comme il se doit le service d'ordre de l'interclasse devant chaque décade !

 

 

 

 

 

35 convives au restaurant 1900 pour les 50 ans d'Annick fille de notre Colette Dumont célèbre en calade par ses actions dans le domaine social, et deux membres de la famille qui ont fêté leur 60 ans ! Mais promis on remet ça le 15 mai... ailleurs...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Parmi les 50 ans, Saliman est venu spécialement de Kandi au Bénin car faire les conscrits étaient un rêve... par contre pour le climat !!!

 

 

 

Ca va Serge, j'ai crié assez fort, heureusement qu'à la vague du retour, et avec ce froid, la moitié des spectateurs sont rentrés chez eux...

 

 

 

 60 ans

 

 

 

 

 

 

Et on remet ça pour le souvenir du 1900 avec la reine Annick en bas, le patron a pris la photo à ma place pour que ma tête soit avec celle de tous ! pas mal !

 

 

 

 

 

80 ans et deuxième en partant de la gauche, le président Jacky Barnaud ! Et dire que j'ai travaillé chez lui en sortant de l'école alors qu'il dirigeait la Clinique des poupées, maintenant remplacée X fois par des fringues, c'était en ... il y a...  46 ans, horreur !

 

 

 

 

  

 

 

A 20 ans on se sent... heureux d'être conscrit

 

 

 

Du ruban rouge et des 50 ans et puis faites l'effort de les reconnaître !

 

 

 

Les belles autos en tête de défilé, y'a pas à dire, ça le fait !

 

 

 

 

 

 

 

Une belle fanfare c'est ben beau quand même !

 

 

Et les fanfares qui passent dans la rue, avec des airs qu'on peut chanter dessus, en chantant la la la, mais on a eu droit aussi à la chanson par les classards !

 

 

Et les vingt ans... On n'est pas fatigués... ben si !!! et oui deux kilomètres avec deux montées et deux descentes, en faisant la vague et en chantant, c'est le sacrifice obligatoire!

 

 

 

 

Dis donc la mère Cottivet c'est pas le Marc Moyne, mais si le commerçant, enfin, mieux, le bijoutier, celui qu'on a intronisé vendredi au 210 avec l'inter et les compagnons du beaujolais ! Belle réception en tout cas, des princes au 210 !

 

 

 

 

Dans les trente ans, il y a le petit Julien Mure (enfin petit...), le président des donneurs de sang depuis des années !!! Pour une fois qu'il prend le temps de s'amuser ! C'est pas le tout Julien, mais jeudi et vendredi, aller, au don du sang comme d'habitude et après le boulot en plus !!!

 

  

 

 

Durouge, du rouge

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

L'interclasse est toujours devant chaque fanfare suivie de la décade !

 

 

 

 

Dernière fête des conscrits à La Cigale !!!! avec une des fanfares

 

 


30/01/2011
0 Poster un commentaire

Raymond Durnerin dit "Dudu" conscrit de 80 ans, classe 51

Raymond Durnerin  dit « Dudu » vaguera rue nat’ avec les 80 ans

 

Pour Dudu, enfin, Raymond, les conscrits et sa classe 51 sont comme l’oxygène, indispensables ! Né le 3 mai 1931 à Frans, sur la rive d’en face, Raymond passera sa jeunesse à Fareins. A 18 ans il entre chez Berliet Vénissieux où se déroulera  toute sa carrière professionnelle, à tel point que le lundi des conscrits, il était au travail ! Il a deux enfants Yves qui vit à Toulouse et Christian qui a ouvert la chocolaterie beaujolaise de la rue Richetta. En se mariant, Raymond  vient habiter Béligny qu’il ne quittera que tout  récemment pour la résidence du Cep où il amuse la galerie et soudoie les amis avec des chocolats…

  

Cet ancien dirigeant sportif des années 65/70, qui assiste à tous les matches de foot et de handball en emmenant également les enfants, garde des souvenirs émus de ces années actives. Désormais, il est appelé dans diverses associations de retraités, membre très dynamique, mais garde une place privilégiée à la 51. « J’ai fait mes trente ans, et n’est plus quitté la 51. Je me souvient de m’être habillé en corsaire pour une retraite au flambeau, qu’un conscrit chantant à tue-tête debout sur une chaise a fait voler son dentier en éclat, ou encore qu’un autre a oublié de se lever à l’heure de la photo sur laquelle il n’a donc  jamais  pu figurer. Cette année, j’ai l’intention de profiter de la fête de tout mon cœur, de défiler, chanter, danser… j’ai même oublié mes ennuis de santé passés ! » Raymond apprécie cette classe composée de véritables amis, qui éprouve un profond respect pour les traditions, réalise une organisation et  un emploi du temps au couteau,  grâce à la maniaquerie appréciée du président Barnaud.

 

MF BALANDRAS Le progrès Villefranche du samedi 29 janvier 2011


29/01/2011
0 Poster un commentaire

Conscrits 2011 en calade

Le Comité de liaison a honoré quatre 70 ans

Jacky Battail, Marcel Rampon ont reçu leur bouquet jeudi 27 janvier à la maison des combattants, Lili  Ratignier et Jean-Pierre Remeringer, malades ce jour, auront la visite de leurs collègues , selon les vœux du président Michel Broyer qui insistait sur «  l’entraide indispensable dans les moments où les adhérents ont besoin de soutien ».

 

   

A Sourire d’Automne, trois dames étaient fêtées

Suzette Dubois 80 ans et trésorière de longue date dans l’association, Florence Puillon et Jeannette Grandjean en forme,  affichaient dignement leurs 90 printemps, à l’heure du goûter ce jeudi 27 janvier, espace Barmondière, entre deux parties de cartes comme chaque jeudi.

 

 

Tous les jeudis espace Barmondière jeux de cartes  - Président André Longère.

 

14 conscrits à Ma Calade et une ambiance torride

A la résidence Ma calade, les conscrits sont attendus avec impatience. La Une est bien la meilleure avec 14 récipiendaires, fiers de porter le gibus puis la cocarde remise par les nombreux conscrits présents. Parmi les 90 ans, Marie-Louise Buffy, Juliette Fléchon, Madeleine Jaquot, Sabine Lièvre, Marie-Jeanne Martin dont le petit-fils fêtait ses 30 ans, Thérèse Picault, Florence Pullion, Une centenaire Marguerite Quentin non présente ce jour, 80 ans Yves Gobet, Gisèle Godderidge, Jeanine Laborda, Odette Montet et Georgette Chardon. De plus la secrétaire de la résidence, Marie-Pierre, recevait également le bouquet des conscrits pour ses 50 ans.

 

 

 

 

Marie-Jeanne 90 ans, sa fille et son petit-fils de 30 ans


29/01/2011
0 Poster un commentaire

CONSCRITS DE VILLEFRANCHE VENDREDI 28 JANVIER 2011 RETRAITE AUX FLAMBEAUX

VENDREDI SOIR LA RETRAITE AUX FLAMBEAUX ETAIT SOUS LE SIGNE DU CINEMA

 

 

en fin de défilé arrivée devant la mairie pour chanter sur les marches : le gendarme de Saint Tropez, les majorettes étant des hommes bien entendu, les 50 ans, dont mon cousin SERGE PLANTIN !

 

 

 

 

Les caladois se pressent en masse, car il était 21 h 30 et toujours autant de monde dans les rues...

 

Mais le vendredi,n ous allons également dans les résidences...

 

 

Ici à la résidence Henri Dépagneux de la rue Jean-Baptiste Martini où les conscrits se sont déchaînés en chantant et en faisant danser les résidents ! Bravo ! A noter que dans les résidences, les conscrits sont pleins de générosité, de coeur, de talent !

 

 

 AGIVR Les grillons, rue Gantillon à Villefranche, un monde fou, parents et enfants...

Les jeunes de 20 ans avaient décoré la salle et fait des gâteaux ! Le plus jeune conscrit, Joseph, 10 ans !

  


28/01/2011
0 Poster un commentaire

Conscrits de Villefranche fin janvier 2011 : François Descaillot a fait ses vingt ans en carriole en 1951

 

François Descaillot : J'ai fait mes conscrits avec carriole et chevaux en 1951

 

François Descaillot dit Fanfan, est le  fils du boulanger de la rue d’Anse, en face de la place Carnot,  lorsqu’il nait en 1931. Faire ses conscrits a toujours été le symbole de  l’esprit caladois : « Avec Jacky Barnaud l’actuel président, nous sommes des piliers de la « 51 » depuis l’origine et la préparation de la fête en 1950. Nous étions 120 conscrits de vingt ans en 1951,  et  la fête était organisée par nous, simplement  aidés par le « Comité des classes en 1 ».

 

Pour apporter les bouquets aux nombreuses conscrites, nous avions loué un taxi,  une grosse traction Citroën, mais surtout plusieurs voitures conduites par un cheval ou deux, de chez Jugnet qui était alors en face de La Cigale à la place de l’actuel parking de la gare où se trouvaient bon nombre de bars et commerces. Le seul conscrit véhiculé, Claude Desmules le photographe, se servait de la  4 cv de la mère, dont je me souviens de l’immatriculation 27 U 69 ! Nous faisions au moins six livraisons le samedi  après-midi début des festivités, car les visites chez nos conscrites étaient courtes : 30 minutes environ pour la chanson, remise du bouquet et de la cocarde. 

 

 

Ci-dessous, lors du défilé 2011 : Fanfan en Don Camillo

 

 

 

 

 

 

Le  samedi  soir c’est en habit que nous faisions  la retraite aux flambeaux, puis nous retournions terminer nos remises de bouquets aux conscrites. La photo de classe avait lieu le dimanche à 10 heures devant la mairie, puis le défilé à 11 heures, avant d’aller nous répartir dans les restaurants de la ville : l’Europe, La Provence, la Coupole, la Sirène, le Cygne, la Cigale. Dès la fin de la vague, nous accompagnions chaque classe devant son restaurant.

  

Après le repas, en commençant par les 20 ans, nous allions à nouveau récupérer les conscrits, afin d’être à l’heure pour la vague du soir de 18 h. Le seul bal en fin de soirée, celui des 20 ans, se tenait à la Salle des fêtes (actuellement le théâtre). Il fallait dévisser les sièges pour pouvoir entrer et s’installer pour danser et les revisser le lendemain. 700 personnes au moins allaient au bal en centre ville, ce qui permettait à tous de se déplacer à pied. Le lundi terminait la fête avec le retinton et un autre retinton était programmé trois mois plus tard. »

  

 

Cette année, François Descaillot membre de l’interclasse générale depuis 1958, ne sera pas en tête de cortège, mais dans la voiture des 80 ans.


09/01/2011
1 Poster un commentaire