CALADINFO

CALADINFO

0165 - QUARTIER BELLEROCHE ET POLITIQUE D E LA VILLE


VILLEFRANCHE SUR SAONE : SERVICES PUBLICS EN VOIE DE DISPARITION : LA POSTE NECESSITE UNE MOBILISATION GENERALE

 

              Je ne suis jamais très rassurée et encore moins assurée du résultat, quand je lance des appels pour une cause qui  me semble juste pour le plus grand nombre, dont celle des quartiers en priorité, mais pas que !

          Mais ceux qui ont l'habitude de se démener, d'être engagés depuis des années, d'être bénévoles dans l'âme, arrivent chaque fois, comme par magie et de mon quartier d'abord,  savent que je me fiche bien des sensibilités politiques ou autres, dans l'adversité ce n'est franchement pas la priorité - encore faut-il être assez intelligent et ouvert d'esprit pour le comprendre ! au lieu de clamer "forcément ils sont de gauche, forcément ils sont gilets jaunes, forcément on approche des élections..." non, non, pour nous les engagés, c'est tout au long de l'année et de la vie ! Les étiquettes, je les coupe déjà sur mes vêtements !

          Quand la poste de belleroche a fermé il y aura bientôt 5 ans, j'ai signé la pétition que je n'avais pas lancée, car il me semblait que ce serait loin d'être suffisant ! J'avais donc pris la décision de rencontrer la direction de la poste de Lyon et Villefranche qui suit les directives par voie de conséquence, et le sous-préfet qui suivait mes actions de près, m'avait arrangé le rendez-vous ! "Les employés subissant les agressions constantes ne voulaient plus venir à belleroche où ils montaient la trouille au ventre.... et la poste ne serait jamais réouverte car de toute façon, le nombre de clients n'est pas significatif "!!

            Au comité de défense des locataires, consternation de cette régression continuelle du service dit public, mais nous n'avons pas assez d'arguments à opposer contre une décision plus gouvernementale que locale ! Nous avons opté pour la vente de timbres-postes, et avons du subir de plus et dans le même temps, le changement d'horaires du SYTRAL qui nous mettait la ligne 4, la plus proche du centre commercial et de l'espace commercial, TOUTES LES HEURES au lieu des demi-heures le matin (une pétition envoyée sans résultat, et qui n'a jamais du être lue puisqu'aucune réponse à notre courrier joint) , alors que c'est le moment pour les mamans, de descendre en ville.

           J'avais aussi demandé au Sytral la possibilité de vendre des tickets de bus, ce que nous avons fait avant que la formule ne change et que soit décidé, la carte OURA...et le remplacement du petit ticket de bus vendu par 5  - et bien pratique pour ceux qui ne prenaient le bus qu'occasionnellement, pour un plus faible coût - remplacé donc, par cet énorme ticket de caisse d'où un gaspi de papier considérable...augmentation du ticket à l'unité à 1.30 euros pour payer le papier j'imagine !

           Désagréments cumulés pour les personnes âgées, à mobilité réduite, et aux actifs...il est hors de question que nous laissions la poste de Béligny suivre le même chemin que celle de belleroche, avec tous les inconvénients que cela implique, les collègues de divers points de la ville l'ont bien compris, et nous ont rejoints tout au long des deux heures que nous avons passé devant la poste centrale !!!

         Ci-dessous copie de l'article de presse du Progrès, qui permet au moins d'avoir contacté la poste pour qu'elle soit tenue d'évoquer...une réouverture prévisionnelle MAIS NOUS SOMMES TOUS BIEN D'ACCORD POUR SUIVRE L'AVANCEMENT DES TRAVAUX DONT IL EST QUESTION.......ARTICLE LE PROGRES 6 26 11 2019

article progresposte beligny 26 11 2019.jpg

 


27/11/2019
0 Poster un commentaire

MARCHE DES FEMMES A BELLEROCHE CE JEUDI 17 OCTOBRE 2019

UNE MARCHE DES FEMMES A BELLEROCHE CE JEUDI 17 OCTOBRE

 

LE TOUR DU QUARTIER EN MARCHANT existe depuis de longues années à l'initiative d'abord du COMITE DE DEFENSE DES LOCATAIRES qui, je le rappelle avait été créé par LOUIS GRANJON EN 1972 !

A l'époque de pleine continuité de construction du quartier (1953, puis 1960 pour la grande barre, 1970 pour les résidences suivantes à l'arrière de la fameuse barre des cygnes), les adhérents étaient fort nombreux.

Ils se serraient les coudes dans l'attente de ces merveilleux immeubles grandissant au fil des jours ou presque, qui ont fait la gloire de ce site en pleine verdure, à la fois le plus grand de la ville et idéalement exposé. Des appartements modernes avec le confort des salles de bain, spacieux, avec balcons, une vue magnifique de toute part grâce à des architectes de talent ! Un quartier résidentiel que certains n'ont jamais voulu et ne voudront jamais quitter.

Ces tours de quartier nous ont toujours permis de cibler les points positifs de notre quartier, les incivilités des locataires ou des passants déposant leurs encombrants n'importe où, étant donné que le ramassage agglo se fait toutes les deux semaines ! Le COMITE DE DEFENSE DES LOCATAIRES : CDL, met des affiches dans toutes les allées du quartier, pour indiquer les dates, tous les six mois, mais aussi indique ce qui n'est pas accepté (cartons, pneus, etc..) , puisqu'il existe toujours la déchetterie d'ARNAS ! C'est encore le CDL qui avait trouvé un accord avec l'agglo pour ramasser ces encombrants deux fois par mois !

Hélas contre le manque de civisme, nous sommes comme dans toutes les villes de France et de Navarre, impuissants bien que nous placardions d'affiches de toutes sortes dans les allées ! On a encore pu le constater ce matin.

 

CE JEUDI 17 OCTOBRE INITIATIVE D'ALEXANDRE PORTIER pour la sécurité urbaine (ce jour) mais adjoint à la sécurité urbaine et aux finances.

 

Laure Tourez avait lancé quelques invitations seulement pour qu'il n'y ait pas foule et pouvoir mieux discuter et écouter les doléances de chacune puisqu'il s'agissait d'une MARCHE DES FEMMES ou MARCHE EXPLORATION soit balade urbaine.

J'étais conviée forcément même si je n'étais pas la plus désirée parce que je parle toujours trop et que j'ai le malheur de dire clairement les choses qui fâchent, mais on est bien content de me trouver pour faire remonter les informations, depuis ces six dernières années !

Alors oui, j'ai évoqué puisqu'on démarrait de la place Laurent Bonnevay et que l'on passait devant chez moi, trois éléments :

  • nous manquons d'éclairage depuis l'école Jean Bonthoux jusqu'aux Colombes, mais une maman a signalé la même chose sur la rue de belleroche, la nuit tombant très tôt l'hiver.

  • Des dalles ont été arrachées sur le passage entre les pelouses et les morceaux de dalles sont disséminés dans la pelouse, d'où un risque pour les enfants nombreux dans ce secteur,

  • Le fait qu'on ait goudronné une partie du sol sous les marronniers, mais qu'il reste des trous énormes sur plus des trois quarts de ce passage, et oui, Monsieur l'adjoint aux quartiers que les habitants ne connaissaient pas en partie, je parle pour dire ce qui se passe à ma porte, logique, c'est à ma porte et on m'a conviée pour cela ! J'étais d'ailleurs ravie que passant devant les bars du centre commercial, des jeunes clament : tiens, un revenant en parlant du dit adjoint ! Et oui, une fonction exige un minimum de présence en quartier, et ce n'est pas en étant désagréable envers moi, que cela va me faire taire ! Je ne sais toujours pas faire de la lèche !

    • Nous fûmes amis il n'y a pas si longtemps...je suis brusquement détestée.... ah oui, je suis trop présente sur le quartier, je bosse trop, je dis au fur et à mesure tout ce qui ne va pas, MAIS SURTOUT J'AI osé demander un poste d'adjointe pour le futur, la honte pour une femme de quartier qui n'a pas pignon sur rue …. je m'en fiche que certains me détestent surtout à cause de ça, c'est petit et mesquin. Mais même les amis ne sont pas tenus de penser de manière identique, et un adjoint est tenu d'écouter ce que dit le citoyen qui l'a fait élire pour cela ! Si mon propos vous paraît déplacé, à vous lecteur, c'est que j'en ai un peu marre d'être prise à rebrousse poil à chaque rencontre et c'est aussi l'avis des collègues présents à chaque fois !

    •  

    Colette, née dans le quartier, ancienne gardienne aujourd'hui toute jeune retraitée, membre du comité de défense des locataires et du conseil citoyen de belleroche, avait elle aussi beaucoup de choses à dire, en dehors de ce passage précis avenue Laurent Bonnevay ! Tout comme Madeleine, également membre actif du comité de défense des locataires, qui a déménagé de la barre des Cygnes pour aller rue Pierre Montet et qui marche dans le quartier avec des amis, mais fait des haltes sur les bancs !

     

    Je les remercie infiniment toutes les deux d'avoir bien voulu m'accompagner, car si les trois nouvelles habitantes présentes, avaient leurs avis, en n'utilisant que peu ou pas les lieux du quartier, dont une maman de Jean Bonthoux et deux de Jacques Prévert, était idéal. Les anciens ont une autre vision, l'échange des deux avis étant intéressant.

     

    J'ai aussi demandé si il y avait des enfants au club de foot et une maman a confirmé qu'il n'y avait plus de place. C'est ce que déplore l'Olympique de belleroche dont le stade est trop petit au vu de ses obligations d'école de foot et de respect des règles, et du nombre de jeunes par catégorie pour des normes de sécurité ! Le nombre d'enfants hélas refusés chaque année étant en augmentation régulièrement.

     

    Je pense que par rapport au parcours réalisé, le quartier est immense, chacune a pu s'exprimer, donner des idées ou des avis, et nous ferons une réunion spécifique habitants au CDL ainsi qu'au CONSEIL CITOYEN, pour avoir d'autres idées et avis des habitants, puisque les conclusions seront prises en compte pour la rénovation urbaine !

  •  

    Alors un grand merci et un grand bravo aux participants ! Merci à notre adjoint à la sécurité pour cette autre initiative, en plus de celles lancées sur les aires de jeux et d'une autre sur le choix des espaces publics autour des immeubles, rencontres auxquelles nous avons chaque fois, participé en tant qu'habitants, au conseil citoyen et au comité de défense des locataires.

     

    Marie-France BALANDRAS

    Présidente du comité de défense des locataires de belleroche

    Membre du conseil citoyen de belleroche, comité de pilotage.

  • Madeleine et colette 17 10 2019.jpg


17/10/2019
5 Poster un commentaire

VILLEFRANCHE SUR SAONE : RENOVATION BELLEROCHE 2019/2030 : on y est !

LA RENOVATION URBAINE  DU QUARTIER de belleroche, qui devrait se situer entre 2019 et 2030,   donne lieu à de multiples rencontres auxquelles participent d'abord les membres du CONSEIL CITOYEN DE BELLEROCHE, mais également les habitants conviés lors d'ateliers thématiques ! 

LE COMITE DE DEFENSE DES LOCATAIRES explique régulièrement ce qui se passe au sein de la POLITIQUE DE LA VILLE, dès lors qu'elle est conviée à des rencontres techniques ou que certains de ses membres (4) appartiennent également au CONSEIL CITOYEN. Ces personnes sont depuis janvier 2015, MARIE FRANCE BALANDRAS - MARIE JEANNE BERNARD - CLAUDE CHOTARD et LOUIS GRANJON -

Par contre, la population du quartier tout entier, aurait du recevoir dans sa boite aux lettres, le flyer édité par la ville, donnant une indication sur les prochaines dates ! Or il semble que vous soyez nombreux à ne pas l'avoir eu ou ne pas en avoir eu connaissance !

Pourtant vous êtes tous directement concernés, puisqu'après la démolition de la BARRE DES CYGNES rue Pierre Guillermet devant le stade de foot (septembre 2019/ juillet 2020 environ), d'autres locataires seront avisés dès fin octobre 2019, des démolitions suivantes mais avant cela, du suivi de chaque locataire, individuellement !

Entre temps, les COLOMBES rue Jean-Baptiste Martini sont en fin de rénovation extérieure et intérieure -

 

Voici donc ci-dessous les éléments qui devraient être en votre possession !

Marie-France BALANDRAS 2 10 2019

 

renovation quartier recto mairie juillet 2019.jpg

 

 

 

 

 

 

 

renovation quartier verso 2019 mairie.jpg


02/10/2019
0 Poster un commentaire

VILLEFRANCHE SUR SAONE : CULTURE ET RESTRUCTURATION DU QUARTIER : DES ACTIONS QUI VONT DE PAIRE

JEAN MICHEL RIBES était l'invité de LCI ce dimanche 11 août 2019, et se désolait du manque d'implication culturelle dans les sujets d'actualité intéressant les français !

Je voudrais le rassurer, car pour les "quartiers prioritaires de la ville" , QPV, le programme ANRU 2 qui se présente avec une analyse meilleure que l'ANRU 1, largement revisité donc, met en relief cette notion indispensable du programme !

Pour ce qui nous concerne à Villefranche-sur-Saône, BELLEROCHE en particulier, les informations seront largement communiquées dans ce sens, dès la rentrée ! Y aura t-il émergence de talents, les habitants participeront-ils massivement ? Faire preuve d'optimisme est une nécessité ! Une belle surprise peut redorer le blason du quartier durant cette période allant de septembre 2019 à juin 2020, phase historique de la démolition de LA BARRE DES CYGNES !

Les bailleurs eux-mêmes, conjointement avec la ville, l'agglo et toutes les parties concernées de ce projet 2020/2030, se sont tous largement impliqués autour de ce que l'on appelle LE DIRECTEUR DE PROJET, poste créé pour cette opération d'envergure de plus de 110 millions d'euros...

Lorsqu'HBVS a fêté ses 150 ans, une pièce de théâtre a été proposée salle de l'Atelier, par le biais du CCAB et de notre Carole Genetier, sur le quotidien dans un HLM...humour garanti, parfois noir avec des nuances de gris...J'espère toujours revoir cette pièce sous d'autres cieux et pourquoi pas à même le quartier, puisqu'elle reste dans les archives !

L'OPAC, le plus gros bailleur de BELLEROCHE a quand à lui, durant la phase de relogement des 205 locataires des CYGNES, pressenti deux auteurs et comédiens de talent, ISABELLE VIRY et MOHAMED EL HAMRAOUI. Ces deux artistes ont recueilli pendant plusieurs mois, la parole des habitants qui ont bien voulu se prêter à l'exercice, à la fois pour des ateliers d'écriture (pas facile de s'y coller) mais aussi et surtout, des interviews ! Le tout qui a demandé un travail colossal, a été retranscrit très savamment dans un ouvrage : PAROLES D'HABITANTS DU QUARTIER DE BELLEROCHE "La grande barre : des trajets entre bruit et silence" !

Certains dialogues ou bribes de dialogues, ont été repris par l'association DES HOMMES ET DES LIEUX et Emmanuelle DELLA SCHIAVA, lors du projet de cette comédienne et scénariste, LES HOMMES DEBOUT, le 7 juillet 2018, à même le quartier. Les hommes debout s'illuminait dès la tombée de la nuit et en s'approchant d'eux, ont entendait les bribes de ces dialogues...

Puis, ce fut une lecture des auteurs précités ISABELLE et MOHAMED, devant les anciens locataires de la grande barre, avec en toile de fond musiques du conservatoire de Villefranche, et danses, qui ont largement séduit les participants ! Lectures atypiques avec des messages, drôles ou bouleversants, en tout cas, DU VECU !

 

SEPTEMBRE 2019/JUIN 2020 

Une nouvelle phase va démarrer autour de la démolition ! Il a fallu choisir entre les compagnies théâtrales, et nous en avons retenu deux qui sont actuellement dans les starting blocks et auxquelles nous, habitants de tous âges, devrons réserver un excellent accueil en étant participatifs donc acteurs ! A suivre donc très attentivement ! Et vive le renouveau signe d'espoir d'une vie meilleure MAIN DANS LA MAIN !

Marie-France BALANDRAS

présidente du comité de défense des locataires de belleroche et membre du conseil citoyen de belleroche.vue depuis la barre de scygnes.jpgBARRE DES CYGNES 4 AOUT 2019.jpg


12/08/2019
0 Poster un commentaire

LE CENTRE NATIONAL D'ETUDES SPATIALES en résidence à Villefranche notamment A BELLEROCHE

Sélectionnée avec 10 autres villes de France, Villefranche bénéficie cette semaine du 22 juillet 2019, d'animations diverses dont certaines assignées en résidence DANS NOTRE QUARTIER DE BELLEROCHE !

L'inauguration officielle, présidée par l'adjointe déléguée à la  jeunesse, MURIEL BLANC,  a eu lieu mardi 23 juillet, sous notre allée de marronniers...un quartier - le plus important de la ville en superficie et nombre d'habitants -  qui n'a pas été choisi au hasard, puisque sa rénovation commence véritablement cette année, avec un budget de plus de 110 millions d'euros.

Entendre parler de belleroche dans le bon sens du terme, apporte et apportera aux habitants, le baume au coeur dont ils ont vraiment besoin !

Pour l'heure, les ateliers sont dispatchés toute la semaine à la fois sous les barnums des marronniers avec les espaces jeux et création, dont une fusée faite de bouteilles plastiques et cartons, fusées qui seront ensuite lancées depuis le stade Bernard Clausel juste en face !

Le CNES centre national d'études spatiales ainsi que Planète sciences national, ont épaulé les divers services jeunesse de la ville et ont peut-être suscité des vocations...comme devenir astronaute tout en découvrant une partie des métiers de l'aérospatiale ! Pour compléter cette action bellerochoise, l'école Jean Bonthoux avait ouvert ses portes , troisième atelier du site !

Les services jeunesse de la ville Bordelan, Adoma, Agora, etc...sont présents à tour de rôle, et les parents peuvent accompagner leurs enfants, bien encadrés par des animateurs mais aussi par les équipes du SERVICE CIVIQUE !

IMG_20190723_160522747_HDR.jpg

IMG_20190723_163112259_HDR.jpg

les jeunes expliquent leur activité au délégué du Préfet

IMG_20190723_163847141_HDR.jpg

spectaculaire lancement de la fusée sur le stade

IMG_20190723_163837997_HDR.jpg

 

IMG_20190723_163317600_HDR.jpg

Très enthousiastes, les jeunes du SERVICE CIVIQUE

 

 


24/07/2019
0 Poster un commentaire