~~ CALADINFO ~~

~~   CALADINFO  ~~

Florilège des mes rimes du confinement à déguster en riant sans modération

Ce soir nous voulons danser

 

Ce soir, nous voulons danser,

Dans la maison, sans pantalon,

Ce soir nous voulons danser

Tous confinés, dans la maison !

 

Chère madame pour chasser l'ennui,

Mettez donc la télé à fond,

Sur les chaînes hit, y'a à foison,

Tous les airs les plus ennivrants,

Qu vous f'rons oublier le temps,

Et le mari, bien ronchonnant !

 

Ce soir nous voulons danser,

Dans la maison, sans pantalon,

Ce soir nous voulons danser

Et oublier, un peu Macron !

 

Cher monsieur au lieu de râler,

Que les pâtes seront au menu,

Votre femme vous a pimenté

Une soirée certes du jamais vu,

Créée d'son imagination,

Vous emportant en tourbillon !

 

Ce soir elle vous fait danser,

Dans la maison, sans pantalon,

Les gosses, il faut les coucher

Et perdez un peu, la raison !!

 

12 04 2020

 

mf confinement masque bleu blanc confinement 2020.jpg

 

Tenue correcte exigée !

 

 

 

 

C'est l'printemps
Et du haut de ton hlm
Les feuillus sortent à perdre haleine
Bloquant ta vue allègrement.

C'est l'printemps
18e jour de confinement,
Si t'es en ville tu n'as pas d'veine,
Tu respires en te promenant
Une demi-heure avec ta chienne,
Qui s'dit :"ça va durer longtemps ?"
Les jardins des villes eux, fleurissent,
Si tu t'approches ils embellissent,
Cachant le béton joliment.
Il n'y a pas d'doute c'est l'printemps

 

 

 

3 04 2020

 

 

 

 

Je pète un cable !

 

  

Qu'est-ce qu'on est serrés, au fond du HLM

 

Chantent les confinés, chantent les confinés

 

Qu'est-ce qu'on est serrés, au fond du HLM

 

Chantent les confinés,

 

Entre la femme et la belle-mère !

 

 

 

Pour faire une chanson, facile, facile

 

Faut être confinés, débile, débile,

 

Une chouette situation qui te rends tout bébète

 

Surtout pas sur l' parquet si tu fais des pirouettes !

 

Une heure l'matin tu te rassembles, pantalon et basketts

 

Le DVD, le casque, tu sautes et tu chantes à tue-tête !

 

 

 

Qu'est-ce qu'on est serrés, au fond du HLM

 

Chantent les confinés, chantent les confinés

 

Qu'est-ce qu'on est serrés, au fond du HLM

 

Chantent les confinés,

 

Entre la femme et la belle-mère !

 

 

 

Tu énerves le voisin, facile, facile,

 

Tu sautes comme un lapin, débile, débile,

 

Mais cette situation, c'est pas toi qui la souhaites

 

Tu cherches des solutions forcément tu t'embêtes !

 

Une heure l'matin tu te rassembles, pantalon et basketts

 

Le DVD, le casque, tu sautes et tu chantes à tue-tête !

 

 

 

07 04 2020 22° jour de confinement

 

 

 

Coronavirus : 14 03 2020

 

 

 

 

Une semaine magnifique s'annonce,
Soleil, ciel bleu, fleurs printanières
Etirant les boutons de leurs ronces,
Tapis de verdure, myosotis, Pâquerettes !

 

Les bambins de l'école Bonthoux,
Chanteront :" Mais oui mais oui, l'école est finie",
Envahiront les pelouses de leurs joujoux
Chaque soir, au grand dam des mémés, jusqu'à minuit !

 

A Leclerc ou Casino, on se battra les dernières pâtes.
Les vigiles beugleront à mémé de rester chez elle,
Mais levant sa canne elle leur clamera : bas les pattes,
J'suis pas pressée de me retrouver devant l'Eternel ;

 

Je sais pas si ton virus va m'achever, mais la faim,
Pas question ! Je veux mon quota de protéines et féculents,
La mémé si tu veux qu'elle te sourie, ce sera le ventre plein.
Ma mère a échappé à la grippe espagnole. J'atteindrai les cent ans !

 

Je vais me parfumer le corps au savon de Marseille,
Tuer la bronchite à renfort de beaujolais,
Je veux encore clamer que la vie est belle.
Et vite rentrer, pour mes feuilletons préférés !

 

 

 

 

 

1er jour de semi-confinement, 15 mars 2020

 

de ma page facebook

 


Je me lève, je vais faire pipi, je fonce au lavabo me laver les mains,

 

comme d''habitude.
Mon café à peine fini, je vais me doucher, puis je sors le chien, je peux pas y échapper,

 

j'ai l'habitude.
Je crie à la voisine, de loin, est-ce que tout va bien, vous n'avez besoin de rien ?

 

Il faut de l'habitude,


Je crie à mon petit de deux ans, va jouer dans ta chambre, tu ne m'embrasses pas, non ! Il se met à hurler : méchante maman, je vais voir papa !

 

Faudra en prendre l'habitude !
Je regarde les infos, me tiens au courant, 91 morts dont 71 de plus de 75 ans :

 

réconfortant : une mauvaise grippe,

 

comme d'habitude.


En Chine, ça semble s'apaiser, est-ce que ce serait fini ? au bout de deux mois : rassurant ! du coup on envoie les médecins chinois en Italie ! On se tient la main dans tout le pays :

 

belle habitude !
Mais il faut aller voter, bien que confinés : deux poids deux mesures...

 

on a l'habitude....
Pourtant on ferme les bistrots, en trois heures tapantes, les lieux de culture, les animations, les épreuves sportives...

 

on change nos habitudes et ce sera dur !

 

mais si c'est la solution....on s'en réjouira....

 

ou on pestera comme d'habitude !

 

 

 

 *****

 

 

Confinement en chantant !

 

 

 

C'est nettement plus rassurant

 

D'évoquer le confinement, en chantant...

 

Même si comme me disait un très bon copain,

 

Mieux vaut être confiné que con fini...

 

Si tu veux ton journal et ton pain quotidien

 

Il te faut le papier Castaner, si, si....

 

 

 

Je vais nettoyer les vitres, les baies vitrées,

 

Je ne peux plus dire que je n'ai pas le temps,

 

Je peux, je suis en confinement !

 

Chic, j'ai huit jours de papier wc,

 

Je vais pouvoir regarder les intox télé,

 

Rabâchant les consignes ! Sont pas chantants !

 

 

 

Les vieux journaleux et consorts aux abois,

 

Chaque jour sur les chaînes infos,

 

Pour les foutres à la retraite, ils n'ont trouvé que ça :

 

Risquer de choper le virus sur le plateau..

 

Nous, nous respectons les consignes, chez nous,

 

Si nous tombons malades, ce sera le mektoub !

 

 

 

Mais il ne faut pas perdre pour autant le moral,

 

Faisons une liste des tâches à l'abandon...

 

Ménage de printemps, musique à donf, génial..

 

De bons petits plats, mijotons, mijotons !

 

Sortez le vélo d'appartement du placard,

 

Chic, on avait aussi planqué une bouteille de Pommard !

 

 

 

Et enfin on peut se laisser aller, se laisser aller...

 

Se lever à cinq heures en pensant à la sieste,

 

Prendre une demi-heure pour boire son café,

 

Faire sa gym fenêtre ouverte, pour rester leste !

 

Les gosses du dessous hurlent, je veux jouer dehors,

 

Ouf, on n'a plus de petits, c'est le bonheur !

 

 

 

Trève de billevezées, soyons forts, sourions,

 

Etre confinés n'est pas le pire des maux,

 

Quand on n'a que soi à penser, rêvons,

 

Faisons des projets, écrivons, lisons, facebookons,

 

Ayons une pensée pour les malades et les soignants,

 

Mais nous, restons confinés, en chantant !!!!

 

 

 *******

 

 

Et l'on entend dans les champs

 

Citadins et paysans,

 

Les prés étaient désertés,

 

Faut-il sortir ou rentrer ?

 

 

 **********

 

 

 

 

Confinez donc vos vacances 12 04 2020

 

 

Vous n'aurez pas l'Cantal et la Lozère

On vous veut pas, restez dans vot'béton

On sait c'que c'est que de gagner une guerre,

On ne veut pas, d' vos contaminations !

 

 

Maudit virus tu es venu en France

Ils n'ont rien vu, ils étaient occupés,

A voir baisser leur maudit chiffre d'affaires,

Et spécialement, c'lui du tourisme chinois !

Oui mais ici nos coqs chantent crètes à l'air

On est fiers des veaux vaches, cochons couvées,

Le clocher sonne, carillonne à tout va,

Nous privez pas de Maurice le gaulois !

 

 

Vous n'aurez pas l'Cantal et la Lozère

On vous veut pas, restez dans vot'béton

On sait c'que c'est que de gagner une guerre,

On ne veut pas, d' vos contaminations !

 

 

 

*****

 

Le matin, je pars trente à 45 minutes, faire le tour du quartier avec mes bâtons de marche...je fais quelques photos, de cette verdure si généreuse dans notre secteur ! 

 

L'herbe poussant, pourquoi pas la chasse aux papillons

 

Une drôle de bonne femme, d'un certain âge,
La jambe légère et l'oeil polisson,
Se disait ma foi, c'est vraiment dommage,
De ne pas chasser le papillon !

 

L'employé d' l'agglo faisant le désherbage,
S'dit elle est trop vieille mais encore canon,
Et elle est cougar, ce ne serait pas sage,
De rater peut-être une occasion !

 

Et comme Cendrillon qui quitta sa cage,
Troquant la quenouille, pour une paire d'bâtons,
Elle clama bonjour, j'ai laissé l'ménage,
Je me f'rais bien une chasse aux papillons !

 

L'histoire n'dira pas si sous les ombrages,
De la rue d'Tarare au centre Leclerc,
Les corbeaux du coin perdirent leur plumage,
En voyant la vieille s'envoyer en l'air !

 

 

20 04 2020

 

 


****

Qui a eu cette idée folle, de nous supprimer l'école 

 

 

Qui a eu cette idée folle de nous supprimer l'école

Qui a eu cette idée folle, de nous supprimer l'école

Qui a eu cette idée folle, de nous supprimer l'école

C'est le coronavirus, coronavirus

 

De nous laisser désormais que des dimanches d'ennui

De nous laisser désormais que des dimanches d'ennui

Maudit coronavirus, coronavirus

 

Il fallait alors trouver,

Des milliers d'excuses,

Pour nous priver d'alphabet,

Une histoire un peu confuse.

 

Des masques égarés,

Le gel qui disparaît,

Les soignants démunis,

Les hôpitaux bondés,

Que de , que de, tracas, tracas,

Sacré sacré, sacré, sacré, sacré Corona !

 

On aimait bien les vacances

En dehors d'l'école,

Ce n'est plus une évidence,

Ca ressemble aux heures de colle.

 

On en a marre des parents,

Et de leurs drôles de méthodes,

Ce n'est pas du tout marrant,

La géo d'vant la commode,

L'excuse du covid 19,

On ne l'écoute plus !

 

De 8 à 9 heures ,

On est endormis,

La mère échevelée,

S'énerve bien trop vite,

J'aime mieux, j'aime mieux, Tfou Tfou,

Sacré sacré sacré sacré sacré Corona !

 

Qui a eu cette idée folle de nous supprimer l'école

Nous on veut y retourner, quitte à prendre des heures de colle,

Ou on lance une pétition avec les copains facebook !

 

 

 

24 04 2020

 

 

 

******

 

Bistrot ouvre-toi

 

 

Jolie bouteille

Sacrée bouteille

Je suis seul et je m'ennivre,

Le corona, veut nous priver

Du sang-nectar dela vigne

 

Je tourne en rond,

Dans mon HLM,

Dans la main un fond d'anisette !

Si je sûr de prendre une biture,

C'est que la déprime me guette !

 

Jolie bouteille, sacrée bouteille

Je voudrais être chez Guillemette,

Chez Virginie, ou chez Francky,

Au milieu de tous mes amis !

 

Au bistrot, mieux qu'à l'hôpital,

C'est le meilleur lien social,

Les patrons sont nos confesseurs,

Peines et joies pour not'bonheur !

 

Jolie bouteille, sacrée bouteille,

Si parfois je m'encanaille,

Plus d'solitude ; la vie, l'amitié,

C'est au bistrot qu'on vient les chercher !

 

26 04 2020

 

 

 ***

 

La citadine

 

Lorsqu'on nous avait prédit que rester chez nous,

Nous donnerait la santé, la vitalité,

Sur le moment je me suis dit soit bon petit soldat

Faut pas que tu les vexent,

Mes voisins en sont restés tout perplexes !

 

Je ne suis pourtant pas sage

C'est dommage, c'est dommage,

Si on me donne du bâton,

Alors je fais le dos rond !

 

Ce confinement m'agace

Me tracasse, me tracasse,

Et si j'en perds l'appétit

Je finirai le teint gris !

 

Je n'suis pas très raisonnable

Invivable, invivable,

D'être en semi-liberté

Ca me rend vraiment cinglée !

 

Je me suis mise au ménage

Pas dommage, pas dommage,

On s'occupe à astiquer,

La maison pourra briller, pourra briller !

 

Mais au bout de quelques jours Triant les armoires,

J'ai retrouvé mes démons Au fond du placard !

Si j' n'fais plus l'amour, dois rester sur ma faim

C'est sur ça me stresse,

Je n'ai aucune obsession pour le sexe !

 

Je ne suis pourtant pas sage,

C'est dommage, c'est dommage,

On m'a donné du bâton,

Alors j'ai fait le dos rond !

 

J'ai écouté Castaner,

LCI et puis ma mère,

J'ai répondu : quelques jours,

Ne veut pas dire pour toujours !

 

Oui mais le temps a passé,

Dégoûtée, pas aimée,

A m'user le popotin

Sur la banquette du jardin !

 

J'veux r 'trouver la liberté,

Me rouler, dans les prés,

Et hurler dans tout Limas, avec un verr'd'Juliénas

de Juliénas, de Juliénas !!

 

28 04 2020

 

***

 

La citadine made in Gaec Gobet

 

 Je suis une citadine, confinée, dans une moyenne ville,

En 2020 j'étais prisonnière d'un dit corona

Dans mon petit appartement je me croyais tranquille,

C'était sans compter sur la contagion, on savait pas !

Quand on m'a enfermé clamant Reste chez toi.

La guerre paraît, elle était arrivée,

Un petit crobe nous a tous niqués !

 

Les vaches rouges blanches et noires,

Sur lesquelles tombent la pluie,

Mais non nous n'sommes pas en Normandie !

Les charolaises sont nos stars,

Elles vont au salon d'Paris,

Et au Gaec Gobet , blanches , elles sont jolies  !

 

Nous rêvons d' vastes prairies

Comme dans le Haut Beaujolais,

Avec jardins patates, radis !

Après la crise faut s'tirer

Les villes c'est trop la folie,

Pour vivre bien confinés, ce ne s'ra pas dans les villes !

Après la crise faut s'tirer

Les villes c'est trop la folie,

Pour vivre bien confinés, ce ne s'ra pas dans les villes !

 

Je suis une citadine confinée paraît qu'ça guéri

En 2020, prisonnière parce qu'on n'a pas appris

Que dans mon appart confinée, d'vant les marronniers,

Y'aurait contagion, à aller respirer

Quand on m'a seriné, il faut t'enfermer

On faire la guerre à ce p'tit bout d'microbe,

On sait pas faire, c'qu'on t'dit faut qu'tu l'gobes !

 

Les vaches rouges blanches et noires,

Sur lesquelles tombent la pluie,

Mais non nous n'sommes pas en Normandie !

Les charolaises sont nos stars,

Elles vont au salon d'Paris,

Et au Gaec Gobet , blanches , elles sont jolies  !

 

Nous rêvons d' vastes prairies

Comme dans le Haut Beaujolais,

Mais on va refaire le quartier

On y mettra des jardins

On f'ra pousser des radis

Si on doit vivre confinés, ce s'ra dans not'paradis!

Au milieu des marronniers,

La verdure c'est trop joli

On vivra bien confinés, ce ne s'ra pas dans la ville!

Au milieu des marronniers,

La verdure c'est trop joli

On vivra bien confinés, ce ne s'ra pas dans la ville !

 

29 04 2020

Moi j'aimerai mieux un petit apéro voisins,

Quand j'ouvre le jaja,

Ils préparent la chorba,

La tajine, l'harina,

Moi j'aimerai mieux un petit apéro voisins,

En chantant un gai refrain

La la la la la la la la la la la la la

 

Quand Jérémy a clamé j'fais les livraisons,

J'ai pas tout du hésité, acheté le saucisson,

Pour mettre avec le rosé ou le Juliénas

On n'aura pas d'invité, mais on aura l'flacon

 

Et j'me passerai d'un petit apéro voisins

J'ouvrirai le jaja

Ils préparent la chorba

Mais leurs bons vins de Mascara ou Sirince,

Y'a longtemps qu'j'les ai goûtés

la la la la la la la la la la la la la la

 

Mais après le confinement, le Ramadan

Avec les voisins, on f'ra un festin,

Avec tous ceux qui étaient le soir aux fenêtres,

A coup sûr on f'ra la fête

J'aurai le jaja et pour certains le coca

Mais c'est clair on s'amus'ra !

 

 

 

 

André Verchuren a chanté Le petit chapeau tyrolien en 1967, sauf erreur, et a joué dans les plus grands bal de France et de Navarre, il est décédé au restaurant (mon rêve) en 2013 à l'âge de 92 ans mais aura vendu plus de 70 millions d'album !

Et au passage un clin d'oeil à mon fournisseur de vin préféré, et à mes amis musulmans du quartier ! Rien d'incompatible ! Ils savent que je suis une bonne gauloise et que je bois, sans me cacher (mdr) ! Je ne sais pas être faux-cul...même si j'en rajoute beaucoup car toute la semaine je suis à l'eau, sauf un verre à midi en ce moment, mais sous l'oeil attentif de ma mère.... qui en fait autant.

                                                           2 mai 2020

 



12/04/2020
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 359 autres membres