CALADINFO

CALADINFO

André POUTISSOU maire de Villefranche en 1977, est décédé le 21 mai 2014

 

André Poutissou fit revenir la gauche en 1977 à Villefranche

Si Armand Chouffet fut un maire de gauche  emblématique, qui connut ses heures de gloire durant 18 ans et auquel on doit de grandes réalisations comme le marché couvert et le palais des sports, André Poutissou a laissé une forte empreinte en étant conseiller général de 1976 à 1982, député, puis maire, et les caladois ont appris son décès le 21 mai 2014 avec une profonde tristesse.

En dehors de la politique pure, André Poutissou a reçu une large estime des caladois. Né dans le Limousin, c’est au début des années 60 qu’ il arrive de Lyon  à Villefranche,  nommé directeur adjoint du collège Jean-Moulin Il souhaite alors s’engager politiquement et s’encarte au PS, alors que la section locale balbutie, et il en devient rapidement le leader ! Il est à l’origine du nouvel hôpital, aux côtés de son adjointe Simone Cottin,  inauguré en 1982 par Mauroy et reste administrateur du centre hospitalier après en avoir été président, jusqu’à décembre 2007. En 1983 il est réélu à la mairie et bat Francisque Perrut qui venait de lui ravir son siège de député qu’il occupait  depuis 5 ans.

Il ne se représente pas en 1989, en raison de dissensions internes au PS, mais ne veut pas lâcher les fonctions municipales et se présente dans son village natal de Bujaleuf où il occupe un mandat de maire avant de revenir en calade.

Jean Dubuis, qui fut son premier adjoint, a souhaité lui rendre hommage  et  par ailleurs disposait de trois photos que je vous livre ci-dessous :

 «  On lui doit la  revitalisation du Centre ville , le  parking du viaduc, le square des jardiniers,, le quartier des Marais, l’aménagement de l’ancien Hopîtal et la bibliothèque,  la percée de la rue Charles Germain, le prolongement de la rue Montplaisir pour assurer la liaison avec les quartiers du nord est de la ville, la réhabilitation du MORGON la réhabilitation d’environ 250 habitations, le  quartier Dechavanne amélioré tout comme  le passage de l’ancienne Mairie , Notre Dame des Marais a vu la réfection de la flèche, le ravalement du chevet et la restauration de l’orgue et la  décoration les portraits en céramique d’Anne et Pierre de Beaujeu. André Poutissou  a voulu aussi donner aux habitants des quartiers des équipements de proximité puis encouragé toues les initiatives tendant à un habitat diversifié sans omettre l’environnement par des massifs de fleurs et des jeux d’enfants, sans oublier l’éclairage du stade CHOUFFET et au plan du district,  le cimetière paysager et l’usine de traitement de l’eau seront les réalisations les plus marquantes. »

Chantal Bertrand a été présidente du Cœur des Marais en 1977, juste après l’élection d’André Poutissou : « Je garde un excellent  souvenir de cet homme très à l’écoute et qui nous a soutenus sur le plan culturel. Je débutai en tant que présidente et il nous a été d’un grand secours.»

D’autre parmi vous ont des souvenirs importants sur le plan historique, et si vous avez des réflexions, n’hésitez pas à m’en faire part sur ce blog. Ou encore, confiez vos souvenirs et vos photos à la Maison du Patrimoine qui en fera bon usage !

img232.jpg

img233.jpg

 

img234.jpg



24/05/2014
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi