~~ CALADINFO ~~

~~   CALADINFO  ~~

5 juin 2020 : Serions-nous simplement des gens imparfaits dans un monde imparfait ?

        Nous semblons découvrir chaque jour que l'être humain a ses faiblesses : voleur, menteur, tricheur, jaloux, méchant, profiteur, intolérant etc. ! Tolérance zéro pour ce qui nous touche directement : médecins, hôpitaux, enseignants, policiers...métiers dans lesquels l'humain doit être irréprochable et n'a aucun droit à l'erreur !

Ah bon, et depuis quand vit-on dans un monde parfait ?

Un humain n'est pas un robot mais a bien ses qualités et ses défauts, de même que, puisque nous sommes dans une démocratie, pense ce qu'il veut sans pour autant n'avoir que des amis d'une même association, même parti politique, même religion, etc.

Nous arrive t-il de faire notre examen de conscience et de nous demander en quoi nous sommes parfaits ? Sûrement pas, nous nous découvririons.. pas toujours jolis, jolis, et tous, ne rêvez pas, sauf si vous tenez à tout prix à vous prendre pour des saints ! Tout le monde a ses faiblesses et je ne vais pas philosopher là-dessus, il faudrait plusieurs pages que vous vous refuseriez de lire !

Et sans transition, nous avons débuté en France, une série de manifestations sur le « racisme » à la française et toujours en faisant cet examen de conscience, tout le monde a quelqu'un qu'il déteste, faut-il être physiquement différent de soi pour autant  ! Ce mot de « racisme » a été totalement galvaudé, et ce n'est pas parce que notre voisin nous pourrit la vie et qu'il est noir, ou portugais, ou italiens ou maghrébins, ou bien gaulois, que nous détestons d'emblée tous les noirs, les portugais, les italiens ou les maghrébins, en bons gaulois ! Le raccourci serait bien trop facile !

Ces manifestations ne sont-elles pas, inconsciemment, le résultat d'un confinement de plus de deux mois et demie d'ou un tel ras le bol, que le premier prétexte venu est le bon ? Qui ne veut pas la justice ? Mais quelle justice  ? Ne croyez-vous pas qu'il y a des tas de raison à la colère quand on perd un être cher décédé dans des circonstances dramatiques ?

Pourquoi tant de précautions pour ouvrir par exemple des écoles, sans un fatras de mesures qui paraissent stupides, dans la crainte d'un virus qui n'a pas fait un nombre de morts si conséquent ? Parce que justement, dès qu'un drame arrive, on veut à tout prix un responsable, et que ceux qui ont un poste à responsabilité en ont marre d'être pris pour cibles dès le moindre avatar, comme s'ils avaient voulu, souhaité ou provoquer le drame !

A force de tout dramatiser et de vouloir des coupables à tous nos maux, nous allons en arriver à ce que plus personne ne veuille de responsabilités ! Est-on conscient de cela ? Je ne crois pas et ce qui est valable pour les uns, ne l'est pas pour les autres, nous réagissons de manière disproportionnée dès que nous sommes touchés directement !

Pour en revenir à la police qui comprend aussi son lot de gens imparfaits, de ripoux, de manipulateurs, de voyous, faudrait-il pour autant mettre tout le monde dans le même panier et inciter à la haine ? Sûrement pas, car les forces de l'ordre représentent l'ordre précisemment, tout au moins le moyen de tenter de parvenir à établir l'ordre ?

A t-on le droit de juger des « tous pourris » mais de quel droit, alors que nous sommes nous-mêmes tellement imparfaits et qu'il y a des bons et des mauvais dans toutes les catégories d'être humains ? Mais ça sommes-nous prêts à l'entendre, tellement désireux de rendre une certaine justice, immédiatement et sans délai en étant certain d'avoir raison et tellement certain qu'on en devient totalement hermétique !

Autrefois on avait cette notion de respect dus aux représentants de l'autorité quelle qu'elle soit, des parents aux enseignants, en allant jusqu'aux forces de l'ordre ! Mais aujourd'hui on se donne le droit de juger, de condamner et d'exécuter ! Quel bond en avant ?

On se donne le droit d'hurler à l'injustice quand il y a une bavure, tout à fait condamnable et qui doit l'être effectivement, sans pour cela attiser la haine et appeler à la haine !

Une haine totalement incompatible avec par exemple, la foi en Dieu et oui ! Cette haine qui devrait pourtant nous distinguer de l'animal qui lui se comporte comme tel car il ne possède pas ce cerveau humain lui donnant la capacité de réfléchir et de se contrôler !

Non nous ne sommes pas une France de « racistes » sinon pourquoi tout le monde voudrait-il habiter chez nous alors qu'on n'oblige personne à rester sur le territoire, mais une France dans laquelle vivent quelques personnes incontrôlables, méritant une sanction lorsqu'ils dépassent les limites, tout comme nous-mêmes méritons une sanction lorsque nous dépassons les limites ! Les gens « racistes » existent chez tous les humains, sans pour autant généraliser ! Tout comme dans les quartiers, la majorité des habitants sont des gens formidables, mais on s'obstine à ne voir que ceux qui dérapent ! On n'a personne depuis des années, qui ait le cran d'apprendre à une minorité qui préfère vivre dans son coin, qu'il y a des règles et des lois que tout le monde doit respecter, et c'est encore un très long débat !

Il y a de mauvais policiers comme il y a de mauvais citoyens et il n'est pas non plus admissible que des policiers soient pris à parti, battus, caillassés, encore moins brûlés dans leur véhicule (certains ont la mémoire courte) , car ils représentent cette autorité que nous n'aimons pas, mais sans laquelle ce serait l'anarchie !

Que dirirez-vous si massivement, l'ensemble des policiers de France rebellait contre la population en nous disant, « pendant une semaine, nous vous laissons à vos cambriolages, à vos agressions, aux violences que l'on vous fait subir au quotidien, nous nous en lavons les mains et nous restons sur les marches de nos commissariats, totalement inactifs, parce que nous en avons marre d'être agressés nous-mêmes alors que nous essayons de veiller à l'ordre républicain ! Même si nous comprenons qu'il y ait des brebis galeuses dans nos rangs comme dans les vôtres et qu'ils doivent être punis en conséquence  ? »

Je sais bien que les choses ne sont pas aussi simples et que ce ne sont pas quelques phrases qui modifieront les pensées de chacun, mais notre cerveau humain nous permet de réfléchir, et il n'est pas admissible de crier à la haine quelles que soient les circonstances, ni de nous classer dans des cases, dès que nous émettons un avis : « forcément l'avis de quelqu'un de gauche, ou encore, forcément l'avis de quelqu'un de droite » ! Mais merde à la fin, c'est l'avis d'un être humain tout bonnement, qui ne veut ni subir ni être une victime !

Quand ma voiture a été brûlée devant chez moi, comme celles de mes voisins nous en avions eu 20 en quelques jours, je ne me suis certainement pas posée en victime ! Je suis allée au milieu du quartier en vociférant que les petits cons responsables n'avaient qu'à bien se tenir et que j'avais une assurance, mais je n'allais pas baisser les bras ni fermer ma gueule pour une bagnole, c'était mal me conaître!

Méfions-nous de nous-mêmes et de notre faculté à dépasser les bornes des limites ! La haine ne peut qu'engendrer la haine ! Nous ne sommes pas l'Amérique, nous sommes la France, le pays des Droits de l'homme dans lequel tout le monde VEUT VIVRE ! Nous sommes une majorité qui voudrait VIVRE sereinement, tout en sachant qu'il y aura longtemps des saints, des assassins, des violeurs et j'en passe, quelle que soit leurs origines ou leur couleur de peau !

On a du pain sur la planche pour instaurer de vrais débats, améliorer ce qui peut l'être, avec ceux « par qui le scandale arrive » : un phénomène mondial mais d'abord humain que l'on ne résoudra jamais totalement , l'évangélisme c'est juste dans les bouquins ! Il faudra donc poursuivre...de la meilleure des manières ! Et ce n'est pas gagné !

Marie-France BALANDRAS



05/06/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 360 autres membres