~~ CALADINFO ~~

~~   CALADINFO  ~~

JOURNAL DU CONFINEMENT suite 1 au 4 avril 2020

 

Mardi 1 avril 2020 : 16e jour de confinement !

 

Surtout restons mobilisés ! Il est de plus en plus important de garder les liens, ne serait-ce que pour éviter la déprime !

Nous n'avons pas franchement le coeur à annoncer la blague du jour, surtout pas sur le confinement qui reste inévitable autant qu'indispensable !

Chaque année au premier avril, allez savoir pourquoi, je me re mémore une des blagues de mon père ! La pire, j'étais bon public, lorsque j'emmenais une charrette à bras au Pont Rouge à Limas, chez les Deshayes en bas de la rue ! Ils étaient pliés de rire en me voyant arriver, et j'étais affreusement vexée d'avoir été si nunuche ! L'énorme charrette qu'en bonne fi-fille obéissante, j'avais traîné comme une esclave de travaux forcés..

A Belleroche bien des années plus tard, c'était Bébert qui se régalait avec nous ! Cet ancien volailler venait tous les samedis au centre commercial, car il y avait marché sur la place, volaillers, fruits et légumes, fromages...., bref la place était pleine, comme était plein le bistrot chez AKIN ! Ca doit dater de 25 ans environ, Christiane Akin le dira ! Nous étions une pleine tablée, Bébert était au pulco car déjà malade, ce qui ne l'empêchait pas de faire des blagues ! Il m'avait collé au dos du manteau, une étiquette "poulet de bresse", belle et colorée, et j'ai fait toute la rue nat ce samedi après-midi là, en femme-sandwich, sans que personne ne me tape sur l'épaule pour me le dire !

Donc ce mercredi, continuons d'appeler nos "Mauricettes" comme Fadela Amara (secrétaire d'état à la politique de la ville du second gouvernement Fillon, sous Sarkozy) baptisait nos mamies....Tenons-nous virtuellement la main tout en admirant par la fenêtre, ce printemps qui se manifeste de jour en jour, de par ces feuillages, si nous avons la chance de les apercevoir !

On ne va pas re-nettoyer le même placard qui en a marre lui aussi de voir nos tronches, et on fait d'autres projets !

Hier soir, j'avais une larmichette en pensant à la journée que nous aurions eu en temps normal : La chorba et les bricks d'Assia Baizid, rue de belleroche le matin ! L'apéro de Nadjette Guidoum qui pour le coup a du rappeler tous ceux qui avaient réservé pour la salle des Echevins...On peut reporter n'est-ce pas ???? Reporter aussi par sms, le repas des amis du 15 avril du club des 5 des anciens de Gaillon...on n'ose pas fixer de date en mai ???

Restons forts et mobilisés pour ce soir 20 h ! Pensez quand vous avez la flemme de sortir à vos fenêtres, que nos soignants sont épuisés et qu'ils valent très largement deux minutes par jour de votre temps !

 8e jour de confinement belleroche 3 en agrandit 24 03 2020.jpg

 

 

 

C'est l'printemps
Et du haut de ton hlm
Les feuillus sortent à perdre haleine
Bloquant ta vue allègrement.
C'est l'printemps
18e jour de confinement,
Si t'es en ville tu n'as pas d'veine,
Tu respires en te promenant
Une demi-heure avec ta chienne,
Qui s'dit :"ça va durer longtemps ?"
Les jardins des villes eux, fleurissent,
Si tu t'approches ils embellissent,
Cachant le béton joliment.
Il n'y a pas d'doute c'est l'printemps

 

 

 

 

 

 

 

Samedi 4 avril 19e jour de confinement :

 


Ma mère Marguerite appelle ses copines de la résidence de personnes âgées, confinées dans leur studio...un plateau repas posé devant la porte ! Pour le coup elle se sent veinarde de bien manger, de faire son tour d'appartement de 90 m2, de 3 mètres de balcon donnant sur la verdure et les feuillus qui embellissent de jour en jour, d'autant plus avec ce beau soleil, et cette vue différente donnant à la fois sur le quartier, sur la colline de Limas, sur le beaujolais... !

 

Et je cuisine des repas digne de ce nom !
Le temps est radieux, comme nous avons de la chance de pouvoir apprécier ciel bleu et soleil !
Tant que nous sommes en relative bonne santé, quoi demander de plus ? Nous avons le téléphone pour prendre des nouvelles de chacun, et qu'est-ce que quelques jours quand on n'a pas le choix ? Du coup ses souvenirs remontent comme l'arrivée de la gestapo dans la ferme auvergnate ! Et là, c'était le vrai confinement la trouille au ventre, un tout autre genre de trouille ! Pas d'avions au-dessus de la tête en se demandant si c'était l'ami ou l'ennemi et d'apprendre que ton cousin ou ton meilleur ami venait d'être fusillé...oui nous sommes veinardes !

 

Bon, je ne vais pas vous flanquer la déprime ! Pas de petits à la maison qui couinent "on sort quand" ? Pas de chien qui en a marre de ne plus courir dans la campagne et te réveille pour sortir !
Tu te lèves, tu te bouscules, tu vas sous la douche ! oh Marinette ! oui la douche et on s'habille !
C'est pas parce que tu n'auras pas de visite qu'il faut se laisser aller !
Imagine tonton Castaner qui vient frapper à la porte pour vérifier que tu n'es pas partie en vacances ! Il se dirait : «  en plus d'habiter un logement social, elles ressemblent à rien » ! Ben merde alors ! Non non, pas question ! On a sa fierté !

 

 

 

 

 

 

 

‌‌Tantine , c'est quoi le confinement ?

 

 

 

Marine, Alaric, Emmy, je vais vous raconter l'histoire du méchant bourdon qui voulait nous approcher !

 

Le méchant bourdon, on va l'appeler Covid, tournait tournait dans le monde entier. Un jour il s'est posé sur un marin Chuck, qui voyageait sur un grand et beau bâteau de croisière Le China ! Covid le méchant a piqué Chuck pendant qu'il nettoyait le pont du bâteau. Chuck est tombé malade ! Covid est resté sur Le China et s'est mis à piquer tout autour de lui !

 


Tous les jours sur le bâteau, il y avait de nouveaux malades et tout l'équipage avec les médecins à bord du bâteau, cherchaient comment et pourquoi il y avait beaucoup de malades. A force de chercher, ils ont trouvé : une piqûre de bourdon !
Ils ont alors demandé aux autres médecins du monde entier s'ils avaient aperçu le bourdon Covid ! Et hélas, quelques jours plus tard, d'autres bâteaux ont été piqués : L'Italia, Le Francia, et de nombreux pays dans le monde, sont tombés malades !
La reine du bourdon fit des petits qui eux aussi voyagèrent et piquèrent à leur tour ! Covid Covidette et les petits Covidons firent ainsi des ravages !
Alors, les dirigeants des pays du monde entier se sont appelés ! Ils se sont dits les uns aux autres, nous allons nous rassembler pour chercher comment guérir les habitants du monde et trouver une solution !
Mais d'abord il faudra mettre dans un hôpital, tous ceux qui tombent malades, pour que les biens-portants puissent le rester.
C'est ainsi que le confinement est apparu ! Au début ce n'est pas très drôle, il fallait rester enfermé, c'est cela le confinement ! Cela veut dire que pour ne pas approcher les gens qui pourraient avoir été piqués, il faut rester le plus possible à la maison, et ne sortir qu'un moment pour prendre l'air ! On ne s'approche de personne, on reste entre nous, en famille ! De nombreux enfants avec une maison avec une cour ou un jardin et ont pu aller jouer dehors !
Mais dans vos écoles, d'autres enfants vivent dans de petits appartements et ne peuvent sortir que quelques minutes par jour ! Alors les parents ont commencé à chercher tous les jeux de la maison, dans les caves, les greniers, les armoires ! C'était rigolo de chercher tous ensemble !
Mais avant cela, pour les plus grands, les parents ont préparé un programme pour que vous ayez un moment le matin et un moment l'après-midi, des devoirs que les maîtres et les maîtresses envoient sur les tablettes !
Il faut faire comme si l'école était maintenant à la maison. Le matin on se lève, on se lave les mains, soigneusement, on déjeune, on se douche, on s'habille et la classe se fait sur la table de la cuisine.
Tous ensemble on prépare un repas, après s'être à nouveau lavé les mains, nous devons veiller à être très propres ! c'est amusant non ? Puis on déjeune, on fait une petite sieste et on se remet aux devoirs scolaires ! Avant le goûter, on va faire un tour dans la rue pendant une demi-heure et pour faire de l'excercice puisque vous ne pouvez plus faire de sport ! On revient, on se relave les mains et on prépare un goûter, des crêpes, des gaufres, un gâteau au chocolat, on va chercher de nouvelles recettes tous les jours.
Quand on a fini, on prends un DVD pour danser ! Puis on va regarder sur la tablette , quels nouveaux DVD on pourra commander, car les magasins sont fermés. Vous vous rappelez, ils sont en confinement ! On va aussi commander de nouveaux jeux, des coloriages.
Mais dans quelques jours tout le monde sera guéri ! Vous reprendrez l'école et tous ceux qui travaillent reprendrons le travail ! Ce jour-là nous ferons une grande fête ! Nous aurons chassé Covid le bourdon et toute sa famille, sur une île déserte que personne n'habite ! Les papys, les mamies, les cousins, les cousines, tout le monde se retrouvera, avec vos amis, et le confinement aura lui aussi disparu !
Marie-France Balandras
1 04 2020

 



 

Il n'y a pas de quoi casser trois pattes à un canard, mais si ça peut vous aider pour ce soir...Vous me direz si ça leur a plu..à ces bambins, pas sûr il n'y a pas Tfou...mais bon !

 

 



12/04/2020
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 362 autres membres