~~ CALADINFO ~~

~~   CALADINFO  ~~

DE LIMAS A LA MONTEE DE BUISANTE A POMMIERS

Finalement en cette journée annoncée caniculaire du 29 juin 2019, partir à 6 h 45 était une bonne idée, tout comme grimper la colline par la route principale, avant de prendre la montée de Buisante. Ce trajet  permet de "bâtonner" avec un dénivelé pas trop difficile, et un aller-retour depuis belleroche en redescendant par Limas, en deux petites heures.

Le coq du quartier qui n'a jamais d'extinction de voix mais s'époumonne comme s'il avouait ses crimes sous la torture, terminait son long plaidoyer à décharge, au moment de mon départ. 

Quand on marche,  l'idéal est aussi de prendre le temps de découvrir, c'est pourquoi je décompte ces minutes de pause durant lesquelles je m'en  met plein les yeux, le fin du fin étant pour ma part, le safari photos !

J'ignorais que de suite après la magnifique Madone et sa chapelle, avec un panorama comme on en trouve dans le beaujolais à Brouilly, à Chiroubles...entre autres, à couper le souffle, on arrive sur la commune de Limas ! En définitive, je m'aperçois qu'ayant pris la belle grimpette à pic depuis le village, après l'allée des tilleuls que je dois encore longer, j'étais à deux enjambées de la célèbre colline de Buisante !

Saison des foins oblige, je respire aussi à pleins poumons, tant les tilleuls que ces foins fraîchement coupés si chers à mes souvenirs d' enfance ! Evidemment on n'emplit plus des chars tirés par des boeufs, et on ne ramasse plus au rateau, les restes d'herbe sèche jusqu'au sang de la terre, pour ne pas en perdre une miette, comme on le faisait dans le Gévaudan, où le foin représentait  l'or des paysans, tant les hivers étaient longs et rudes et qu'il fallait bien nourrir les bêtes ! A 1 200 mètres d'altitude, rien ne poussait en dehors du blé et de l'herbe à fourrage, les vaches nourrissant des familles entières de bien plus de dix enfants à cette époque !

Comble de bonheur, pas une voiture ne circule un samedi matin sur cette montée de Buisante ! La route s'offre toute à moi !

 

Madone.jpg

 

 

 

panneau madone.jpg

montée de buisante 3 curieux très beau portail.jpg

Curieux ce très beau portail...une propriété en dessous sans doute, mais fort loin, tout près de la Madone

Pommiers montée de buisante juin 2019 1.jpg

pommiers montée de buisante 2.jpg

Buisante 6.jpg

autour de la chapelle, évidemment un entretien paysager au top !

Buisante 7 autre face autour de la chapelle.jpg

La Madone sur plusieurs côtés.jpg

La Madone prise de toutes faces, sous le ciel bleu, encore plus belle !

On arrive à la Madone.jpg

Arrivée à la Madone panorma à 360 degrés bien entendu !

en bas vue sur belleroche et la ville de Villefranche.jpg

le petit chemin conduit à limas.jpg

 

 

Pommiers d'amour

 

Jusqu'à ma mort,

En entrant à Pommiers,

J'aurai ce pincement au cœur,

D'une vie inachevée !

 

Nous l'avions rêvée cette maison,

Là-haut sur la colline,

Quand se dressait à l'horizon

La Saône, sinueuse, divine !

 

Le Mont Blanc au petit matin

Se dressant fièrement, mutin,

Vue imprenable, enchantement,

Paradis sous l'astre brûlant !

 

Le destin alors de décider pour nous,

Que le bonheur n'entrait pas dans les clous !

Paradis perdu, ange gardien disparu,

Evanouis les projets, Dieu où es-tu ?

 

La vie à deux n'ayant plus cours,

Repartir de zéro le cœur lourd,

Des enfants à aimer pour refaire le chemin !

Ignonnes devenues sources de chagrin !

 

Pommiers la belle, enrubannée de vignes,

Tes côteaux étincèlent quand l'automne s'illumine.

Mais entends-tu les chants de ces enfants rieurs,

Tandis que du chemin retentissaient nos choeurs !

 

 

 

Marie-France Balandras

17 12 2021

 



29/06/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 375 autres membres