CALADINFO

CALADINFO

A THIERRY ILLOUZ avocat, romancier, dramaturge, auteur de paroles de chansons.....

     THIERRY ILLOUZ est né en Algérie dans un pays dit-il "qu'on a quitté pour moi" ; Ma mère pleurait chaque jour... j'avais un an, je buvais ce biberon de détresse et de chagrin..."

 

     Devenu avocat, autour de quatre romans puis de cet essai "Même les monstres' en 2018 : "jai été cet enfant des cités, ...Mon histoire rejoint celle de ceux que j'ai eu à défendre. Nous partageons la question de l'origine, de l'exil et de l'identité..."

 

      J'ai connu Thierry à Paris, par les hasards de la vie, mon fils me l'ayant présenté comme un auteur de très grand talent ! Puis autre hasard de la vie, Enrico Macias cherchait des paroliers et j'avais, fan depuis mon adolescence, un texte tout prêt "La robe bleue"... Mon fils m'avait alors proposé de me faire aider par Thierry pour que le texte devienne un chef d'oeuvre (,,,) ! Le fait est que relu et corrigé, "ça avait de la gueule", mais comme aurait chanté Renaud "Ma chanson lui a pas plu, n'en parlons plus"..... J'ai gardé un excellent souvenir de cet échange !

 

     Lorsque j'ai lu les quelques lignes de présentation de ce dernier ouvrage "Même les monstres", "Je voudrais que l'on dise ce que vivent les gens, que l'on raconte les quartiers, les immeubles, l'argent qui manque, l'absence de reconnaissance. Je voudrais oser les mots ghetto, stigmatisation, relégation. Je voudrais appeler à la clémence, au doute. Je voudrais que l'on se soucie des abandonnés !"

 

    Décidemment Thierry, nous avons plusieurs points communs ! D'abord, en dehors des membres de l'ASAFPI de Villefranche, qui reçoit les familles de détenus pour les aider dans leurs visites aux parloirs, aux parloirs enfants, les guider, les conseiller... j'ignorais que d'autres personnes pouvaient éprouver de l'empathie....

 

     J'avais eu beaucoup de mal à entrer à la Maison d'arrêt, physiquement s'entendant puisque j'y avais été invitée, et comme Thierry, terriblement angoissée par les jeux de serrures qui s'ouvrent et qui se ferment à chacun de vos passages d'un défilé de couloirs, à l'accueil pas toujours sympa lorsque vous entrez et montrez vos papiers "Ici ce n'est pas un moulin, c'est une prison", m'avait clamée une gardienne qui devait totalement ignorer le sens de l'empathie..entrées fracassantes parfois car vous avez oublié, soit qu'il y a de la ferraille dans vos chaussures, des baleines dans votre soutien gorge, une montre restée au poignet, etc... exit le portable, et vérification de votre cartable qui chic, ne sonne pas, ouf !!! Et le soulagement, après avoir été enfermé pendant quelques heures, de retrouver l'extérieur, en priant le ciel qu'il n'y ait pas de panne de courant entre deux couloirs ! Ce besoin en rentant, de ne voir personne pendant quelques heures, pour récupérer...

 

         La cité, le quartier, le ghetto, oui, le ghetto ou l'impression qu'on vit dans un ghetto...je retrouve, en tournant les pages, des émotions, des parfums de trouille, des colères enfouies, des doutes, de l'impuissance....

 

        D'une sensibilité inouie, chaque page dépeint votre foi en l'être humain, et par moment on prend de grandes claques avec nos idées reçues, un mal nécessaire ! J'ai adoré votre livre, mais j'étais déjà convaincue après les deux premières pages ! Pourtant, je pense que vous êtes trop tendre, et comprends tout à fait vos nuits sans sommeil !

 

         Quand on a vécu la prison, en tant qu'intervenant bénévole ou bénévole tout court, je pense que nous sommes tous d'accord que l'enfermement ne résoud rien ! Quand il faut punir, il y a d'autres méthodes à exploiter et je vous félicite pour cet appel, mais il faut avoir lu le livre en entier pour comprendre et se mettre "dans votre robe" : "Pour qu'enfin on regarde l'autre, dans le box des accusés. Celui qui nous effraie, celui que l'on condamne. Et qu'il est urgent de comprendre" !

 

Merci Thierry pour ce moment de partage

 

thierry illouz.jpg

 

         


19/09/2018
0 Poster un commentaire

MARSEILLE... VILLE ETERNELLE POUR LES HABITANTS DE BELLEROCHE

Journée quasiment historique à Marseille, avec le COMITE DE DEFENSE DES LOCATAIRES et les AUTOCARS MAISONNEUVE, ce jeudi 30 août 2018, puisque la majorité des participants découvrait notre superbe cité phocéenne pour la première fois ! Merci bien entendu à l'agglo qui nous aide au financement de cette sortie !

Un bus complet, Alain qui s'est démené pour nous ramener à bon port certes tardivement, cause accident sur autoroute ...et détour par la nationale à hauteur de Valence, mais le principal était de rentrer sains et sauf, et Alain fut applaudi par les bellerochois...

Curieusement, la plage n'a pas attiré les foules, mais plutôt la visite du vieux port en admirant les badauds et autres «  troubadours » (comme on disait dans le temps), la balade en petit train ou à pied, pour repérer quelques uns des sites les plus marquants du centre ville, Notre-Dame de la Garde, les ruelles et leurs escaliers spectaculaires, en partant de la mairie, passer devant le théâtre de la Criée, le Fort Saint-Nicolas, les jardins du Pharo, la plage des catalans, etc.... le bateau pour les îles avoisinantes, la visite de musées, de la Bonne Mère, de ses boutiques et restaurants atypiques, etc...chacun de s'extasier à sa manière, hommes, femmes, enfants compris, dont beaucoup de personnes seules.

Pour ma part, oscillant entre les groupes, j'ai fait une entorse au règlement au cours d'une rencontre bien agréable avec mon désormais marseillais de conscrit, Michel, envoûté par la ville depuis trente ans, dont la visite guidée de la ville fut un enchantement...les origines du Fort Saint-Nicolas, de la procession Saint-Victor, de la traditionnelle « navette » de la chandeleur spécificité marseillaise, des places prisées par les réalisateurs de films, de la descente du niveau de la mer par rapport au centre ville, où trouver le meilleur savon de Marseille, etc.... Merci Michel !

 

Marseille 2018 00.jpg

 

Marseille  2018 0.jpg

 

 

Marseille 2018 1.jpg

Marseille 2018 3.jpg

Marseille 2018 4.jpg

Marseille 2018 5.jpg

Marseille 2018 6.jpg

marseille 2018 7.jpg

marseille 20108 8.jpg

 

Marseille 2018 8.jpg

Marseille 2018 9.jpg

Marseille 2018 10.jpg

Marseille 2018 11 jardins pharo.jpg

marseille 2018 12.jpg

marseille 2018 13.jpg

marseille 2018 14.jpg

marseille 2018 15.jpg

marseille 2018 16.jpg

marseille 2018 17.jpg

marseille 2018 19.jpg


31/08/2018
0 Poster un commentaire

BELLEROCHE : VOUS VOULIEZ LIRE VOTRE PROGRES CE MATIN : il est parti en fumée

Monsieur le Ministre de la Politique de la ville

Monsieur le Préfet Rhône-Alpes Auvergne

Monsieur le sous-préfet de Villefranche,

Messieurs les Maires de l'agglomération basés sur belleroche,

Messieurs les adjoints en charge de la sécurité 

Messieurs les représentants de la police municipale et nationale,

 

Lors de la dernière fête de quartier de début juillet, la déléguée du Préfet me disait : "regardez, il y a des choses bien dans votre quartier, j'espère que lundi nous aurons tous un mail de votre part, exprimant votre satisfaction !"

Comme j'habite moi, le quartier, j'ai trouvé que cette fête organisée par la ville avec LES HOMMES DEBOUT et les écrivains donnant leur version des paroles des habitants était très bien organisée en faisant contribuer l'ensemble de la population (hommes, femmes, communautés diverses et variées) , bien que le public du quartier  soit très peu présent ! De plus le même jour, dans la partie centre commercial une autre fête organisée très bien également par des jeunes HOMMES UNIQUEMENT favorisant totalement le communautarisme et je n'en dirai pas plus....avait eu aussi son succès, me mettant fort en colère que l'on encourage encore et à nouveau le communautarisme, mais passons !

Mon rôle premier n'est pas de faire de la lèche aux élus et aux instances qui nous gouvernent ou qui nous accompagnent, mais bien de demander de l'aide quand nous en avons besoin, alors, non, je ne félicite pas une action qui a joué son rôle, comme elle l'a pu d'ailleurs ! Et je n'ai rien d'une pessimiste par nature, je vis dans un quartier que je voudrais serein et suis heureusement accompagnée de nombreux habitants !

 

On veut des exemples des  soucis d'habitants des quartiers qui n'ont pas du tout l'intention de laisser le champ libre à n'importe quoi alors que nous avons été capables de vivre ensemble, et fort bien, durant des décennies...

CE MARDI MATIN, vous vouliez lire votre quotidien, vendu par le boulanger de la place, ouvert tout l'été ! MAIS à 4 h du mat juste après la livraison, les "je ne vis que la nuit pour emmerder la population" n'avait rien trouvé de plus jouissif, après avoir un tour par les immeubles HBVS de  Limas et d'autres secteurs du quartier, que de brûler le paquet de journaux.....

 

journal de pres.jpg

IMG_20180814_124520286.jpg

 

Comme je lance des appels constants sur les réseaux sociaux pour que les habitants comprennent les enseignements de la mairie et police conjugués, c'est-à-dire nous serrer les coudes et INFORMER, divers problèmes ont été solutionnés comme le passage des quads et des motos sur les pelouses, autour des habitants jeunes ou vieux d'ailleurs,

 

quad 2 2 juin.jpg

 

Les voitures brûlées font presque partie de notre quotidien, tout comme les camions venant retirer les épaves, ci-dessous la mienne également

 

enlèvement voiture.jpg

 

Vous dire notre désarroi lorsque la maison de quartier est partie en fumée elle aussi et que nous n'avons plus d'église dont les frais de réparation après incendie ne peuvent être pris en charge par le diocèse de Lyon.....ce qui fait que nous n'avons plus de lieu de fête, mais que les personnes à mobilité réduite ou trop âgées sont contraintes de regarder la messe sur leur écran de télévision....

 

premiers coups de pelle ce lundi matin.jpg

 

 

Notre désarroi lors de l'incendie criminel d'un immeuble en plein centre du quartier

 

incendie belleroche nuit du 16 17 2015 204.jpg

 

Cet été, comme chaque été, dormir la nuit est presque impossible ! Même si les pompiers et la police évitent de faire du bruit quand on leur signale un incendie, c'est l'odeur de fumée qui nous réveille, cette odeur qui est imprégnée dans nos narines ! Par contre nous indiquons de plus en plus indiqué aux forces de l'ordre ce qui se passe et les déflagrations de gros pétards une partie de la nuit, a cessé ! Ce qui veut dire qu'une partie d'entre nous reste sans cesse aux aguêts, à surveiller son téléphone jour et nuit, ou les avis et messages privés sur les réseaux sociaux !

 

Parce que nous souhaitons tous vivre en harmonie mais surtout vivre dans la sérénité, un mot qui n'est plus en vogue depuis ces dernières années ! 

 

Alors, nous voulons espérer une aide gouvernementale véritable, car nous méritons de VIVRE EN SECURITE !

 

Nous comptons sur vous mais surtout nous avons vraiment besoin de vous avant de devenir tous cinglés !

 

Avec mes respects

Marie-France ROUX BALANDRAS

Présidente du comité de défense des locataires de belleroche

Membre du conseil citoyen puisque nous sommes en ANRU 2

Chevalier de la Légion d'honneur


14/08/2018
0 Poster un commentaire

BORDELAN A SEDUIT LES JEUNES EUROPEENS

  Depuis quelques jours c'était au tour de VILLEFRANCHE SUR SAONE d'accueillir le CAMP DES JEUNES EUROPEENS qui se déroule chaque année dans une ville européenne différente ! Plusieurs rendez-vous avaient été pris, en mairie, puis à l'espace Barmondière, et enfin à Bordelan, avec les caladois !

 

  BORDELAN, ce centre de loisirs pour les jeunes,  incroyable,  près de la plage, a réussi son opération séduction et jeunes autant qu'animateurs, ont apprécié le lieu, la programmation, l'accueil.....ce dimanche à midi, quelques membres disponible du comité de jumelages, sont venus partager un moment convivial....

 

   Au passage, un grand merci à Ana de Moldavie, pour son français impeccable ! Et à Benoît Grison pour avoir été présent sur tous les sites, nous avoir reçu, servir d'interprète, etc....

 

Bordelan 0.jpg

 

Bordelan 1.jpg

 

Bordelan 2.jpg

Bordelan 4.jpg

Bordelan 5.jpg

Bordelan 6.jpg

Bordelan 7.jpg

 

Bordelan 8.jpg


05/08/2018
0 Poster un commentaire

VILLEFRANCHE A L'HEURE EUROPEENNE AVEC LE CAMP DES JEUNES EUROPEENS 2018 BORDELAN

Ce jeudi 2 août 2018 à l'espace Barmondière, le CAJV, comité des associations de jumelages de Villefranche recevait les jeunes européens, soit une quarantaine venus cette année de Kalarach en Moldavie, Mattsée en Autriche, Bühl en Allemagne, Cantù en Italie, se joindre aux jeunes français caladois, pour cette rencontre annuelle !

 

Chaque année, une ville jumelle reçoit les jeunes élus à participer à ce camp, avec des règles communes à tous, pour un programme élaboré par la ville d'accueil !

 

Cette année, le président Didier Pré avait choisi de rencontrer les jeunes pour évoquer ce qu'était un jumelage, avec toute la diversité qu'apportent les villes choisies en tant que telles,  pour que "l'Amitié sans frontières" joue pleinement son rôle !

 

Bühl fut choisie et proposée par le maire de Bühl  qui fut de passage par hasard, dans notre ville, alors qu'il se rendait en Espagne. Schkeuditz est la plus ancienne et fut officielle dès 1968. En dehors de ses manifestations annuelles au nombre de 6, il s'agit davantage de rencontres informelles entre amis qui se sont découvert des affinités au fil des ans.

Des échanges avec ces villes, qui peuvent être à la fois culturels, sportifs, scolaires, ou humanitaires comme avec le Bénin en Afrique, ou avec la Moldavie (Kalarach ou Calarasi) très investie dans la francophonie en plus des échanges culturels et de l'aide à l'adduction d'eau dans un établissement scolaire, un projet qui a duré de longues années pour une finalité remarquable !...Pour le moment Bertinoro a signé un pacte d'amitié mais des projets sont en cours, Un projet est en cours avec l'Espagne, mais Cantù près du Lac de Côme était présente au travers de ses jeunes représentants, tout comme elle le fut dans le coeur de nombreux caladois, les échanges passant par les mairies qui peuvent faire barrage, rarement, mais cela arrive : un divorce remarquablement  présenté par le président !!!

Un descriptif succint mais bien assez long pour ces jeunes qui attendaient impatiemment de s'entraîner pour la chorégraphie proposée par le service jeunesse...sur la place de l'espace barmondière....et avant de retrouver les membres adultes du CAJV...pour un pique nique à Bordelan dimanche à midi.....les membres du CAJV apportant chacun leur casse-croûte !!!

je 0 2.jpg

je 11 une partie du staf cajv.jpg

je 3.jpg

je 4.jpg

je 6.jpg

je 7.jpg

je 8.jpg

je 9.jpg

JE 2018 PREPARATION DELA CHOREGRAPHIE.jpg

ZUMBA 2.jpg

 


02/08/2018
0 Poster un commentaire