~~ CALADINFO ~~

~~   CALADINFO  ~~

Haro sur l'Islam

        On a largement dépassé le quota des guerres de religions, et on ne va pas recréer une histoire bien assez sanglante par le passé, en impliquant un Dieu qui, il me semble, n'a jamais demandé à personne d'assassiner en son nom, car là c'est le fait de l'homme qui redevient une bête sauvage ! Ce Dieu qui préfèrerait une religion monothéiste à une autre, c'est aussi le choix de l'homme, il me semble !

         Je ne cherche pas à convaincre ceux qui de toute manière pensent ce qu'ils veulent et n'en dérogeront pas ! J'évoque juste mon écoeurement de femme vivant en Quartier prioritaire de la ville, terme ronflant qui, s'il avait été soigneusement élaboré, ferait qu'on ne paierait pas une si lourde facture aujourd'hui !

        On a gonflé les quartiers durant 40 ans, à coups de subventions mais en laissant les quartiers eux-mêmes gérer chaque association, en s'en lavant les mains, conscience tranquille ! Des locaux, des sous pour acheter tout ou n'importe quoi passant de l'informatique aux caméras par exemple, matériel disparaissant avec la cessation d'activité de la dite association qui finalement n'arrivait pas à gérer ! Un président d'association n'est pas éducateur !

        Evidemment j'abrège car vous ne liriez jamais les dizaines de pages que je pourrais vous rédiger, mais en voulant s'acheter La Paix Sociale, on n'a jamais donné de cours de civisme, de laïcité, ni fait apprendre à tout un chacun qu'elles étaient les Valeurs de la République !      Certains ont fait des prouesses, certes, tout n'étant pas négatif !

       Hélas c'est toujours  le négatif que l'on montre du doigt et qui a fait de certains des « bêtes sauvages livrées à elles-mêmes » parce qu'elles ne s'y retrouvaient pas dans le système, l'encadrement n'étant pas là ! On a laissé ces quartiers aux dealers, tandis qu'on embellissait les centres villes pour le tourisme et la gloire de la ville, en fermant les yeux sur ces lieux mal famés et crasseux, dans lesquels la police n'osait même plus aller ! Un quartier ne se pourrit pas du jour au lendemain et si la surveillance avait été accrue dès le départ, avec renfort de personnel compétent en matière d'éducateurs de rues par exemple, et suffisamment de personnels dans les services jeunesse vite épuisés eux, par le manque de moyens, on était à même de régulariser les choses au fur et à mesure ! Une vraie  police de proximité formée pour éduquer et montrer qu'elle n'était pas que répressive, pour aider à la sécurisation des habitants....

         Quand par exemple, vous sortez du métro Porte de la Chapelle, vous vous demandez dans quel pays vous êtes et sur quelle planète, (encore pire si vous arrivez de nuit et devez chercher votre hôtel à tâton...) avant de vous retrouver dans le 16e : un autre monde (je force le trait, sciemment !)  !

         Idem dans le 10e arrondissement de Marseille où, alors commerciale,  j'allais sur la pointe des pieds en regardant tout autour de moi, le plus rarement possible, avant de revenir au Prado, sur la Cannebière ou le vieux port ! J'arrête mes comparaisons, mais ces lieux ne se sont pas créés en une journée, on a fermé les yeux des décennies durant, parce que cette clientèle là, n'apportait rien dans les urnes et que la finalité des individus est bien d'être élue pour gagner son croûton d'élu !

      Les enseignants travaillant dans ces zones à risques, et j'en arrive au but, ne sont pas épaulés suffisamment, parce que l'on continue à se fiche de ce qui se passe en quartiers, sachant que c'est devenu pratiquement une mission impossible ! Pourtant des milliers de bénévoles se démènent pour faire bouger les choses, désespérés de leur impuissance...et on continue à les envoyer de réunions en réunions, de formations en formations, sans voir d'aboutissement à toute cette énergie déployée !

       Aussi, quand un drame arrive, l'enseignant par exemple, si j'en crois les commentaires, aurait signalé qu'il avait été menacé....en vain...on remet une couche sur le dos de l'Islam en mettant tout le monde dans le même sac, pour se donner bonne conscience ? Et l'ensemble des musulmans pacifiques, bosseurs, instruits, vivant pacifiquement au milieu de la population, trinque pour les extrémistes, et on les regarde tous de travers, c'est plus facile que d'avoir auparavant, cherché des solutions à ce mal être de certains, ou d'avoir immédiatement condamné comme il le fallait et sans passe-droit, ceux qui le méritaient !

            Je soutiens et je plains tous mes nombreux collègues des conseils citoyens de France, « d'origine maghrébine » et souvent nés en France ou venus très jeunes, diplômés, bénévoles en plus d'avoir un métier dans le social pour palier à tout cela, et qui seront montrés du doigt, alors qu'ils se démènent depuis des années pour le bien de leur propre quartier !

            Les massacreurs d'aujourd'hui doivent être très sévèrement punis, pas en remplissant les prisons qui les maintiennent dans la haine, mais en suivant des cours d'éducation et de civisme le soir, en travaillant gratuitement la journée « en cassant des cailloux », sous haute surveillance, ou que sais-je, si on veut enfin chercher des solutions ! Car là encore, la taule permet de se laver les mains de la situation du prisonnier assassin qui recommencera en sortant puisqu'on ne lui aura toujours pas appris à devenir responsable de ses actes.... et ressortira avec son fanatisme !

 

P.S. il s'agit de mon sentiment personnel, je n'ai pas la science infuse, et lisez bien avant de m'insulter...j'imagine déjà le pire dans les commentaires ! mais j'assume !

 

Marie-France Balandras 17 10 2020



17/10/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 360 autres membres