CALADINFO

CALADINFO

BELLEROCHE : LE COMITE DES LOCATAIRES se serre les coudes

Le quartier est excédé par les nuisances, problèmes récurrents et le sentiment que la mairie et les bailleurs se désintéressent des problèmes. Des réunions et rencontres sont déjà au programme pour analyser la situation et tenter de mobiliser davantage ! à suivre...

Tous les deux mois, le troisième jeudi du mois,  les locataires adhérents au CDL,  comité des locataires, sont invités à se réunir pour faire part de leurs doléances et entendre l’avancée de leurs réclamations auprès des bailleurs.

Les diverses  nuisances au cœur des débats 

Si les soucis parfois récurrents sont étudiés pour chaque résidence lors des réunions de bureau, selon les informations soumises par les  locataires, l’incivilité, la saleté et les bruits divers excèdent les plus de 6 000  habitants que compte le quartier sur les trois communes Villefranche, Limas, Gleizé. C’est aussi l’information que fera remonter le nouvel adjoint de Gleizé qui a souhaité rencontrer le CDL et s’informer.

Les caves inondées avec des refoulements d'eau sont signalés constamment aux bailleurs... résultat : zéro !

 L’élagage des arbres est réclamé à corps et à cris, par exemple rue de Tarare résidence La Claire et le long du boulevard  Jean-Baptiste Martini où un résident a compté 68 nids de corbeaux qui génèrent un bruit insoutenable ainsi que des dégâts sur les voitures. A tel point qu’un dimanche matin, dix corbeaux morts s’étalaient dans une pelouse de la rue Martini, certains ayant décidé de régler eux-mêmes le problème !

Les motos et quads se déchaînent dès les premiers beaux jours, roulant de manière incessante tant sur la chaussée que sur les pelouses, en ignorant que les enfants tentent de jouer sur ces mêmes pelouses ou de faire du vélo sur les chaussées !

Le bureau du comité, lassé d’envoyer des courriers et de rencontrer les élus depuis ces dernières  années, demande aux adhérents de rester mobiliser et de se serrer les coudes, afin d’entreprendre des actions plus véloces à la rentrée. Les locataires regrettent que les chargés de site ne se déplacent pas assez souvent sur le terrain pour effectuer des « rappels au bail » aux locataires indélicats (linge débordant des balcons pendant des journées entières, objets sur les rebords de fenêtres, etc.).  Les conditions de vie en collectivité ainsi que les consignes  d’hygiène sont de moins en moins respectées par les locataires. Le suivi des travaux par les bailleurs, le respect du bail,  interpellent  le bureau.  Les plus anciens n’ont pas manqué de souligner qu’autrefois les récalcitrants à l’incivilité  étaient verbalisés !

Deux fois par an une dératisation est effectuée sur l’ensemble du plateau de Belleroche . Les rats prolifèrent dans les pelouses, même les  jeunes enfants ramassent les déchets pour les nourrir  (détritus jetés le plus souvent par leurs  propres parents) !

HBVS a programmé la pose de détecteurs de fumée : enfin un point positif

Loi oblige, tous les appartements devront être équipés de détecteurs de fumée en mars 2015. HBVS a assuré que la date serait respectée et dès le mois de juin, les installations commenceront  sur la ville. L’achat et la pose des 5 500 détecteurs fournis par HBVS,  sont assurés par leurs soins et à leurs frais, sachant qu’un appareil  ordinaire coûte 30 €, et 200 € pour les appareils avec vibreurs,  plus spécifiques chez les  personnes ayant un handicap. De même qu’il en faut un par étage,  selon la configuration de  l’appartement ou de  la maison.  

Un peu de ludique

La journée des locataires aura lieu au parc de la Tête d’or le 14 juin et deux cars en partance de Villefranche  ont été réservés.

Les inscriptions pour une  journée à la mer, organisée par le CDL au Grau du Roi, le dimanche 22 juin départ 6 h retour 1 h 30, se font au  Local vie des quartiers les lundis mercredis, vendredis de 9 h à 11 h 30 et mardis et jeudis de 14 à 17 h. 32 € par personne.

 Nouvel élu de Gleizé à la réunion des locataires.jpg



01/06/2014
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi