~~ CALADINFO ~~

~~   CALADINFO  ~~

Journal du confinement - 21 avril 2020 : dites 36 !

Mardi 21 avril 2020 : 36° jour de confinement

 

    On disait au 19° siècle « tous les 36 du mois » pour qualifier ce qui ne risquait pas d'arriver, sans avoir vraiment résolu l'origine du sens de cette expression mathématique ou pas  !

    Nous nous souviendrons longtemps que 36 jours durant – sachant qu'il en reste encore 20 au compteur - nous nous serons fait confisquer  nos godasses par un parti qui se voulait vierge de tout signe politique « En marche » !

   Imaginer une seconde, les français « marchant » à la baguette ! Pfff ! Pardonnez-moi de rire ! Les français qui ferment leur gueule ! Pff ! A part dans les premiers films muets !

    Pour le moment, la marche est sacrément au ralenti ! Ce qui m'amène un petit sourire moqueur ! Facile ! Il faut d'ailleurs prévoir que nous irons jusqu'à 55 jours d'enfermement, sauf avis contraire, pour un déconfinement restant à programmer ! A chaque jour suffit sa peine !

Sérieusement, on a tout essayé, la gauche, la droite... le Bon Dieu on l'a viré depuis longtemps avec la séparation houleuse de l'Eglise et de l'Etat !

   Pour l'heure inutile de rester au 36e dessous, les partis politiques sont aux aguets et cherchent la formule miracle qui remettra le navire à flots ! C'est sans arrière-pensée du tout ! Le navire, pas le porte-avions ! Je me tais !

   Il fait gris, ben oui, vous ne pensiez tout de même pas à 55 jours de soleil, si ? Et j'en ai une bien bonne, râler contre le temps est aussi efficace que klaxonner pour faire avancer le bouchon de voitures de devant !

  Le confinement ne réussi pas à tout le monde ! Après s'être fait une douce violence, se dire qu'il y avait plus malheureux, certains ont bien du mal à tenir le choc psychologiquement parlant !

Respirez ! Vous avez le temps de ne plus faire 36 choses à la fois ! Cool Raoul !

   « Gris dehors, bleu dedans », ça c'est ma formule ! A midi par exemple, préparez unejardinière de légumes en mayonnaise, c'est coloré, c'est bon, ça vous illumine une table !

 

   Le café, la douche, on ne reste pas en peignoir toute la journée, ah non, ça c'est le début de la déprime ! Faites comme si un beau gars ou une belle fille, selon vos goûts, allait sonner à la porte et qu'après vous avoir entendu beugler « j'ouvre pas c'est confinement », vous entendiez une voix douce sussurer : « je vous apporte un cadeau magnifique : un panier gourmand » ! J'ai le sens des priorités !

   Nous sortirons encore et toujours nos bêtises sur les réseaux sociaux, manière de pimenter la journée avec un peu d'humour, un max d'humour même !

Mais nous sommes aussi riches de nos souvenirs ! Ok, vu mon grand âge, moi plus que d'autres, Didier, je t'ai entendu !

    Il y a toujours un mot qui me fait penser à une chanson : souvenirs par exemple ! Notre Jojo national, ses débuts, j'étais au collège ! Puis pour mes 18 ans, je m'étais acheté un tourne-disques et mon frère m'avait offert «  Cheveux longs et idées courtes » que je passais en boucle, je n'avais que celui-là ! Je présume que par la suite, le tourne-disques devint l'objet de toute la famille !            C'était quoi vous, vos premiers disques ?

    Je regarde le couple papie-mamie assis sur un banc ! Sur le banc !

  Quel bonheur de réécouter Jeanne Sourza et Ramond Souplex, des minutes de fou-rires garantis !     

    On est veinards, c'est tellement facile de retrouver, les archives ! Ils étaient vraiment impayables ces deux-là ! Le jour où vous êtes tristes, regardez-les, d'autant qu'à mon époque (et vlan) on ne les écoutait qu'à la tsf, après le jeu des mille francs...(j'aggrave mon cas) , je ne me souvenait même plus de leurs têtes !

  Nicole propose chaque jour une perruque avec le chapeau assorti, une collection impressionnante ressortie de son grenier ! Un jour elle s'était mise un sombrero sur la tignasse  : Marcel Amont et le mexicain bazané, ça vous parle ?

    Nous allons vous faire voir 36 chandelles, vous clament nos dirigeants, grâce aux multiples facettes des conditions de vie proposées pour le futur... d'après le 11 mai 2020 ! Alors en entendant, rions, mais rions nom d'un chien  ! Et nous garderons pour plus tard, dans les semaines à venir, la douce formule « Oui mais ça, c'était avant » !

Marie-France Balandras

conscrits 66 et autre 001.JPG
 

Clin d'oeil aux amis de la "66", avant qu'ils ne déménagent dans leur nouvelle maison des conscrits !



21/04/2020
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 362 autres membres