CALADINFO

CALADINFO

300 PARTICIPANTS A LA JOURNEE NATIONALE DES MEMBRES DES CONSEILS CITOYENS FORMES A L'ERU AU STADE DE FRANCE LE 16 00 2018

                  Une journée d'échange, nationale, avec les conseillers citoyens formés à l'ERU (Ecole de rénovation urbaine) qui restera gravée dans les mémoires. L'objet de cette rencontre « s'engager dans le renouvellement urbain » relève de l'exploit et du sacerdoce des personnes impliquées qui rament à souhait depuis janvier 2015, en tenant compte que l'on nous change de Ministre pour la troisième fois !

C'est dire à quel point, dans le gouvernement, on se préoccupe du sort des quartiers y compris de ceux de LA REUNION invités à 4 de Saint-Denis, Saint-Pierre et Saint-Benoît et de Mayotte !

                Présence du tout jeune Julien de Normandie, mais je me souviens plus particulièrement de Jacques Mézard qui depuis longtemps en politique, car plus tout jeune ce qui est loin d'être un défaut, n'avait pas le 'melon' et était arrivé aux 40 ans de la Politique de la Ville, dans les premiers , pour petit-déjeuner avec nous et prendre la température ambiante ! Mais à sa décharge, notre jeune ministre ne connaissait pas la table numérique (un an et demie de secrétariat d'Etat au même poste....) qui avait servi à nous aider à la construction architecturale d'un projet...ce qui expliqua son retard très remarqué !

             Je démarre fort comme toujours, remontée comme une mayonnaise après cette journée riche en émotions, d'abord celle de retrouver avec un bonheur intense, mes collègues de « promo » Faouwsia, Faouwsi, Jean-Luc, Florent, Nelly, Céline...Camille notre chef de file, Jean notre excellent maître de stage...etc...Mais aussi par le fait de pouvoir échanger sur nos avancées depuis plus d'un an..avancées à reculons bien souvent, alors que certaines villes font des prouesses comme c'est le cas de RENNES, fortement encouragés par leur municipalité !

              Je n'avais pas souhaité trop  intervenir pour ne pas plomber l'ambiance, car nous détenons à belleroche-Villefranche, un des records du noyau dur de départ qui ne se sont pas encore usés à la tâche, mais le triste record des incivilités et des feux de voitures et poubelles, si on excepte les quartiers nord de Marseille. Marseille représentée par Anne du quartier du Panier, qui n'en peut plus d'une municipalité qui la snobe, fait semblant d'écouter, lui demande quatre courriers pour changer un pot de fleurs (image ça va de soi), mais se fiche comme d'une guigne du conseil citoyen alors que notre existence à tous EST NON SEULEMENT  LEGITIME MAIS OBLIGATOIRE, que NOUS NE SOMMES NI DE GAUCHE NI DE DROITE MAIS AU SERVICE DES HABITANTS !

            Par contre j'ai pu argumenter sur le fait que la mairie de Villefranche ne nous ignore pas, même si une formation des élus s'impose, étant donné les réponses que nous attendons depuis un an, et que nous avons d'excellents rapports aussi avec le bailleur principal OPAC. Notre conseil a mis des actions en place et nous demanderons à ce qu'elles soient affichées comme ailleurs (ça je viens de l'apprendre)  « recyclerie ouverte conjointement grâce à la municipalité, aux bailleurs, ET AU CONSEIL CITOYEN DE BELLEROCHE » – Marché sous les marronniers à belleroche ouvert conjointement grâce AU CONSEIL CITOYEN DE BELLEROCHE, avec l'aide de la municipalité ! Notre problème criant étant les incivilités et notre besoin impératif d'une POLICE DE PROXIMITE si nous voulons espérer une restructuration viable !

         Monsieur le Ministre a t'il écouté mais surtout entendu ? Nous le saurons dans les jours à venir ! Car le gouvernement doit nous aider davantage s'il veut notre mobilisation, et nous permettre d'obtenir gain de cause, réellement, auprès de nos municipalités diverses sans leur couper les vivre comme ils le font aussi avec les bailleurs sociaux !

            J'ai  demandé dans un des ateliers, que l'on forme nos élus à l'ERU pour avoir tous les mêmes données, car nous sommes certes invités aux comités de pilotage -  alors que la messe est dite -  dans de trop nombreux conseils citoyens et simplement là pour apprendre l'évolution au ralenti des actions à mener pour une restructuration fonctionnelle et non pas ratée comme par le passé. NOUS NE POUVONS RIEN FAIRE SANS LES HABITANTS nous ont répété le ministre, mais aussi l'ancien maire de Saint-Denis dont le projet de stade est une pleine réussite et qui avait alors créé un « comité de suivi » ! Lesquels habitants sont, dans les communes qui fonctionnent bien, conviés avec un plan du quartier et l'architecte choisi en commun avec la mairie, à donner leurs idées et travailler sur ces plans durant quelques semaines, avant les réalisations.

            Les conseillers citoyens ne sont pas à considérer comme un contre pouvoir, nous ressentons trop les lourdeurs administratives, il faut rappeler aux élus de faire confiance aux conseils citoyens, évoquait aussi Gilles de Saint Benoit de la Réunion.

           Le constat national est l'épuisement des membres des conseils citoyens qui se sentent peu soutenus et ne résistent pas dans la durée !

               Je ferai un rapport plus détaillé dans les jours à venir, pour mes collègues !

                Et bravo aux amis de l'ile de La Réunion  !

 

Marie-France

 

stade 1.jpg

 

stade de France 1.jpg

stade 3.jpg

 

stade 4.jpg

 

stade 5.jpg



17/11/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi