CALADINFO

CALADINFO

03 - SOCIAL


CENTRES D'AIDES A VILLEFRANCHE

DES PERSONNES QUI DORMENT DEHORS OU DANS LEURS VOITURES, en 2018 cela ne devrait pas exister ! AIDONS NOUS A AIDER LES AUTRES PAR NOS SIGNALEMENTS, NE DITES PAS QUE TOUT LE MONDE LE SAIT, ce n'est pas vrai ! Nous les associations, découvrons les catastrophes au quotidien ! PARTAGEZ MASSIVEMENT, AFFICHEZ DEVANT VOS LOCAUX... ET SURTOUT... SIGNALEZ..


Le Lien

Au 190 rue Gantillon, une structure a été mise à disposition par la Ville pour accueillir les Restos du coeur, le Secours catholique et le Secours populaire.

Les Restos du coeur
Différents services vous sont proposés tels que : pôle santé, garderie (pendant la distribution de marchandises), aide à la personne, conseil budgétaire, cafétéria réservée aux personnes accueillies vestiaire bébé.
Restos du cœur, campagne d'hiver :
La distribution aura lieu les mardis de 9h à 15h30 et de 17h30 à 18h30 ainsi que les vendredis de 9h à 15h30.
Le vestiaire bébé sera ouvert les jeudis matins de 8h30 à 10h30.

Le Lien
190 rue Gantillon
ad69.villefranche@restosducoeur.org
Infos au 04 74 60 00 44

 

Secours Populaire

Lundi et jeudi de 14h à 16h30

04 74 60 65 58


Secours Catholique

Mercredi de 9h30 à 12h

04 26 47 30 01

devillefranchesecourscatholique@sfr.fr

 

 

Croix Rouge Française

Président : Eric Sault
La vesti-boutique de la Croix Rouge de Villefranche continue son développement et ouvre désormais chaque deuxième samedi après-midi à partir du 11 mars de 14h à 17h30.
D'ores et déjà ouvert tous les après-midis, c'est désormais le week-end également que vous pourrez tous chiner, permettant ainsi à la Croix Rouge de diversifier sa clientèle et d'augmenter ses recettes pour les personnes démunies, soit plus de 15 000 bénéficiaires en 2016 pour l'ensemble de l'unité Rhône Nord.
Tous ces objets sont le fruit de dons de particuliers ou d'enseignes, ils sont triés, nettoyés et restaurés par des bénévoles (en 2016 : 50 000 articles).
1860 route de Frans 
04 74 65 35 60

ul.rhone-nord@croix-rouge.fr

 


Calad'Ajef

L'association Jeunesse, Enfance et Famille propose des colis d'urgence, des repas chauds en hiver.

Dominique PAPAYANI

Rue de Prony

04 74 62 05 35

www.caladajef.fr

 

L’objectif du plan froid est d’accueillir l’hiver, en extrême urgence, des hommes et des femmes isolé(e)s, des couples ou des familles.Ces personnes sont accueillies au centre d’hébergement d'urgence.

  • Ce centre est situé au 461 rue Robert Schuman à Villefranche et géré par le Foyer Notre Dame des sans-Abri .
  • Ce service fonctionne en général de novembre à mars, de 15h à 23h pour l’accueil.
  • Chaque année, environ 80 personnes trouvent ainsi refuge auprès de ce centre d’hébergement.

 

 

« LA HALTE » à Villefranche,
Habitats Logement temporaire.

 

Le Service d’Accueil et d’Hébergement d’Urgence a réorienté son activité vers l’accompagnement social lié au logement et l’hébergement de jeunes de moins de 25 ans et de famille monoparentale dans le cadre de l’Aide au Logement Temporaire.

 

Ancien SAHU, les Locaux de la Halte sont installés au cœur de la ville et aux pieds des immeubles du 411 rue Déchavanne à Villefranche-sur-Saône. 
L’ASEA Halte est engagée de longue date dans la lutte contre l’exclusion.

 

 

L’objectif du plan froid est d’accueillir l’hiver, en extrême urgence, des hommes et des femmes isolé(e)s, des couples ou des familles.Ces personnes sont accueillies au centre d’hébergement d'urgence.

  • Ce centre est situé au 461 rue Robert Schuman à Villefranche et géré par le Foyer Notre Dame des sans-Abri .
  • Ce service fonctionne en général de novembre à mars, de 15h à 23h pour l’accueil.
  • Chaque année, environ 80 personnes trouvent ainsi refuge auprès de ce centre d’hébergement.



Les bras ouverts
Aide alimentaire et aide à la personne

- Lundi, mardi, jeudi et vendredi de 9h à 12h : renseignements et accueil de jour 
Distribution alimentaire 
Mardi et jeudi de 13h30 à 17h
420 rue Claude Vignard

04 74 09 12 03

 

le lien.jpg

 

RAJOUT AU FUR ET A MESURE DE MES TROUVAILLES 18 02 2018

:

 

 

  • 115 VEILLE SOCIALE TELEPHONIQUE

     

- Maison de la Veille Sociale du Rhône – SIAO - 246 rue Duguesclin - 69003 LYON

Tél :  04 78 95 00 01 -

*antenne à Villefranche dans les locaux du CCAS rue Paul Bert, sur rendez-vous, pour vous écouter, vous renseigner, vous diriger..

 

La Maison de la Veille Sociale du Rhône porte le SIAO du département :

recueil de la demande d'hébergement des personnes privées involontairement de domicile personnel,

orientation vers l'offre d'hébergement disponible auprès des structures adhérentes du groupement,

soutien de la sortie d'hébergement vers le logement social. La MVS porte également l'observatoire départemental de la demande et de la réponse en matière d'hébergement et logement aux personnes sans domicile.

 

- MARAUDES A VILLEFRANCHE : elles sont organisées les lundis et mercredi de 16 h à 20 h du 1er novembre au 31 mars, par LA HALTE comprenant aussi des bénévoles d'horizons divers comme La croix rouge.

 

LE DROIT AU LOGEMENT : DALO :

 

Le droit au logement est garanti par l’Etat, dans les conditions prévues par les textes, aux personnes qui ne peuvent accéder par leurs propres moyens à un logement décent et indépendant. Pour celles dont les démarches ont été vaines, la loi du 5 mars 2007 instituant le droit au logement opposable a créé des dispositifs de recours. La loi ouvre aux personnes qui sollicitent l’accueil dans une structure d’hébergement des recours semblables à ceux dont disposent les demandeurs de logement.

La loi du 5 mars 2007 institue un droit au logement ou à l’hébergement pour les personnes qui ne peuvent en obtenir par leurs propres moyens. Ce droit est dit opposable, c’est-à-dire que le citoyen peut demander à une commission de reconnaître son droit en déposant un recours amiable. L’État est garant de ce droit et doit faire reloger ou héberger les personnes reconnues prioritaires. Le préfet de département mobilise les organismes de logements sociaux ou les gestionnaires d’hébergement ou de logements temporaires pour reloger ou héberger les personnes.

 

 

. Il faut se trouver dans l’une des situations suivantes : être dépourvu de logement, c’est-à-dire sans domicile fixe ou hébergé par une autre personne ; être menacé d’expulsion sans possibilité de relogement ; être hébergé dans une structure d’hébergement ou logé de manière temporaire dans un logement ou un logement-foyer, en attendant un logement définitif ; être logé dans des locaux impropres à l’habitation, insalubres ou dangereux ; être logé dans un local manifestement suroccupé ou non décent, à condition d’avoir à charge au moins un enfant mineur ou une personne handicapée ou de présenter soi-même un handicap ; être en attente d’un logement locatif social depuis un délai supérieur à celui fixé par le préfet (délai qui varie d’un département à l’autre) et ne pas avoir reçu de proposition adaptée à ses besoins à l’issue de ce délai.

Il faut avoir fait des démarches pour trouver une solution de logement et avoir déposé une demande de logement social, régulièrement renouvelée. Il faut donner le numéro unique d’enregistrement de la demande dans le formulaire de recours. Sinon, le recours amiable devant la commission de médiation risque d’être rejeté ou le relogement en cas de décision positive, retardé. A défaut, il faut pouvoir justifier pourquoi l’on n’a pas déposé une telle demande et avoir fait d’autres démarches, comme avoir engagé une action auprès du propriétaire qui loue .

 

Site internet : LES SERVICES DE L'ETAT DANS LE DEPARTEMENT DU RHONE -


06/02/2018
0 Poster un commentaire

RETROSPECTIVE 2017 : Formations conseil citoyen, Pôle des solidarités au département....pas de répit pour ceux qui font vivre ville agglo région

 

 

DECEMBRE : on s'active dans le quartier de b elleroche : au profit du Téléthon et Marché de Noël à Valence

crepe   cdl au profit du télétyhon 2017.jpg

 

IMG_20171209_114328625.jpg

 

NOVEMBRE : FESTIVITES BEAUJOLAIS NOUVEAU

 

marché des sav eurs gleizé 2017.jpg

 

marathon 1 preparation de ceux qui courent pour la ville novembrfe 2017.jpg

 

29 novembre : on plante l'arbre de la solidarité à l'école Doisnzeau de Gleizé

gleize 0.jpg

Les aînés sont aussi présents

gleize aines  assistent à la plantation de l'arbre de la solidarité école Doisneau.jpg

 

NOVEMBRE : LES CONSEILS CITOYENS POURSUIVENT LES FORMATIONS... LAICITE A LYON

lyon esin formaiton laicité lyon.jpg

 

octobre : le 22 : CAJV  retrouvailles à Pommiers

jumelages p 4 CAJV POMMIERS 2017.jpg

 

 

19 novembre stand du CAJV à l'atelier soirée accueil nouveaux arrivants

CAJV NOUVEAUX.jpg

 

6 OCTOBRE INVITATION DE REPRESENTANTS DES CONSEILS CITOYENS AUX 40 ANSDE LA POLITIQUE DE LA VILLE, AUBERVILLIERS, avec le Ministre JACQUES MEZARD

 

les conseil citoyen et leur  ministre Jacques Mezard octobre 2017 Aubervilliers 40 ans politique de la ville.jpg

 

8 octobre brocante CAJV

CAJV BROCANTE SEPTEMBRFE 2017.jpg

 

 

21 octobre : vernissage du GAB salle des Echevins

gab 7 jacky augagneur 2017.jpg

 

 

 

1 10 La mairie de Gleizé reçoit un dimanche un jeune papa qui fait connaître les maladies orphelines

1 102017 gleizé.jpg

 

16 septembre à Charnay Olivia Ruiz... fêtera du coup l'anniversaire de son mentor LAURENT BALANDRAS

olivia au centre 2.jpg

 

22 09 : C'est nous les gars de la Marine : en route pour le jumelage

marine maire sur le retour 22 09 2017.jpg

 

 

10 JUILLET : VILLEFRANCHE ACCUEILLE SON NOUVEAU MAIRE

 

thomas et ses femmes 10 07 2017.jpg

 

14 JUILLET PLACE DES ARTS

14  07 11 avec Elisabeth.jpg

 

AOUT : ENCORE UNE PRESENTATION MAGNIFIQUE DE LA MAISON DU PATRIMOINE : Histoire de la flèche de Notre-Dame

 

9 08 2017.jpg

 

 

6 07 2017 Equilibr emoi tennisclub.jpg

6 juillet EQUILIBR'EMOI ORGANISE SA SEANCE MENSUELLE AU TENNIS CLUB

 

4 juillet encore un repas organisé par le club de LIMAS 

Paquerette hotesse de choc 4 07 2017.jpg

 

 

JUILLET : LES CONSEILS CITOYENS SE FORMENT A L'ECOLE DE RENOVATION URBAINE A AUBERVILLIERS DURANT UNE SEMAINE 

Nassim et Jean-Baptiste sur la table numérique.jpg

 

JUIN 2017 : SCHEMA DES SOLIDARITES AUDEPARTEMENT :

shcéma et Aude.jpg

 

1 juillet fete du quartier à BELLEROCHE :TANDIS QUE LES ELUS CALADOIS s'abritaient dans les manifestations caladoises, prioritaires pour obtenir des barnums,  Mr le sous préfet et la déléguée du Préfet nous ont largement soutenus...en nous honorant de leur présence,en faisant le tour des stands...

photo un mr le sous prefet nous honore de sa presence 1 07 2017.jpg

 

 

SEPTEMBRE : LIBERATION DE VILLEFRANCHE

sous pref 2 Libération Villefranche septembre 2017.jpg

 

 

 

AVRIL : Du renouveau au FCV, et un jeune prodige ... fera parler de lui

 

22 04 2017 un futur champion du FCV.jpg

 

plaque stade  22 04 2017.jpg

 

 

13 MAI ENCORE UN TRIOMPHE POUR LA FETE DE L'ENVIRONNEMENT QUI SE DEROULERA POUR SA DIZIEME ANNEE EN 2018 ! Encore une conscrite !

 

O Mandon environnement 13 05 2017.jpg

 

21 AVRIL : INAUGURATION DE LA NOUVELLE MAISON DES ASSOCIATIONS

les représentants d'une quinzaine de structures 21 04 2017 inauguration salle des assos.jpg

 

 

PREPARATION AVEC BENJAMIN SOLLY D'UN NUMERO COLLECTOR SUR LE CELEBRISSIME CLUB DE RUGBY...

 

christiane  26 02 2017.jpg

mf et benji préparation du numéro sur le club de rugby 2017.jpg

 

 

 

 

20 02 : on prépare le SALON DU LIVRE A LA MEDIATHEQUE

20 02 2017 salon du livre en préparation.jpg


30/12/2017
0 Poster un commentaire

AIDE AUX VICTIMES AVEC TANDEM : BILAN 2016

        Ce mois de septembre en sous-préfecture, TANDEM, conjonction de deux structures d'aide aux victimes remplaçant l'ADAVEM, soit le CIDFF et LE MAS, faisait le bilan très performant d'une année d'action.

 

         Ouvert toute l'année depuis juin 2016 rue Paul Bert,  avec un relais de quelques jours en août, les actions d'accueil, d'écoute et d'information aux personnes sur leur droit, la connaissance des lois et des procédures, le diagnostique des difficultés juridiques, le tout afin de permettre une orientation spécifique, a permis de proposer 157 permanences au cours desquelles 565 personnes ont été reçues, sur les communes d'Anse, Beaujeu, Belleville, Le Bois d'Oingt, Tarare, Villefranche, Thizy.

 

          Parmi les demandes, le droit de la famille, le droit du travail, l'aide juridictionnelle, la consommation, autres cas. L'équipe est composée d'une chargée d'accueil et on peut laisser un message aussi en dehors des heures, sur le répondeur téléphonique, de trois juristes, de deux intervenantes sociales, et d'un réseau de psychologues.

 

           Les intervenants ont constaté qu'il y avait de plus en plus de dossiers avec une hausse en lien avec les violences conjugales, les violences intrafamiliales, beaucoup aussi de femmes victimes. Mais il y a aussi beaucoup de questions sur les homicides, les abus de faiblesse, les accidents de la circulation, le harcèlement scolaire ou au travail, des vols, abus de confiance, destructions, dégradations volontaires.... etc...

 

Il existe aussi des actions types, comme celle de fin 2016 : Femme, mère, le choix de l'emploi, ou encore la réalisation des stages de citoyenneté, de même que des aides spécifiques avec le Centre Feydel qui regroupe un centre d'insertion de 28 places pour l'accompagnement d'adultes isolés en situation de souffrance psychique et 51 places pour l'accueil et l'accompagnement de ménages avec enfants en situation de vulanrabilité. Une pension de famille sur Gleiz" propose 24 appartements individuels avec un processus autonomisation et insertion ... 

 

L'accueil se tient 90 rue Paul Bert tél 04 81 04 11 90 : mail accueil.tandem@gmail.com

N'hésitez pas à vous renseigner.

Tandem bilan année 2016.jpeg


16/09/2017
0 Poster un commentaire

DRAME : JEUNE MAMAN EN TRES GRAND DANGER

DRAME : JEUNE MAMAN EN TRES GRAND DANGER

 

 samedi 9 septembre : mille mercis à ceux qui se sont déplacés, gens modestes du quartier qui ont apporté argent ou victuailles selon leurs faibles ressources , élus, personnalités, et qui se sont révélés fort généreux....La famille a été émue aux larmes, a apprécié de pouvoir manger de la viande,etc...Une personne de la CAF était furieuse de s'être ainsi fait remonter les bretelles par la mairie de Villefranche, et va se décider enfin à faire son boulot humainement ; et par miracle, l'assistante sociale est prête à rencontrer la famille ce début de semaine au lieu du 15 octobre !!!!! Merci aux élus de Gleizé et Villefranche, chacun à leur manière ! 

 

Quand on fait du social, on en côtoie de ces histoires dramatiques qui vous empêchent de dormir ! Mais comme nous sommes bénévoles, nous avons tous les culots, n'avons rien à perdre à quémander, et ne regardons pas notre temps !!!!!!!! Cette histoire tragique que je vous cite, dépasse tout ce que nous avons entendu, pour cette maman en grand danger sur le plan santé puisqu'elle ne peut ni aller à ses séances chimio, ni se faire opérer d'une tumeur au cerveau !

On lui a coupé les allocations familiales au motif que le père (excessivement violent (et je ne vous donne pas les détails) qui n'avait plus le droit de voir ses enfants mais a les moyens de s'offrir un bon avocat – voulait bien donner une pension s'il pouvait voir ses enfants....) la CAF a donc présumé qu'il allait payer, on coupe les allocations familiales et la prime de rentrée bien entendu ! Les trois enfants ont repris l'école sans fournitures scolaires ! Un des garçons a la maladie de Crosne et il doit aussi être amené régulièrement à l'hôpital de Villefranche (encore des kilomètres à avaler) et devrait être nourri sans gluten !!!!

 

La jeune maman a du déménager pour un appartement au fond d'une campagne beaujolaise, la maison qu'elle occupait dans l'agglomération caladoise ayant été vendue et personne ne s'est préoccupé des soucis criants de cette maman pour la reloger sur la calade et non à perpète ! J'explique :

  • jeune maman de 3 enfants cancer avec séances chimio et nécessité de se faire opérer d'une tumeur au cerveau, reportée ce mois d'août en raison de difficultés financières d'une part, mais aussi d'un manque de famille d'accueil pour garder ses enfants, elle ne va plus non plus aux séances chimio !

  • La personne à l'accueil de la commune que je ne cite pas mais qui aura de mes nouvelles, n'a absolument pas écouté ses soucis, car dans ce genre de commune, chacun est capable de se débrouiller, merci madame !

  • L'assistante sociale lui a généreusement remis 20 euros par semaine pour manger à 4 personnes : motif, il fallait d'abord payer le loyer puisque les APL étaient bloquées ! Là encore, du personnel hautement compétent qui n'est pas fichu de questionner les instances supérieures, c'est sans doute la marche à suivre logique !

 

Je supplie les élus, et toutes les instances pouvant intervenir, j'écrirai même au président de la République, et à toutes les grandes instances, pour  :

  • faire débloquer une somme pour que cette maman puisse payer ses factures et nourrir ses enfants, payer aussi les frais d'essence et de véhicule pour se déplacer (je passe aussi certains détails)

  • donner un logement T 4 à belleroche pour que nous puissions nous relayer auprès de cette famille, comme nous le faisons aussi pour d'autres, dans l'extrême urgence,

  • appeler à l'aide les personnes pouvant nous apporter au local de l'ancienne poste à belleroche, ce samedi matin 9 septembre, de la nourriture sans gluten, des vêtements garçons 10 et 12 ans,nous avons trouvé les vêtements pour madame pour l'instant, des bons d'essence, des chèques au nom du COMITE DE DEFENSE DES LOCATAIRES en mentionnant au dos « entraide » pour que nous puissions remettre en espèces un peu d'argent à cette maman. Les chèques qui lui arriveraient directement pourraient encore la pénaliser et éviter les aides auxquelles elle aurait un droit légitime !

  • Je sais pouvoir espérer des véhicules gratuits et des bras pour déménager cette famille quand ce sera le cas, nous avons eu des aides de ce type lors de l'incendie de belleroche... mais n'étalons jamais ce que nous faisons... Nous n'avons nul besoin de nous faire mousser, et un grand merci par avance, à tous ceux qui vont nous aider ! Mon mail : mfbalandras@hotmail.fr

 

Je vous renouvelle l'urgence extrême de cette situation et vous remercie pour votre mobilisation.

Marie France Balandras pour le comité de défense des locataires de belleroche


07/09/2017
17 Poster un commentaire

SOUTENEZ LES PROJETS DE REBOISEMENT EN CASAMANCE, par IEFR

Reboisement de la mangrove à Kabadio en Casamance.

par Il était une fois une rencontre

Reboisement de la mangrove à Kabadio en Casamance.

par Il était une fois une rencontre

 
Reboisement de la mangrove à Kabadio en Casamance. - Il était une fois une rencontre

Un geste pour une empreinte

 

Ensemble, reboisons la mangrove et prenons soin de la terre, pour que la jeunesse de Kabadio puisse continuer à y faire son chemin !
 
Interview de Moustapha Diabang, membre de l'Association des Jeunes Unis de Kabadio (AJUK), directeur aux sports de l'Association sportive et culturelle (ASC) et coordinateur du projet de reboisement - février 2017.
 
 
 
 
 

 
 
 

Nous vous remercions d'avoir pris le temps de lire, voir, écouter, de vous intéresser à ce phénomène qui dépasse les frontières de notre pays... mais pas de notre capacité d'agir !

Pour passer à la prochaine étape, faire un geste pour laisser son empreinte, c'est en haut à droite de l'écran !
 
A bientôt à Villefranche-sur-Saône, à Kabadio, ou sur les réseaux sociaux !
 
 

Nos partenaires:

Nous remercions également nos partenaires avec qui nous avançons dans ce projet.
 

Parrain du projet, SEM Alioune Diop, Consul général du Sénégal à Lyon

 
 
+ d'infos sur la démarche de Quat'rues :  http://www.quat-rues.com/commerce-vetements-equitable.php
 
 
 

 

Lucas Riedinger 
28/05/2017
 
Sophie Didier 
23/05/2017
Belle initiative et Anouk m'a tant parlé du projet et du village que c'est une évidence de vous soutenir, même un petit peu...
SOPHIE BONNIN 
23/05/2017
Magnifique projet !!!!

 

IEFR page facebook


29/05/2017
0 Poster un commentaire