~~ CALADINFO ~~

~~   CALADINFO  ~~

Journal du confinement - 32e jour

lever du jour 17 04 2020.jpg
Vendredi 17 avril 2020, 32e jour de confinement

 

   Le jour se lève et avec lui les tons pastels du ciel se dévoilent laissant présager une nouvelle journée ensoleillée ! La météo annonce 25° !

   Le ciel se joue de l'actualité, heureusement pour nous, sinon il serait gris chaque jour de la semaine ! Par contre, nous restons en lien, ce lien invisible pour vous, qui fait que nous nous préparons aux jours à venir : quelles sont les urgences, dont la commande de masques de la mairie et ensuite sa distribution ! Que se passe t-il derrière les murs épais et clos des Ehpads et des résidences pour personnes âgées et que peut-on améliorer ? En faisant remonter au maire certains détails, cela lui permet de se renseigner et de nous renseigner ! 

   Cela semble anodin, pas tant que ça vu l'époque ! La vie de quartier n'est pas celle des lotissements paisibles fleurissant un peu partout dans les villes ! Ne vous en déplaise, les situations de chacun ne sont pas si confortables et percevoir un RSA ne permet pas la vie de château !

    Certains sont au RSA ou équivalent dans l'attente d'une reconnaissance d'un handicap et Dieu sait à quel point votre dossier peut être confiné pendant des mois et des années avant de faire le tour des administrations (une des premières choses à revoir après le confinement, les effets désastreux de la  technocratie nationale,  tellement décriée sur les chaînes infos : telle la commande nationale de masques dont le bon passe de main en main et de service en service avant d'être honorée) !

   On peut hurler, ce qui ne fait rien avancer, mais on peut aussi faire des propositions dans ce sens : comment changer le système dont on se plaint depuis tellement d'années et qui, en période de crise, contribue à pourrir la vie des citoyens et de tous les services concernés.

   Dans un quartier, il y a tous les échantillons de citoyens du plus aisé au plus fauché, et n'oublions pas que nous sommes dans une ville riche d'apparence avec quelques très nantis, mais surtout une population de français moyens et bien en deça. Belleroche fait partie de ces 216 quartiers de France les plus précaires, de France et pas du département, je le redis souvent ! Il y a des dérapages comme partout, les plus aisés de la terre ne tentent-ils pas régulièrement de faire la une des journaux parce qu'ils ont fraudé le fisc ou le système pour des sommes bien plus vertigineuses qu'un montant de RSA ! 

    Bien sûr qu'il y a ségrégation à l'embauche quand vous présentez un CV avec une adresse quartier et un nom à consonnance que l'employeur regarde avec méfiance ! Bien entendu que tout le monde se méfie de tout le monde et que, comme chez tous citoyens, il y a les courageux et les autres ! Mais regardez plutôt tous ceux qui réussissent aussi et qui sont légion, parce qu'ils étaient au bon endroit au bon moment ! Et plus sérieusement, envier quelqu'un qui bénéficie du système social, montré du doigt et méprisé parce que la vie lui a joué de sales tours : le divorce, la perte d'emploi, un accident.... et la descente aux enfers !  Il y a ceux qui s'en relèvent, ceux qui ne s'en relèvent pas ! Vous enviez ça vous, pas moi en tout cas ! Et le "tous fainéants" est un raccourci rudement facile !

    La critique est au combien aisée, ne généralisons pas ! En cette période tragique et bien compliquée pour tout le monde, les plus fragiles ne s'en sortirons pas indemnes, alors quand la solidarité peut jouer, quel bonheur ! Une solidarité naturelle, sans se poser la question de savoir si untel ne va pas tenter d'en profiter plus que l'autre et alors ? à quoi ça nous conduit sinon à devenir aigri et méchant ?

     Les réseaux sociaux nous permettent, au travers des réactions, de constater à quel point la nature humaine se dévoile dans toute sa splendeur...durant les moments tragiques !!! 

      J'espère bien pouvoir aider à la distribution de masques si on manque de bras, en me fichant bien de savoir s'il y en a qui en ont déjà chez eux, c'est un masque et pas dix qui seront distribués, lavable et réutilisable ! Un masque efficace, car on ne sait pas de quoi demain est fait, où en sera l'épidémie et que le masque tissu ne sera sans doute pas suffisant !

 

Marie-France Balandras

     



17/04/2020
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 359 autres membres