CALADINFO

CALADINFO

VIVRE EN PAIX EN VILLE MALGRE LES INCOMPREHENSIONS SANS FERMER LES YEUX ET SANS ETRE PRIS EN OTAGE

Je me dirige tout droit vers les sables mouvants...selon mon habitude de femme libre !

 

VIVRE EN PAIX EN VILLE, MALGRE LES INCOMPREHENSIONS SANS FERMER LES YEUX ET SANS ETRE PRIS EN OTAGE

 

Je ne prétends aucunement avoir raison, ni avoir la science infuse et ne croyez pas que je ferme les yeux sur tout, naïvement . Je suis seulement une citoyenne qui ai cherché à comprendre les différentes cultures, depuis que je suis revenue habiter en ville. Celle qui écoute, qui pousse aussi ses coups de gueule parce que la langue de bois n'est pas mon truc envers qui que ce soit, mais surtout parce que cela ne nous aide pas et nous entraîne vers des situations dans lesquelles on s'enlise, ce qui est notre cas à Villefranche aujourd'hui ! Ailleurs peut-être, mais je suis ici.

Pour autant se faire comprendre est loin d'être simple, car on risque de froisser sans le vouloir, et on se heurte aussi à ceux qui se sont volontairement enfermés dans leurs idées toutes faites et ne vont pas bouger d'un iota, c'est bien de là que vient le danger !

J'habite un quartier que j'ai choisi, ce n'était pas Béligny ou Troussier, non, je voulais être sur belleroche, le plus grand mais le plus beau quartier de la ville, sur son plateau et dans son ilôt de verdure. Mes parents habitaient Limas et mes copines d'école à Faubert puis au collège technique, étaient en partie de belleroche. Nous sommes au centre du plus grand nombre d'éthnies et de religions !

Aussi on ne contentera jamais tout le monde mais on ne peut pas se laisser imposer un mode de vie, de pensées, d'attitudes, dans des buts pas toujours « très catholiques » selon la formule de notre pays d'origine judéo-chrétienne.

De toutes parts on se froisse dès que l'on dit le mot qui ne convient pas, tant chez les catholiques que chez les musulmans, les deux religions phares de la ville ! Alors des deux côtés il faudra faire des efforts, sachant qu'on a laissé couler les actions depuis toujours et que les habitudes prises font aujourd'hui jurisprudence si je peux m'exprimer ainsi !

Une blague sur les musulmans, fait rire un musulman à condition que ce soit lui qui la raconte, aujourd'hui, mais il y a quarante ans ce n'était pas le cas, vu la montée en puissance du racisme et de l'incompréhension dans les deux « camps » ...si je puis dire ! Que l'on ait laissé les situations s'accroître est pourtant de notre faute, à nous les « gaulois » puisque, croyant que cela nous apporterait la paix sociale, nous avons créé ce bordel monstre qui consiste à se retrouver pris en otage !

Je m'explique ! Pourquoi n'a-t-on pas clamé haut et fort, dans les écoles, dans les associations de parents d'élèves, dans les associations tout court, que vivre en France imposait de partager les valeurs de la République et de la laïcité ! Et pourquoi voudrait-on tout à coup, aujourd'hui, clamer « qu'ils les connaissent bien » ! Les gaulois eux-mêmes ne les connaissent pas ! C'est pourquoi, afin de faire tomber cette incompréhension et revenir à des bases saines, je commence par faire moi-même, la démarche consistant à prendre des cours, et ce, continuellement ces dernières années ! Les choses évoluant, on ne sait plus ce qui est ou pas de l'ordre de la loi, ou de la tolérance, ou du culturellement admissible ! Mais c'est à nous d'inculquer ces valeurs, à nous les fautifs de ne pas l'avoir fait !

 

HALLAL ET ALCOOL

 

Vivre en quartier n'est pas une fatalité, et dans la culture de mon pays, nous sommes de bons gaulois franchouillards qui aimons la bonne chère et les bons vins ! Lorsque j'ai organisé en 2007 je ne sais plus, le premier salon du livre jeunesse à la maison de quartier, jeunesse ou pas, il y avait des adultes ! Dans mon buffet, il y a eu aussi de l'alcool parce que je considère qu'en tant qu'organisatrice, je le fais en toute légalité, en ayant déposé ma déclaration à la sécurité urbaine, il était offert et non vendu ! Personne ne m'a fait la moindre réflexion, ce n'est pas une provocation de ma part, je vis au vu et au su de chacun, sans me cacher et sans vouloir à tout prix, m'excuser ! De quoi d'ailleurs ?

De même lors de la fête des voisins, j'étais le seul stand du quartier à avoir mis, dehors devant la grande barre, de l'alcool et de la charcuterie, en plus du reste, et même les musulmans se sont arrêtés ! Pourquoi pas ? On me connaît, on sait que je ne risque pas de changer de mode de vie ni de religion, je suis brut de décoffrage et je le reste !

Idem pour le forum des associations, pour les rencontres avec les locataires ! Lors de la remise du diplôme Ecole de foot du quartier, qui s'est déroulée en ville, c'est moi qui tenait le stand alcool pour les personnalités et les non musulmans, cela n'a créé aucune zizanie, me le faisait remarquer encore récemment le président du club  !

Comme mon ami Shérif Bénachour, un saint homme, qui organisait ses couscous dansants à la maison de quartier Il mettait dans la première salle dd'apéritif avant le repas, une table garnie, avec du champagne pour les gaulois ! Mais nous sommes tous les deux de la même trempe : de celle qui savent vivre ensemble sans se prendre la tête pour des broutilles, depuis des années !

La cantine : pourquoi ne redit-on pas chaque année aux parents, que la cantine est UN SERVICE OFFERT PAR LA COMMUNE et non une obligation, que l'école est laïque et que la cantine est un lieu tout aussi laïc ! Au lieu de vouloir à chaque fois écouter les réclamations qui s'amplifient, sur les menus scolaires ! On peut tout autant arrêter ce service cantine du jour au lendemain si la situation devient intolérable ! Zut alors ! Mais non !

Il y a les biens pensants qui veulent à tout prix plaire à ceux qui insistent - dans l'espoir d'obtenir des voix aux élections, laissez-moi rire - en écoutant les doléances, alors qu'il suffirait de remettre les choses à plat et qu'on n'a pas devant nous des gens stupides à la condition qu'on resserve le discours sur notre système laïc tous les ans en septembre !

 

MOSQUEE EN QUARTIER

 

On nous prend facilement en otage pourquoi ? Nous préférons fermer les yeux depuis des années (je dis nous mais sûrement pas moi, c'est une formule) , sur des phénomènes qui devraient nous mettre la puce à l'oreille et nous empêcher de tout tolérer et d'être ainsi devenus otages du système que nous critiquons et contre lequel nous voudrions réagir brutalement aujourd'hui !

La logique voudrait que, si on nous impose une mosquée dans un lieu, il doit y avoir aussi une synagogue, un temple, une chapelle ...et j'en passe...! Pourquoi n'arrive t-on pas à faire légiférer ce système sur le papier autant que dans l'esprit du public ? Pourquoi se laisse t-on duper ?

Je m'explique ! Dans notre centre commercial, il y a logiquement les commerces ! Or un jour, à ma grande surprise, j'aperçois des messieurs barbus et grandes robes, en train de rénover un local commercial ! Je vais vers eux, parce que j'aime bien savoir ce qui se passe et pas écouter les ragots !

« Nous sommes une association qui a loué ce local, dans lequel les hommes, les femmes et les enfants se retrouveront pour des projets culturels » ! Je reste toutefois dubitative, mais il s'avère qu'il y aura bien un panneau quelques semaines plus tard « Association...' » ! J'explique à mon interlocuteur que je ne suis pas ravie, car nous espérions un commerce à cet endroit-là et que je suis très surprise, désagréablement, de ce constat !

Je me renseigne sur le nom du propriétaire des murs, et notre échange fut un peu houleux, car lui, voulait louer, un point c'est tout, et même au diable s'il le fallait ! Or le local en question est devenue une Mosquée, mine de rien, et très vite, au grand dam des voisins, surtout que ce lieu est vite devenu trop petit et qu'il faut ouvrir les portes pour prier devant la porte et sur la rue en période de Ramadan  !

D'autant plus furibarde qu'on nous a brûlé notre chapelle et que nous n'en n'aurons plus jamais sans doute, mais là, le diocèse de Lyon est allergique aux pratiquants des quartiers, c'est une autre histoire !

La loi 1905, loi qui n'est pas anti-religieuse et définit la liberté des cultes ! Ce n'est pas l'objet de mon mécontentement !

 

Ce qui m'a vivement dérangé, était que ce lieu existe dans l'espace commercial. On aurait été EN DROIT DE DEFINIR CET ESPACE COMME ZONE COMMERCIALE, un point c'est tout ! Il aurait fallu avoir des tripes !

 

Je n'incrimine nullement un maire à lui tout seul, les décisions importantes doivent être discutées avec l'ensemble de l'équipe municipale tous bords politiques confondus et, pour le bien-être des habitants ! (non mais je rêve!)

 

Par contre, lors de la fête de quartier de 2017, nous avions un espace musique sur la place et on m'a fait signe depuis le lieu de culte ! C'était l'heure de la prière ! Egale à moi-même dans le respect des autres, et puisque ce n'est pas moi qui ai donné cet accord qui profite aux musulmans, qui auraient eu bien tort de ne pas en profiter, j'ai fait arrêter la musique ! Même si on m'a critiqué pour cela dans mon équipe !

Qu'on n'essaye pas non plus de nous dire que la Mosquée de la quarantaine est trop loin, nos églises voisines sont aussi trop loin pour nos personnes âgées ! Quand au fait qu'un lieu de culte puisse permettre aux adultes de « faire rentrer les jeunes dans le droit chemin » ! Des clous ! J'ai déjà souligné cette impuissance auprès des hommes que j'ai interpellés au sortir de la prière ! Les temps changent, la liberté des jeunes est actée, là encore, l'impunité a pris le dessus et à part fait semblant de respecter le temps de Ramadan, les voyous restent des voyous incontrôlables !

Logique là encore quand on sait que les parents doivent parlementer gentiment avec leurs enfants quels que soient leur âge sans tenir compte du contexte environnemental. Le mode de justice n'aide personne puisque les travaux d'intérêt général en cas de connerie existent depuis des lustres, mais ne sont que trop rarement appliqués ! Tandis que la prison les détruit davantage ! Là encore, l'éducation des parents ne suffit pas toujours ! Un jeune n'est pas un animal qu'on peut dresser et les parents qui sont des saints avec des enfants qui n'ont jamais traversé en dehors des clous, ont bien de la chance ! Je parle en tant que mère de 4 enfants, la sainteté tant chez les parents que chez les enfants n'existe pas, ça se saurait ! Les bêtises ont toujours existé, avec plus ou moins d'ampleur d'accord ! Mais bon, il y en a que je ne convaincrais jamais tellement ils sont saints !

 

 

AH LE VOILE

 

Egale à moi-même encore une fois, si une femme totalement voilée me fait face, je tourne le dos ! Je considère que c'est elle qui ne me respecte pas en ne me montrant pas son visage, au risque, mais ça n'est jamais arrivé, d'être insultée pour cela !

Un foulard et un voile intégral, ce n'est pas la même chose, et là encore, il faut bien distinguer ce que permet la loi et dans quel cadre !

Mais tant que les femmes elles-mêmes ne voudront pas comprendre qu'on leur a imposé sournoisement, que ce voile faisait d'elles de meilleures musulmanes prêtes à gagner leur paradis ...et que ce faisant, elles entrent dans le jeu de ceux qui nous imposent leur point de vue, on n'en sortira pas, alors restons dans le cadre de la loi, un point c'est tout, mais énergiquement, régulièrement !

Il faut être bien conscients que les femmes cultivées, bardées de diplômes, souvent promues à des postes importants, n'ont que peu ou pas de voile, parce qu'elles ont l'instruction leur permettant de choisir ! Quand, dans les quartiers, elles n'ont pour exemples que ce que leur martèle leurs familles vivant en vase clos, qu'elle évolution peuvent-elles attendre ? Je ne dis pas non plus qu'elles sont incultes, attention, simplement elles n'ont qu'une vision courte de leur espace de vie si restreint et souvent aussi le qu'en dira t-on – de la famille ou des amis – l'emporte !

Je connais pourtant aussi beaucoup de familles, y compris modestes, dans lesquelles les parents n'ont jamais imposé le voile.

Combien de femmes divorcées ont ainsi quitté le voile immédiatement et sont parties chercher du travail, librement ! Cela ne fait pas d'elles de mauvaises musulmanes et cette religion est tout aussi louable que d'autres ! Si vous lisez les livres saints, vous verrez que nous avons la même culture de base !

Patience ! Dans quelques décennies le voile aura disparu, tout comme on redonnera à nos curés le droit de se marier...Les religions ont leur mode d'interrogations entre les idées d'il y a deux mille ans, et la vie réelle de 2020 !

En espérant être en partie comprise pour les quelques-uns qui auront le courage ou l'envie de lire, ce qui n'est pas une obligation...ce point de vue totalement personnel qui peut être et sera forcément, sujet à caution...

 

MFBALANDRAS 19 10 2019

 

 

 

 


19/10/2019
0 Poster un commentaire

MARCHE DES FEMMES A BELLEROCHE CE JEUDI 17 OCTOBRE 2019

UNE MARCHE DES FEMMES A BELLEROCHE CE JEUDI 17 OCTOBRE

 

LE TOUR DU QUARTIER EN MARCHANT existe depuis de longues années à l'initiative d'abord du COMITE DE DEFENSE DES LOCATAIRES qui, je le rappelle avait été créé par LOUIS GRANJON EN 1972 !

A l'époque de pleine continuité de construction du quartier (1953, puis 1960 pour la grande barre, 1970 pour les résidences suivantes à l'arrière de la fameuse barre des cygnes), les adhérents étaient fort nombreux.

Ils se serraient les coudes dans l'attente de ces merveilleux immeubles grandissant au fil des jours ou presque, qui ont fait la gloire de ce site en pleine verdure, à la fois le plus grand de la ville et idéalement exposé. Des appartements modernes avec le confort des salles de bain, spacieux, avec balcons, une vue magnifique de toute part grâce à des architectes de talent ! Un quartier résidentiel que certains n'ont jamais voulu et ne voudront jamais quitter.

Ces tours de quartier nous ont toujours permis de cibler les points positifs de notre quartier, les incivilités des locataires ou des passants déposant leurs encombrants n'importe où, étant donné que le ramassage agglo se fait toutes les deux semaines ! Le COMITE DE DEFENSE DES LOCATAIRES : CDL, met des affiches dans toutes les allées du quartier, pour indiquer les dates, tous les six mois, mais aussi indique ce qui n'est pas accepté (cartons, pneus, etc..) , puisqu'il existe toujours la déchetterie d'ARNAS ! C'est encore le CDL qui avait trouvé un accord avec l'agglo pour ramasser ces encombrants deux fois par mois !

Hélas contre le manque de civisme, nous sommes comme dans toutes les villes de France et de Navarre, impuissants bien que nous placardions d'affiches de toutes sortes dans les allées ! On a encore pu le constater ce matin.

 

CE JEUDI 17 OCTOBRE INITIATIVE D'ALEXANDRE PORTIER pour la sécurité urbaine (ce jour) mais adjoint à la sécurité urbaine et aux finances.

 

Laure Tourez avait lancé quelques invitations seulement pour qu'il n'y ait pas foule et pouvoir mieux discuter et écouter les doléances de chacune puisqu'il s'agissait d'une MARCHE DES FEMMES ou MARCHE EXPLORATION soit balade urbaine.

J'étais conviée forcément même si je n'étais pas la plus désirée parce que je parle toujours trop et que j'ai le malheur de dire clairement les choses qui fâchent, mais on est bien content de me trouver pour faire remonter les informations, depuis ces six dernières années !

Alors oui, j'ai évoqué puisqu'on démarrait de la place Laurent Bonnevay et que l'on passait devant chez moi, trois éléments :

  • nous manquons d'éclairage depuis l'école Jean Bonthoux jusqu'aux Colombes, mais une maman a signalé la même chose sur la rue de belleroche, la nuit tombant très tôt l'hiver.

  • Des dalles ont été arrachées sur le passage entre les pelouses et les morceaux de dalles sont disséminés dans la pelouse, d'où un risque pour les enfants nombreux dans ce secteur,

  • Le fait qu'on ait goudronné une partie du sol sous les marronniers, mais qu'il reste des trous énormes sur plus des trois quarts de ce passage, et oui, Monsieur l'adjoint aux quartiers que les habitants ne connaissaient pas en partie, je parle pour dire ce qui se passe à ma porte, logique, c'est à ma porte et on m'a conviée pour cela ! J'étais d'ailleurs ravie que passant devant les bars du centre commercial, des jeunes clament : tiens, un revenant en parlant du dit adjoint ! Et oui, une fonction exige un minimum de présence en quartier, et ce n'est pas en étant désagréable envers moi, que cela va me faire taire ! Je ne sais toujours pas faire de la lèche !

    • Nous fûmes amis il n'y a pas si longtemps...je suis brusquement détestée.... ah oui, je suis trop présente sur le quartier, je bosse trop, je dis au fur et à mesure tout ce qui ne va pas, MAIS SURTOUT J'AI osé demander un poste d'adjointe pour le futur, la honte pour une femme de quartier qui n'a pas pignon sur rue …. je m'en fiche que certains me détestent surtout à cause de ça, c'est petit et mesquin. Mais même les amis ne sont pas tenus de penser de manière identique, et un adjoint est tenu d'écouter ce que dit le citoyen qui l'a fait élire pour cela ! Si mon propos vous paraît déplacé, à vous lecteur, c'est que j'en ai un peu marre d'être prise à rebrousse poil à chaque rencontre et c'est aussi l'avis des collègues présents à chaque fois !

    •  

    Colette, née dans le quartier, ancienne gardienne aujourd'hui toute jeune retraitée, membre du comité de défense des locataires et du conseil citoyen de belleroche, avait elle aussi beaucoup de choses à dire, en dehors de ce passage précis avenue Laurent Bonnevay ! Tout comme Madeleine, également membre actif du comité de défense des locataires, qui a déménagé de la barre des Cygnes pour aller rue Pierre Montet et qui marche dans le quartier avec des amis, mais fait des haltes sur les bancs !

     

    Je les remercie infiniment toutes les deux d'avoir bien voulu m'accompagner, car si les trois nouvelles habitantes présentes, avaient leurs avis, en n'utilisant que peu ou pas les lieux du quartier, dont une maman de Jean Bonthoux et deux de Jacques Prévert, était idéal. Les anciens ont une autre vision, l'échange des deux avis étant intéressant.

     

    J'ai aussi demandé si il y avait des enfants au club de foot et une maman a confirmé qu'il n'y avait plus de place. C'est ce que déplore l'Olympique de belleroche dont le stade est trop petit au vu de ses obligations d'école de foot et de respect des règles, et du nombre de jeunes par catégorie pour des normes de sécurité ! Le nombre d'enfants hélas refusés chaque année étant en augmentation régulièrement.

     

    Je pense que par rapport au parcours réalisé, le quartier est immense, chacune a pu s'exprimer, donner des idées ou des avis, et nous ferons une réunion spécifique habitants au CDL ainsi qu'au CONSEIL CITOYEN, pour avoir d'autres idées et avis des habitants, puisque les conclusions seront prises en compte pour la rénovation urbaine !

  •  

    Alors un grand merci et un grand bravo aux participants ! Merci à notre adjoint à la sécurité pour cette autre initiative, en plus de celles lancées sur les aires de jeux et d'une autre sur le choix des espaces publics autour des immeubles, rencontres auxquelles nous avons chaque fois, participé en tant qu'habitants, au conseil citoyen et au comité de défense des locataires.

     

    Marie-France BALANDRAS

    Présidente du comité de défense des locataires de belleroche

    Membre du conseil citoyen de belleroche, comité de pilotage.

  • Madeleine et colette 17 10 2019.jpg


17/10/2019
5 Poster un commentaire

VILLEFRANCHE S/SAONE QPV BELLEROCHE : on informe enfin des démolitions à venir

DEMOLITIONS  :

UNE RENCONTRE DANS QUELQUES JOURS AVEC LE BAILLEUR

 

              Comme je le disais récemment, on freine des quatre fers pour informer officiellement du devenir du quartier, alors que de nombreux habitants sont ici depuis les années 1970 à 1980 soit depuis plus de  40 ans !

               Dans un quartier tout se sait et très vite,  au risque d'enflammer les esprits, à croire que les quartiers sont une nouveauté de la ville !

           A qui incombe cette info ?, il suffirait de tout mettre à plat pour que l'ensemble des services concernés INFORMENT et ce mot n'est pas un gros mot !

             CEUX QUI SONT CONCERNES PAR LES DEMOLITIONS A VENIR ont reçu une invitation officielle et  sont d'abord conviés à se rencontrer afin de connaître le calendrier, d'apprendre comment se passeront les entrevues individuelles, je martèle,  avec chaque locataire qui doit se préparer psychologiquement et nous avons vu à quel point ce n'est pas si simple,  et étudier un nouvel environnement.

            Pour la barre des Cygnes, il y a eu une permanence hebdomadaire du bailleur, à même le quartier durant toute la durée du déménagement de la barre. Chaque cas a été étudié avec  le plus grand soin, plusieurs relogements proposés, les faisabilités financières étudiées, etc..

         POUR CE QUI EST DES EVENTUELS EMPLOIS FUTURS, il y aura aussi une information sur ces possibilités, mais il faudra tenir compte du fait que CHACUN doit être inscrit dans une structure (POLE EMPLOI. MISSION LOCALE. ETC.) pour étudier avec le demandeur à quel endroit il y aura du travail, et pas forcément à la porte de chez chacun !

           Il faut aussi être prêt à l'accepter, et les méthodes de voyous consistant à tenter de faire pression pour être embauché est une UTOPIE ! On commence par un CDD pour vérifier si on est compétent quand on cherche du travail, c'est valable dans tout et pour tout le monde, dans toutes les entreprises de France et de Navarre et pas selon la couleur de peau ou l'accent   

            Mais il est vrai que l'on ne donne plus de mode d'emploi de la vie en commun depuis des années, contrairement à ceux de ma génération qui ont eu des cours de morale, de respect des personnes et des valeurs, et que l'on ferait bien d'y remettre bon ordre ! Mais bon, je dis ça et je dis :  on en a les retombées que l'on mérite

             Alors non, je n'ai aucun à priori sur les jeunes d'aujourd'hui (j'ai été jeune et rebelle) jeunes  auxquels on n'a pas assez donné l'habitude d' apprendre le RESPECT, la VALEUR DU TRAVAIL BIEN FAIT, le PLAISIR D'ACCOMPLIR CE TRAVAIL POUR ETRE FIER DE SOI...  et donné de coups de pieds aux fesses aussi !  ON NE PEUT SE FAIRE RESPECTER QU'EN RESPECTANT LES AUTRES ! 

       SI CHACUN Y MET DU SIEN ON FERA UN QUARTIER MAGNIFIQUE TOUS ENSEMBLE  DANS LA JOIE ET L'AMITIE ! ON SE PREPARE A UNE BELLE AVENTURE, ALORS ON Y CROIT !

 


08/10/2019
0 Poster un commentaire

VILLEFRANCHE SUR SAONE : CAMPAGNE DES MUNICIPALES COMMENCEE EN LOUSDEE : MON PROGRAMME QUARTIERS

Comme la campagne pour les municipales a commencé en lousdée, les équipes formées, je vous livre mon programme :

 

Ce que je ferais si on me l'autorisait et que l'on me soutienne pour le faire

 

LES QUARTIERS NE DOIVENT PAS ETRE LES PARENTS PAUVRES DE LA VILLE

 

  • Davantage de lieux de rencontres pour les jeunes avec UN ENCADREMENT d'éducateurs formés et courageux, qui ouvrent et ferment les lieux d'occupation en veillant à ce qu'à chaque sortie de local, tout soit rangé et nettoyé, le matériel respecté, en ayant au préalable repéré les lieux non occupés, quitte à les faire nettoyer, repeindre, aménager, par les jeunes eux-mêmes, en veillant également à ce qu'ils ne soient pas trop proches de la population pour ne pas gêner (exit les sous-sols d'immeubles) ! Renforts de caméras qui fonctionnent donc entretenues très régulièrement !

     

  • Toute casse doit être immédiatement sanctionnée, cela veut dire un contrôle des lieux chaque semaine, un jour différent : sanction : non seulement réparation mais privation de la salle, d'abord deux mois, puis six mois, puis définitivement mais je suis certaine qu'une fois qu'on aurait bien expliqué, cela ne se produirait pas !

     

  • Aucune structure associative ne peut exister si elle ne comprend pas des statuts, un bureau avec à minima un président et un trésorier, un nombre d'adhérents à lister et seuls ces adhérents sont autorisés à occuper un local, même si la cotisation est à 1 euro par personne !

     

  • Toute association se doit de faire une assemblée générale annuelle surtout si elle demande des fonds à la ville, de montrer ses cahiers de présence et son bilan, le tout signé par l'adjoint concerné pour faciliter ensuite la demande de subvention à partir du moment où l'adjoint a constaté la bonne marche de la structure. Une association n'est pas une entreprise et le trop de paperasse est une véritable contrainte à la fonction, SANS POUR AUTANT ETRE LAXISTE ET LAISSER ALLER

     

  • Toutes les associations doivent obligatoirement suivre un cours sur la laïcité et les valeurs de la République, au minima une fois tous les deux ans! On s'étonne que les choses fonctionnent mal mais comme dans tout, il y a un mode d'emploi à assimiler et c'est valable pour TOUT LE MONDE !

     

  • UN BEAU QUARTIER DOIT ETRE PROPRE ET ENTRETENU : une bêtise, une semaine de travail gratuit dans un premier temps, à négocier avec la famille (les week-ends par exemple) ! On arrive chaque année, aux fins d'années étincelantes et seul le centre ville profite des largesses financières avec guirlandes et tout le titoum ! Il faut des guirlandes partout, un père noël en traineau qui fasse le TOUR DE LA VILLE, de Troussier au Garet en passant par Béligny et Belleroche, pensez au bonheur des enfants...enfants pour lesquels, avec le passage du traineau, une association attendrait avec des marrons chauds...durant quelques jours en décembre et donnerait l'impression qu'on fait la fête aux enfants...

     

  • ON DOIT FAIRE SIGNER UNE CHARTE AUX ADMINISTRATIONS ET AUX ENTREPRISES, pour embaucher des STAGIAIRES, tous ces gamins qui ont des stages de découverte de l'entreprise, c'est une galère sans nom, mais aussi ceux qui sont dans les Missions locales, les agences pour l'emploi, les CAP emploi, ceux qui sont en BTS, etc... TOUT LE MONDE sait que ces stages sont obligatoires ALORS AIDONS NOS DEMANDEURS D'EMPLOI, AIDONS NOS JEUNES QUI DEMARRENT DANS LA VIE !

     

  • LES MAISONS DE QUARTIER, doivent être particulièrement surveillées à renfort de caméras, mais on ne doit pas lésiner sur le personnel et l'aide à apporter à ce personnel Il ne devrait jamais y avoir moins de deux personnes dans chaque lieu ! Il leur faut du matériel, dont informatique et que tous les stagiaires en formation, à tour de rôle tiennent le cyber fonctionnement ! Chaque maison doit avoir au moins trois tablettes ou ordinateurs ! Voir avec la chambre de commerce ou les entreprises qui changent fréquemment leur matériel ! Que les entreprises s'intéressent (si on les sollicite) aux besoins des concitoyens : récupérer c'est lutter contre le gaspillage et les frais supplémentaires ! Utilisons toutes les formules d'embauches possibles, dont le service civique, mais on ne doit pas non plus être sous-payés parce qu'on est dans une maison de quartier !

     

  • COVOITURAGE : les habitants se responsabilisent : on a facebook : qui va où de bonne heure ou très tard, et peut emmener du monde dans son véhicule ? On sait bien que le transport en commun est loin d'apporter ce qu'il faut tôt le matin ou tard le soir ! Ou même que les parkings sont encombrés ????? On peut noter cela dans les maisons de quartier par exemple ou en mairie au service des solidarités !

     

  • LES ETES SONT CHAUDS : chaque été avec les beaux jours, les rodéos empirent dans toute la ville et les quartiers dans lesquels cela résonne le plus ! Déjà revoir le système d'amendes...vérification des véhicules avec d'abord rappel à l'ordre...Tout véhicule bruyant doit être verbalisé qu'il soit en ville ou en quartier !

    ON EST A LA CAMPAGNE JUSTE A COTE, ce ne sont pas les petites routes qui manquent pour y faire de la moto ou du quad ! On sait pertinemment que venir rouler au milieu des habitants et sur les pelouses EST FAIT POUR EMMERDER LA POPULATION, il va falloir enfin être réactif !

    On sait aussi que chaque été, les jeunes ou moins jeunes souhaitent des lieux pour discuter ! Listons des possibilités de lieux dès février, là où on ne gêne pas la population, avec des autorisations sur des dates données (30 avril/30 septembre...) lieux qui seraient surveillés et contrôlés encore une fois, pour éviter les excès de tapage nocturne ! Exemple, pas forcément le bon mais je cherche,  un lieu qui ne soit plus utilisé en bas du quartier, avec des EDUCATEURS QUI VIENDRAIENT OUVRIR ET FERMER ET VERIFIER QUE TOUT RESTE EN ORDRE...UN LIEU PAR QUARTIER et les utilisateurs se déplacent car ce lieu ne sera pas EN BAS DES IMMEUBLES !

     

  • PROPRETE : cours de propreté des quartiers de la ville (toute la ville) aux enfants de CP de toutes les écoles : expliquer aux enfants les méfaits de la saleté, l'envahissement des rats, pourquoi on ne jette pas les détrituts n'importe où...DES LA RENTREE DES CLASSES, et le refaire au bout de six mois ! On demande aux enfants de faire des dessins sur la propreté, avec un MESSAGE ECRIT PAR LES ENFANTS « Je veux mon quartier propre, j'ai honte de voir la saleté... » des dessins qui seraient affichés partout et qui feraient honte aux aînés !!! Les enfants sont de remarquables ambassadeurs et diraient eux-mêmes à leurs parents et à leurs frères et sœurs qu'ils veulent un quartier propre !

     

  • LAICITE ET VALEURS DE LA REPUBLIQUE : on peut l'apprendre aussi dès le CP, avec des formules choisies par les enseignants, et une fois par semaine, une application...ou bien des jeux dans ce sens dans les services jeunesses...

     

    • SERVICES JEUNESSE : là encore il faut que les services soient soutenus et épaulés, et du matériel nécessaire à leur job ! Ces services encadrent nos futurs citoyens, ils les font écouter, leur apprennent la politesse et le respect, respectons-les !

       

    • LES SERVICES PUBLICS DE LA VILLE DOIVENT VENIR REGULIEREMENT DANS LES QUARTIERS : depuis des années on veut que les gens sortent de chez eux et aillent en ville faire leurs démarches, CA NE MARCHE PAS ET ON S'OBSTINE CAR ON VEUT A TOUT PRIX AVOIR RAISON !! Et si ça pouvait fonctionner en y mettant de la bonne volonté, de notre côté ! On peut tout de mêmese donner la peine de venir à la maison de quartier, régulièrement pendant un an pour commencer, avec des services qui expliquent les marches à suivre de manière globale et individuelle.

       

    • FAIRE CO HABITER LES GENERATIONS : là encore c'est un beau ratage ! Que les jeunes invitent les vieux occasionnellement, oui, et inversement, mais vouloir les mettre dans la même salle est une utopie ! Ca n'a jamais fonctionné !!

       

    • SURVEILLER LES CLAUSES D'INSERTION SIGNEES PAR LES BAILLEURS : les quartiers sont revus, améliorés, ou refaits, régulièrement ! Les bailleurs ont signé ces clauses, et on peut demander aussi aux grosses entreprises de la ville, cette forme de charte visant à savoir OU il y a du travail ! Mais on doit aussi demander chaque SEMESTRE pour être réactifs, combien de personnes des quartiers ont été embauchés ! ON VEUT LA TRANQUILLITE, il FAUT OFFRIR L'EMPLOI ! Ou la formation qualifiante !

       

    • LA COMMUNICATION N'EST PAS LE POINT FORT DE LA VILLE : pour toutes sortes de bonnes raisons, forcément (gag), on ne veut jamais informer trop tôt, à croire qu'on ne sait pas faire, et cela n'empêche pas les bruits de circuler ! CE N'EST PAS UN SCOOP, IL Y A DES TRAVAUX DANS TOUTE LA VILLE ET UNE FORTE RESTRUCTURATION SUR BELLEROCHE ! Changement de vie, on mêlera la culture à la construction, il y aura QUELQUES EMPLOIS mais dans quels domaines : plus de maçons, de charpentiers, de géomètres, de personnel d'espaces verts, de personnes pour l'entretien (nettoyage) ON N'EN SAIT RIEN, par contre la ville et l'agglo le sait ! Les emplois possibles sont top secrets...on va en lousder offrir dix postes à des personnes triées sur le volet...COMME SI EN QUARTIER ON POUVAIT FAIRE QUELQUE CHOSE SANS QUE CELA SE SACHE...PAR CONTRE MAL SAVOIR PEUT AMENER A DE GROSSES GALERES....NOUS NE SOMMES PLUS DES ENFANTS DE CHOEUR DEPUIS LONGTEMPS QUE DIABLE...ET UN PETIT PAPIER DANS UNE BOITE AUX LETTRES ET PAS DANS TOUTES, EST LOIN DE SUFFIRE....IL FAUT UNE CONFERENCE DE PRESSE ET DIRE LES CHOSES HONNETEMENT : ON A ENCORE DES DOUTES SUR CE SUJET ET DES CERTITUDES SUR D'AUTRES COMME LES PROCHAINES DEMOLITION DES ALOUETTES A DEUX OU TROIS ANS....QU'IL FAUT PREPARER...ET ON PLANCHE ENCORE SUR TELS AUTRES.......LA GRANDE BARRE SERA REMPLACEE PAR UN PARC...ON N'A PAS ENCORE TOUTES LES DONNEES AVEC PRECISION...MAIS IL N'Y AURA PAS D'IMMEUBLE A CET ENDROIT....

 

    • A BELLEROCHE SURTOUT, LE PLUS GROS QUARTIER DE LA VILLE : IL FAUT UNE POLICE DE PROXIMITE ! Pour nous, habitants, ça coule de source ! On ne veut pas remplir les prisons d'ailleurs cela ne donne rien de bon, mais on veut juste VIVRE EN PAIX ! Pour ma part je dirai qu'il faut bien plus de TRAVAIL NON REMUNERE EN CAS DE BETISE PETITE OU GROSSE, c'est bien plus dissuasif que fermé entre 4 murs aux frais de la société !

       

    • L'ADJOINT AUX QUARTIERS DOIT FAIRE LE TOUR DE CHAQUE QUARTIER DE LA VILLE avec une équipe au moins TOUS LES SIX MOIS pour vérifier ce qui va bien et surtout moins bien de manière à être réactif et mettre les choses en place de suite, même si ce tour de quartier prend plusieurs demi-journées chaque fois ! C'était trop souvent jusqu'àlors parce qu'on avait décidé d'être franchement mauvais et incapable de se décider à commander des travaux indispensables ou des coups de pieds aux fesses ! Exemple : si on met six mois à faire changer l'ampoule d'un lieu d'insécurité flagrante, alors c'est clair, on est franchement mauvais et il faudrait savoir qui au bout de la chaîne est mauvais !!!!! Si vous travaillez à la chaîne et que vous ne faites pas votre boulot, dans une usine, on vous fiche dehors !!!

       

      Marie-France BALANDRAS 7 10 2019

 


07/10/2019
2 Poster un commentaire

VILLEFRANCHE SUR SAONE : MUNICIPALES : MON SCOOP

 

MUNCICIPALES CALADOISES : la gauche, la droite, le centre, le Bon Dieu, je m'en cogne ! Je veux juste qu'on vive en paix dans les quartiers, en étant aussi les vitrines de cette ville moyenne de 37 000 habitants, dans laquelle on souhaite co-habiter à tous les niveaux !

Je suis l'emmerdeuse qui pousse ses coups de gueule, parce que je ne sais pas faire de la lèche, ne fais pas de promesses à l'emporte pièce pour obtenir des voix, et ne vais pas faire croire à ce que je ne veux pas donner, juste pour être élue !

Je veux ce poste d'adjointe aux quartiers, peu importe comment vous voulez l'appeler, parce qu'après six ans d'abandon des quartiers, nous avons bien besoin de redresser la barre !

Alors je suis celle qui gueule parce qu'on a toléré et admis, c'est un pote, donc logique, qu'un adjoint n'ait pas rempli son rôle c'est-à-dire être présent sur les quartiers pendant ces six années ! Je suis la mouche du coche, pas une sainte, Dieu m'en garde !

Mais là encore je n'ai pas de compte à rendre sinon à lui seul ( Dieu), et me pemets de dire que l'on attendait d'avoir une personne présente sur le terrain et comptable de nos doléances hebdomaires pour faire remonter tout ce qui n'allait pas, au maire de la ville, pour qu'ensuite il prenne ses décisions ou pousse lui aussi ses propres coups de gueule !

J'oeuvre dans le quartier de belleroche surtout, depuis des années en tant que bénévole, essuyant les plâtres, faisant ce que je croyais, mon devoir de citoyenne responsable, au-delà sans doute, en informant au fur et à mesure de ces anomalies si on peut les appeler ainsi , de la vie ensemble en quartier !

J'ai été largement bizutée à belleroche, insultée, menacée, voiture brûlée, sans pour cela être en panique, mais au contraire, tenant tête à l'adversaire, et peux me flatter d'avoir beaucoup d'amis et des gardes du corps qui ont bien compris mon fonctionnement !

De plus, je suis ce que j'appelle, une intégrée !! Pourquoi cela vous surprend ? Je lis à la fois la Bible et le Coran, parce que je veux savoir et comprendre, et depuis de longues années, suis amie avec de très nombreux musulmans de la ville et DES QUARTIERS, qui se disent et le sont, parmi mes amis sincères et quoi que vous pensiez, ne votent pas forcément à gauche, ça c'était une idée reçue : il n'y a pas qu'à gauche qu'on fasse du social !

J'ai souvent dit qu'un con était un con quelle que soit son orgirine, et je persiste !

On en me prend pas au sérieux à la municipalité, et je suis pas de la prochaine campagne dont certains noms ont été triés sur le volet, pas forcément fiables mais lèche-bottes, et je ne suis pas de ce bord-là, mais pour emmerder le monde, je vais, et je l'ai dit à mon conscrit Daniel Ruet, m'encarter, pour la première fois de ma vie, et au LR en prime, même si mon cœur reste à gauche mais une gauche qui m'a bien trop déçue !

D'abord je l'avoue sans honte ; pour emmerder les critiqueurs, et surtout, pas pour assister aux grands messes, mais parce qu'il y a une personne et une seule, qui m'ait soutenue, aidée et assistée tout au long de ces années : ELISABETH LAMURE et que pour elle, je vais entrer dans son camp ! Elisabeth a toujours compris et approuvé mes motivations ! Elle était présente quand j'ai été présidente de la Vague des Livres, poste occupé aujourd'hui par son fils Bertrand que je vais soutenir, bien entendu, mais tout au long de mon parcours ! Récemment encore j'ai lancé un appel à dons dans le quartier et elle fut la première à participer financièrement et à titre personnel, tout comme elle a participé à mes forums des associations, et structures associatives diverses, à son soutien pour obtenir ce passage entre Leclerc et le quartier,  et je n'étais que conseillère municipale, etc... ELISABETH vous êtes une femme exceptionnelle, apportant à la femme des quartiers que je suis devenue et depuis le début, bien que je je n'aie  été qu' une personne inconnue du grand public, votre appui INCONDITIONNEL ! En cela, ma reconnaissance envers vous est éternelle  et je compte sur vous pour me démontrer que mon engagement un peu contraint et forcé avec les LR, pour obtenir ce poste d'ajointe des quartiers est une bonne idée ! Je sais sans vous le demander, qu'adjointe aux quartiers est un poste que vous acquiscez ! J'ai tout dit, alors Amen ! Amine c'est après les ayats des Salats, dans le Coran !

Mais je jure bien à tous les lecteurs, que je ne vais pas changer pour autant, et rester l'emmerdeuse qui dit ce qu'elle pense et continuer de botter les fesses à ceux qui ne feront pas leur boulot, ou nous pourriront la vie !


05/10/2019
2 Poster un commentaire