CALADINFO

CALADINFO

LES DESBAS UNE LIGNEE DE POISSONNIERS

Je présume que vous étiez encore nombreux à vous jeter sur le PROGRES de ce matin pour lire mon papier sur la POISSONNERIE DESBAS !   Après avoir perdu sa maman, morte en couches en 1971, puis peu après son papa, c'est au tour d'Alain à avoir de gros problèmes de santé !!! J'ai donc écrit cet article avec un énorme pincement au coeur pour ne pas dire plus !                              C’est le grand-père Claude  Desbas  qui  lance l’idée de la vente au marché couvert dès l’ouverture du marché en 1934. 

En face de  l’emplacement de l’actuel magasin Camaïeu au centre de la rue nationale, Claude Desbas crée le premier commerce familial, une épicerie, en 1923. Lorsque le marché couvert est construit en 1934, il est l’un des premiers commerçants  à proposer ses fruits et légumes dans l’une des cases. 

Au  magasin Camaïeu actuel, se trouvait déjà la poissonnerie Gauthey , et le fils de Claude,  Paul Desbas fait une formation avec les Gauthey qui  souhaitent vendre leur  poissonnerie en 1962. Louise Desbas  garde l’épicerie. Attenant à Gauthey,  le Café de l’hôtel de ville est en vente et les Desbas décident de racheter ce café pour accoler épicerie et poissonnerie. Les deux entités fonctionneront jusqu’en 1988. Mais la famille est très vite éprouvée et la maman d’Alain décède en 1971, à l’âge de trente ans. Son mari Paul suivra en 1988. En 1981,  Alain prépare un CAP de poissonnier à Paris où il  pendant trois ans. Je suis revenu  à Villefranche, et ai travaillé quatre ans avec mon père. Lors de son  décès j’ai  vendu  le magasin pour ne me consacrer qu’à la vente au marché couvert. En 1988, j’ai donc  acheté  un premier petit local à Gleizé avec mon épouse Lydie. En 2007, nous avons  acquis un entrepôt en zone industrielle de Villefranche, comprenant stockage et bureaux, avec un nombre de salariés plus important. J’ assure la réception des poissons frais tous les matins dès 2 heures du matin, puis la préparation des produits à emporter au marché, et les livraisons de grenouilles fraîches pour les restaurants. Une de nos deux filles, Amandine 21 ans,  a fait le choix de nous rejoindre au marché, afin d’aider sa maman à la vente. La relève suivante est déjà assurée, avec Pauline 4 ans ½ qui agrandit encore le cercle familial ! » 

LES clients le leur rendent bien, la poissonnerie est prise d'assaut tous les jours de marché !

 desbas.jpg

 desbas 002.jpg



08/09/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi