~~ CALADINFO ~~

~~   CALADINFO  ~~

13 juin 2020 : Mais qui donc veut appuyer à tout prix sur ce terme de "racistes" ?

             Hier j'ai mis, sur ma page facebook,  des photos très représentatives de quelques membres d'un groupe des « conseils citoyens » des quartiers prioritaires du pays, parmi les 216 quartiers de France notifiés à l'encre rouge, dans le but d'améliorer la vie dans les quartiers  !

Nous étions en juillet 2017, en formation d'une semaine à l'Ecole de Rénovation Urbaine d'Aubervilliers et il n'a jamais été question de nos origines qu'elles soient lyonnaises ou de Tipaza ou encore de l'Ile de la Réunion pour une rencontre l'année suivante, puisque nous nous sommes retrouvés à trois reprises !

Jamais dans nos discussions ou dans notre apprentissage, l'accent a été mis sur le lieu de naissance des grands-parents de chacun d'entre nous, puisque, si nous sommes descendants du colonialisme, de la guerre d'Algérie, d'Indochine, de la troisième guerre mondiale...nous faisons partie de ces générations (j'étais la plus vieille du groupe), qui n'ont pas vécu et subi de guerres en tant que telles !

Nous ne sommes en aucun cas responsables de ce qu'ont fait nos prédécesseurs et loin de nous l'idée de nous flageller pour des erreurs passées ni d'en faire le reproche à qui que ce soit !

Parmi nous, d'origines diverses, nous avons pu évoquer notre enfance, identique, au milieu des foins chez nos grands-parents de quelque pays que ce soit, avec la lampe à pétrole et l'eau à la fontaine, c'est-à-dire une enfance qui nous ressemble tous !

Nous avons évoqué la délinquance chez les « petits cons » qui se démarquent dans leur phase d'adolescents, sans nous en accuser mutuellement, et de quoi grand Dieu, les écervelés, les incontrôlables, il y en a toujours eu !

Qui de ma génération année soixantes n'a pas connu dans son enfance, les bals qui se finissaient en castagne et si celui qui se retrouvait au sol tombait mal, ça allait jusqu'au décès ? Qui n'a pas connu les bagarres de blousons noirs avec leurs couteaux à cran d'arrêt, et les copains se retrouvant en taule ? Qui n'a pas connu les « emprunteurs » de barques sur la Saône pour faire des virer interdites au milieu des marais ? Qui n'a pas « emprunté » la mobylette pour faire un tour, et n'a pas enlevé le pot d'échappement pour faire le plus de bruit possible ?

A mon époque, quand on se faisait choper par ses parents, que l'on soit bon gaulois, arabe, italien.. on prenait une raclée maison à coups de martinets, de ceinturons, ou autres joyeusetés et personne ne s'en plaignait c'était la même règle dans toutes les familles !

Aujourd'hui, tu vas au tribunal si tu mets une paire de claques à ton gamin qui vient de faire une grosse connerie et t'a mis à bout en te tenant tête, et c'est lui qui va te dénoncer chez l'assistante sociale !

Dans les conseils citoyens, on évoque le manque de travail, le manque d'éducateurs, le manque de formation à la laïcité et aux valeurs républicaines, et ce qui nous agace c'est que l'on mette les petits cons dans le même panier que leurs parents impuissants qui ne font plus la loi à la maison !

Dans les quartiers, on vit ensemble, et quand on est emmerdé par quelqu'un, c'est par un crétin et on se fiche de son « origine » ! Si on est dans un quartier c'est parce qu'on accepte le vivre ensemble, un con restant un con, et si on n'aime pas « les étrangers » ou que « les étrangers » ne nous aiment pas, on a le choix du lieu d'habitation ! La terre est grande ! La campagne aussi ! Ceux que l'on déteste c'est qu'ils nous ont fait une vacherie et que de toute manière on ne peut aimer tout le monde ça se saurait si on était des saints !

Par contre, nous contraindre à faire monter la tension, à nous monter les uns contre les autres, pas question, nous ne sommes pas si bêtes ! Il y aura toujours des prises de bec entre voisins qui ne respectent ni le bruit ni la propreté, mais ce manque de respect est valable chez « monsieur tout le monde » et pas sur une catégorie spécifique !

Que certains se prennent pour des stars en hurlant à l'injustice c'est leur problème, et c'est une autre histoire que de signaler une « bavure » valable aussi bien chez les citoyens que chez les flics. On ne va pas ameuter l'ensemble de la population pour faire émerger une « haine raciale » c'est quoi ce truc là ?

Cest quoi ce truc de monter dans les tours parce qu'un « noir » est mort et qu'on n'aimerait pas les noirs ? C'est quoi ce truc de monter dans les tours parce qu'un « blanc » est mort et qu'on n'aimerait pas les blancs ? De là à faire monter un « racisme généralisé », il y a de la marge !

Ceux qui critiquent et insultent le pays dans lequel ils vivent ont le choix d'aller ailleurs, personne n'est prisonnier dans un pays ! Quand à traiter un flic noir de « vendu » parce qu'on fait son show avec une manifestation « anti raciste », ça oui, c'est du racisme : il est noir donc il ne peut pas être policier au milieu de blancs ? Mais des policiers noirs ou d'autres « origines » il y en a à la pelle puisque notre pays est ouvert à tous ceux qui sont prêts à respecter ce pays des Droits de l'homme !

Alors, profiter d'une « bavure » pour nous mettre tous dans une case de « racistes », il ne faudrait pas se tromper de débat, ça pour moi, au risque de me faire des ennemis, j'appelle ça du « show » ! Bien de la chance d'être dans le pays des Droits de l'homme pour être autorisé à le faire ce « show » !

Dénoncer une bavure, oui car il y en a et on ne doit pas les tolérer ! Pour autant, ceux qui se sentent martyrisés ont bien de la chance de pouvoir se permettre de tout casser en toute impunité dans le pays qui les nourrit, en plus dans une période qui voudrait que nous soyons prudents et avec des masques pour échapper à un virus ! Vous avez manqué de coups de pieds aux fesses !

Alors, vive mes amis bénévolent des conseils citoyens de France qui tentent, eux, de se regrouper EN COULEUR CITOYENNE pour un mieux vivre en logements adaptés et décents, à trouver des formations et du travail, à refaire des zones de logements propres, à trouver comment s'impliquer au plan culturel et associatif, en inculquant les valeurs de notre pays à tous : la France ! Au lieu de passer son temps à critiquer son pays !

Et pour un peu, toute seule devant mon clavier, je chanterai la Marseillaise !

 

Marie-France Balandras

cc 5 novembre 2018 Stade de france.jpg



13/06/2020
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 359 autres membres