~~ CALADINFO ~~

~~   CALADINFO  ~~

"LES RAGOTS DE LA TANTINE" JANVIER 2022 : 70 à 74 inclus - et pas que....

 - de 70 à 74 :   Le  4 01 2022 : « Les ragots de la Tantine 70° »

 

 

 

Septantième mon Paulo et on me demande régulièrement de tes nouvelles ! Ben voui, les gens aiment bien savoir qu'on nous fait toujours prendre des vessies pour des lanternes, avec ce gouvernement qui yoyote de la touffe un peu plus chaque jour !

Tiens mon Paulo, une idée pas piquée des hannetons : fallait pas ni boire ni bouffer dans les trains, aussi ingénieuse que marcher une heure sans s'asseoir pac'qu' le virus te filait le train ah ah !

Du coup, y se sont aperçus que l'populo s'foutait de leur gueule, tu peux manger et boire mais vite fait !!!! S' l'pouce, donc ?

Y vont sans doute équiper les contrôleurs de chronomètres ? Nouvelle formule de bouffe en TGV !

Comme s'asseoir pour boire ton p'tit noir, c'est t'y pas cucul la praline ?

Y nous courent sur le haricot ma Marie avec leurs mesures à la con, et même si t'es un tantinet soupe au lait, quand t'entend ce cafouillis ! Faut dire que faire l'Ena pour pondre du « mouche-toi dans ton coude », c'est un peu fort de café !

On sait pas s'y tirent à la courte paille pour savoir lequel d'entre eux, dans cette bande de pignoufs va t'annoncer les mesures les plus crétines de la terre, résultants de la ponte du jour !

Et tu veux qu'on vote pour les ceux qu'y nous mènent par le bout du masque en toc, depuis bientôt cinq ans ?

Les dindons de la farce, c'est ben nous mon Paulo, et on en a assez bouffé ! Au suivant !

Nous mon Paulo, tant qu'on nous met pas encore un bonnet blanc, à la place d'un blanc bonnet, qu'c'en est kif kif bourricot ! On rebelle !

V'là t'y pas que les bagnoles s'ront vendues avec un message sanitaire obligatoire, sous peine d'amendes ! Pac'qu'un pays on le dirige, à coup d'amendes dans tous les r'coins !

Pfff mon Paulo, on va s'en j'ter un derrière la cravate, et on va penser à aut'chose, pa'c'qu'y nous les brisent menu !

A la nôtre, aux toquards qui nous gouvernent parc'qu'les chefs d'escadrilles, y'en a un sacré paquet mon gars ! Et à not'bonne santé, vu qu'on résiste et qu'on crève pas autant qu'y voudraient !

 

  

                             (P.S. : combien d'expressions vieillottes avez-vous trouvé????)

 

  

 

 

5 01 2022 : « Les ragots de la Tantine : 71° »

 

Les bras m'en tombent mon Paulo ! Jupiter devient en plus, « l'Emmerdeur » ! Il y est dans la galerie du fond du fond ! Mépris, arrogance, il nous l'aura fait jusqu'au bout ! Et ça va nous représenter à Bruxelles ! Y vont s'marrer en l'voyant débarquer avec sa mine de conquérant et faut souhaiter qu'son mépris envers une partie de son peuple, lui colle durablement à la peau !

 

Sérieusement Paulo, traiter les non-vaccinés comme des pestiférés et se flatter en disant qu'il va les « emmerder jusqu'au bout », chapeau ! Quelle prestance, ah y peut se gargariser le gars !

 

Forcément qu'les cas contaminés augmentent, on teste à tour de bras qu'ça fait la chenille devant les labos, par obligation, collés serrés comme dans le métro ! Et tu y trouves des cas positifs, ben franchement, ça coule de source !

 

Affiche ton masque de canard,

C'est la chenille qui redémarre,

A la queue les nez gonflés,

On va encore les tritouiller !

 

Ah ben t'es positif,

Ben oui t'es vacciné,

Et tu te croyais protégé,

Et à la queue leu leu

Pour l'avion ou le train,

Le resto le boulot,

Tu contamines comme un neu neu...

 

Y nous l'ont assez rabâché qu'la contamination ça monte, ça stagne, py ça r'descend d'ailleurs on nous l'annonce la descente pour le 15 janvier ! Et son ministre qui clame qu'on est la dernière vague, faudrait savoir !

En attendant ça s'entretue dans l'hémicycle pour voter c'pass qui va finir d'empoisonner la vie de ceux qui voudraient bien bosser comme les commerces et les petites entreprises !

Et entre nous ma Marie, nous qui sortons pratiquement pas, bon on a nos trois doses, mais on va ni aux spectacles, pas beaucoup au restaurant, et en faisant les courses on se jette pas sur la caissière derrière son paravent, on n'a peu de chances de contaminer quelqu'un !

Mais mon Paulo, c'est évident, ceux qui contaminent c'est ceux qui voyagent même avec leurs trois doses y voient du monde, y vont partout !

Ce matin, y'a les LR partout, Pécresse sur C News et Jacob sur LCI ! Alors eux, c'est plus sournois, y veulent des mesures pour les non-vaccinés qu'ils emmerderont sans le dire, en cherchant comment les pénaliser : en les faisant participer financièrement en cas d'hospitalisation, en adoptant le pass vaccinal à partir de 16 ans seulement, ben voyons, et en ayant des mesures de confinement déguisé spécifique aux non vaccinés pour que les vaccinés profitent différemment de leur statut de vaccinés ! Mouais la langue de bois !

 

T'as vu mon Paulo, les deux gamins Bogdanov décédés à peu d'intervalle ! Tu te souviens on regardaient les émissions avec nos gones ! C'est quasi une chance qu'y soient morts presque en même temps, des jumeaux aussi solidaires, z'auraient jamais pu vivre l'un sans l'autre, et y z'ont eu la vie qu'y z'ont choisie avec une famille aimante pour les entourer !

En attendant, même s'y a baisse de contamination, on est quitte pour repousser encore les conscrits cette année ! J'te dis qu'en 2023 si on reprend la vie normale, ça s'ra une fête à tout casser !

 

Aller, à la nôtre mon Paulo, nous qui restons chez nous, à deux on s'en fiche, on est heureux, et si on a les dents du fond qui baignent à force de nous en j'ter dans l'gosier, on s'fait plaisir !

 

  

 

A Madame Pécresse 6 02 2022

 

Madame Pécresse ! Vous aussi faites, en vous faufilant comme une couleuvre, une distinction entre les « gens des quartiers », dont je fais partie d'où ma réflexion, et le reste du peuple, et les non vaccinés d'une autre manière fuyante, pour préserver un certain nombre de voix à venir !

Le karcher, oh oui ! pour lessiver ces immeubles insalubres dans lesquels vivent les habitants des quartiers des grandes villes, Paris, Lyon, Marseille, ces immeubles crasseux paradis des rats et autres vermines ! Qui voudrait vivre dans ces taudis, à part une population laissée à l'abandon et qui est devenue le paradis des dealers et autres trafiquants !

Et avec votre voix qui porte, vous n'avez jamais trouvé le temps d'évoquer ce sujet des quartiers à l'abandon à vos confrères et consoeurs ministres, parce que ce sujet-là n'intéresse personne, on ne vote pas dans les quartiers et pour cause !

Qui aurait les tripes de mettre les pieds dans ces lieux infâmes et d'obliger les maires de ces villes, à tenir propres ces quartiers, les habitants y vivant auraient eu alors un autre mode de vie !

La perfection n'est pas de ce monde, mais en y mettant un peu du cœur, la situation aurait pu évoluer dans le bon sens, au lieu d'obliger des citoyens qui, par manque de logements ailleurs, ont échoué dans ces bidonvilles non nommés comme tels !

En assurant une présence constante des services appropriés, en évitant le communautarisme locatif et donc la création de ghettos, on pouvait aisément changer les choses, mais non !

Il existe une partie de la population dont on se fiche royalement, sans honte !

Alors le karcher, il faudrait l'envoyer sur vos idées, Madame, les karchériser vos idées, avec tout le respect que je ne vous dois pas, et continuez de nous mépriser, c'est tellement plus facile que de trouver des moyens d'actions visant à s'intéresser réellement à la vie des quartiers !

 

  

 

7 01 2022 : « Les ragots de la Tantine 72° »

 

Ben mon Paulo, nous sommes lus de plus en plus et par des personnalités ponctuellement, comme quoi, on interpelle et avec l'humour ça en diminue les tragédies. Alors j'te bise la Marie et j't'encourage, vu qu'l'âge t'enlève pas tes idées,  la fleur au fusil  !

Faut dire mon Paulo qu'on est gâtés !

Ent' les ceux qui s'voient su' l'podium et s'permettent tout et n'importe quoi, qu'le Grand Charles doit s'r'tourner dans sa tombe et l'Jacquot s'en f'rait tomber les derniers ch'veux (ah ah) !

On va s'acheter le dernier Michel Houellebecq qui avec « Anéantir » selon mon chouchou du matin, Pascal Praud, est bien encore la Vitrine de notre temps et l'événement littéraire de c'début d'année ! On doit être cousins d'ailleurs (mdr) !

Zemmour attend ses 500 parrainages et la Valérie fait brûler des cierges pour s'demander comment lui prêter ceux des LR pour avoir de quoi être au second tour à la place de Marine, Calife à la place du Calife (ça s'rait-y son mektoube...va aimer ma formule ah ah) !

Et oui, les maires font dans leurs froques because l'anonymat n'est plus préservé et que leurs citoyens vont les montrer du doigt méchamment s'y sont pas dans l'camp qui leur plait ! Salades politiciennes du « tout pour gagner » !

Ben dis donc ma Marie, y font un texte pour simplifier les démarches administratives, enfin certaines, non ? Archimède leur aurait-y soufflé le Euréka qu'on attend d'puis des lustres ! Pour le moment c'est pour les bourses scolaires et les complémentaires santé mais paraît qu'le reste suit !

Fin de pandémie d'ici deux mois dit le Danemark, en attendant y'a les queues d'vant les labos et les pharmacie, qu'tu t'croirais en temps d'guerre pour acheter son croûton ! En attendant leurs fichus testes obligatoires...ou pas nous coûte la modique somme de un milliard par mois, mais dans c'mandat le fric coule à flot ! D'ailleurs si Jupiter se barre en avril, y nous aura laissé un beau merdier et qui c'est-y qui veut rembourser ????

 

Qui craint le grand méchant loup,

C'est p't'être vous, c'est bien nous,

Grand costaud avec lunettes,

Avec lui on s'les fouette !

 

Et s'y t'y rajoute :

 

Y fait trop froid pour travailler,

Je bosse chez moi devant BFMTV

Si je suis macronniste

j'entends les meilleures infos,os os os,

Et y va me féliciter le Jeannot

 

Pis ma Marie, y vont nous r'mett' au charbon ! T'imagines ! Plus assez d'électricité, deux seules centrales qu'on va bientôt fermer, dont une le 31 mars, qu'on s'demande si c'est une bonne idée vu qu'on n'en a besoin ?

Mais j'ai d'quoi m'régarler encore plus avec la Valérie qui veut, de bien loin, sortir son karcher avec sa formule qui fait plus rire ni pleurer personne et fait sortir les loups du bois :

 

  

Où t'es, caïd où t'es,

Où t'es dealer où t'es, où t'es où t'es où t'es où t'es ?

 

Maman dit que dame Valérie,

F'ra fouiller tous les cagibis,

L'armée pouss'ra les sacs poubelles,

Pour traverser nos sales ruelles !

 

Ouvrir la porte d'entrée sans vitres,

Les boites aux lettres toutes défoncées,

Et dans la plus belle ville du monde,

Ses quartiers noirs et bien immondes !

 

D'puis des années rien n'a changé,

Y s'rait temps de nous regarder,

Elle os'ra pas y mett' un pied

Dans nos immeubles noirs de fumée !

 

Où t'es Valérie où t'es,

Où t'es Valérie où t'es,

Oualou ma sœur tu t'es barrée !

 

Où t'es bailleur où t'es, Où t'es bailleur où t'es,

Valérie va t'faire nettoyer

Pour qu'enfin l'quartier soit propret,

Qu'on nous y mette la mixité,

Mais j'crois pas qu'elle y est pensé,

Y paraît qu'on va pas voter....

On présente aucun intérêt.....

 

A la nôtre mon Paulo, à cette nouvelle France dans laquelle on insulte le peuple, on ne voit que c'qu'y brille dans les centres villes, et on ne pense qu'à gagner des élections par le mépris ! Alors y'a qu'une santé à prendre en compte : la nôtre !

 

  

 

10 01 2022 : « Les ragots de la Tantine 73° »

 

Ouh ben mon Paulo, quel vikeinde !

Pendant qu'on s'éclatait en calade mon Paulo, ça fait de la retape pour avoir des signatures pour les présidentielles et au bal des faux-cul, c'est bas les masques ! Y s'croient à la marelle ! « Un deux trois, soleil » et je change de case ! Je pousse mon galet, un peu plus à droite, ah merde, tu crois qu'c'est trop ?

L'église Notre Dame qui a brillé toutes ces nuits dès 18 heures, a attiré une grande partie des caladois, faut dire que ce son et lumière était particulièrement réussi ! On l'a vu deux fois tellement ça nous plaisait !

On a bien fait d'aller samedi voir l'exposition des peintres et sculpteurs de l'Office culturel de Villefranche, cette Christine Forget qui a des idées à la pelle, leur a fait une belle présentation au passage de l'ancienne mairie et ça va durer jusqu'à fin janvier !

Pis dimanche matin, y'avait ambiance à l'étage du marché couvert avec un nombre d'artistes de plus en plus étoffé ! Y z'avaient même fait cadeau d'un mégaphone à leur présidente qui s'est amusée comme une petite folle avec sa sirène ! Y font une sacrée belle équipe tous ensemble et au moins à l'étage, y'a pas que l'bistrot ! Y'a du mouvement, parc'que pour faire monter les caladois, alors qu'y a un ascenceur de chaque côté, c'est pas rien ! Pourtant y'en a d'la place pour les commerçants, mais y z'aiment mieux s'agglutiner en bas !

Du coup y'a tellement à dire qu'j'avais oublié de te demander si t'avais regardé Muriel Robin jeudi soir ! Quelle sacré bonne femme quand même cette Muriel, tous les registres lui vont, c'était poignant ces premiers épisodes, vivement jeudi prochain ! Tu vas voir qu'elle va la r'trouver sa fille, et la petite Berry, superbe aussi ! J'te parle pas de Patrick Chesnais qu'c'est mon chouchou d'puis longtemps !

Par contre ma Marie, si c'est pas l'virus c'est la politique et on te donne même plus des nouvelles des drames, comme les deux journalistes assassinés par un gang près d'Haïti jeudi, plus une ligne !

Le Kazakhstan et leurs émeutes, des morts, des blessés mais six mille arrestations et la police qui tire à vue ! Tu contestes contre l'augmentation des prix du gaz, et on te tire comme un lapin, y z'appellent ça du nettoyage ! A l'échelon mondiale, ça devrait pourtant gueuler, ben non, chez nous on a bien trop de sujets de préoccupations !

Djokovic, t'en a t'y entendu parler mon Paulo, y part ou y reste ! Encore un incident diplomatique et les commentaires iront bon train, là on les aura !

Israël ouvre ses frontières ma Marie, comme on prend exemple sur eux, on va t'y changer de tactique ?

« La ta ga la la tactique du grand virus, c'est de courir après, si tu oses te lever, t'es vacciné aller aller, fais quand même pas chier.... »

 

Ben dis donc mon Paulo, j't'avais pas dit ! Ma fille qui m'raconte qu'on lui a fait la cour ! J'y ai répondu : dis qu'ça t'intéresse pas ! A partir de 70 balais, le mec, y te propose la botte et y s'grouille, t'es pas sûre d'êt' vivante la s'maine d'après ! C'est ben un argument ça, mon Paulo ? Y'a un âge ou faut plus traîner !

 

Ah ma Marie ! T'as ben raison ! Aller, fais déraper, on taraude à sec ! Et à not' bonne santé qu'on puisse encore batifoler quequ'peu tant qu'on est vivants !

 

 

 

 

 

11 01 2022 : "Les ragots de la Tantine 74°"

 

Ben mon Paulo, on fait péter l'audimat !

Les lecteurs ont besoin d'humour et vu qu'en prime on devrait avoir le soleil toute la semaine, nous sommes bénis !

Mixture immunitaire du lever du jour : un grand verre d'eau chaude avec du miel, du gingembre, du curcuma et du citron, ça requinque son homme !

J'te fais un déjeuner soleil, pac'qu'chez Desmaris Primeurs ce lundi j'ai trouvé des avocats fabuleux, des tomates de Perpignan jaunes, orangées, et avec des oeufs durs j'te f'rais la première jolie salade composée ! Les clémentines toujours aussi goûteuses, les petites bananes que je vais faire revenir dans du beurre et légèrement caramélisées, et pour le fun les premières framboises du Maroc à défaut de partir en vacances, tu m'en diras des nouvelles ! Bon pour la santé et pour le moral !

Sinon mon Paulo on modifie le protocole sanitaire pour les bambins avec une attestation sur l'honneur qu'y a déjà un enseignant qui ramène sa fraise "on sait pas si ce sera vrai ou faux" ! Jamais contents !

Et on peut récupérer sa marmaille le soir et non pas une demi-heure après la rentrée dans la classe....un chouïa de bon sens ferait une apparition, et le tonton flingueur revoit sa copie !

Hier soir à 23 h mon Paulo, pac'que moi, j'ai pas besoin de trop d'heures de sommeil, j'ai regardé mon Brunet sur LCI, y faisait l'apologie du Fabien Roussel du PCF et oui mon Paulo !

Quand t'entends qu'à droite on tombe dans l'extrême et qu'à gauche tout fou le camp à cause des égos, y f'raient bien d'l'écouter c'ui là !

D'ailleurs y z'ont rediffusé une interview de Marchais en 1981, n'empêche que lui, les pourcentages de votants (15 %) , y les faisaient monter !

Ben l'Fabien, beau gosse, belle présentation, la classe quoi , ça change un peu ! Pro nucléaire, cultivé, s'intéresse à la technologie, à l'agriculture moderne, à l'écologie, à la science, écolo en prime et prônant la laïcité ! Il est allé à la manif avec les policiers, par-dessus le marché (attention c'est marché, é à la fin !!!) et il veut que le français lambda puisse se payer du vin, de la viande, du frometon, à tous les repas !

Ah.......... du coup y devient "la gauche pinard......contre la gauche couscous !

On aura ben tout entendu !

Les candidats d'aujourd'hui n'ont plus d'arguments de campagne, alors ça te balance des formules à tire l'arigot, pour eux ou contre leur adversaire !

 

C'est pas l'tout mon Paulo, on s'jette not' gnole qui fait partie elle aussi des défenses immunitaires...et vive le Roussel de la gauche pinard, si ça peut convaincre que la picrate est incluse dans la vie de ces gaulois qui sommeillent en nous ! On est partants !

12 02 2022 : "Les ragots de la Tantine 93°"

Je te réserve mon Paulo, une belle histoire d'amour, à la veille de la Saint-Valentin !

"Bien bel acquis ne profite jamais !"

Il est clair que cette formule colle comme un gant de chez Agnelle, au couple mythique, Balkany, surnommé "Les Thénardier de la politique" !

"Notre histoire, c'est l'histoire d'un amour,
Nous vécûmes notre idylle au grand jour,
Et cette droite glorieuse
Fit de notre vie heureuse,
Des matelas d'beeftons
Sur lesquels nous dansions !"

Tellement imbus d'eux-mêmes et tellement soutenus par les politiques croisés sur leur route, qu'ils se croyaient intouchables ! comme quoi il y a parfois une justice dans ce monde !
Pendant trente ans ils ont pourtant usé, abusé, et roulé dans la farine, les habitants de Levallois-Perret, adulés par les autochtones ! Allez comprendre ! Commune qui pourtant, n'était pas assez bien pour eux, puisqu'ils vécurent dans une sorte de palais....tandis qu'on impose ailleurs, que le maire de la commune réside bel et bien sur la dite commune, tout de même, un peu de sérieux !

"Meunier tu dors,
Ton moulin, ton moulin va trop vite,
Meunier encore,
Le champagne le caviar à prix d'or" (MFB)

reportage France.tv"
"Le 13 septembre 2019, à l’issue d’un procès retentissant, le verdict signe la chute de Patrick et d’Isabelle Balkany, à la tête de la mairie de Levallois depuis plus de trente ans.
On les surnomme les « Thénardier de la politique ». Longtemps ils se sont crus intouchables. Mais, le 13 septembre 2019, Patrick Balkany est condamné à quatre ans de prison ferme et aussitôt enfermé à la prison de la Santé. Sa femme Isabelle écope de trois ans, et tous les deux de dix ans d’inéligibilité pour fraude fiscale et blanchiment de fraude fiscale. Une décision que les élus de Levallois ont vécu comme un choc psychologique terrible. Pour comprendre, il faut se replonger dans le passé, dans l’histoire d’un couple hors normes qui a défrayé la chronique politique pendant près de quarante ans.

"En quarante ans, j'ai fait de leur province,
Petits cadeaux pour les pauvres aînés,
Qui m'adulaient, me voyaient comme un prince,
Et le foie gras, je leur ai fait livrer !
La musique, les flonflons,
Au son d'l'accordéon,
Z'ont pas compris, qu'en fait je les baisais"! (MFB)

Le 29 janvier 2014, une perquisition est menée au domicile des époux Balkany, à Giverny : un moulin avec son parc estimé à quatre millions d’euros. Pourtant le couple ne paie pas d’impôt sur la fortune. Les enquêteurs trouvent notamment une table de poker, plusieurs caves à cigares et vingt-deux montres de luxe. Dans la salle de projection, un bar et les films Scarface et Les Tontons flingueurs, le film préféré de Patrick. Celui qui a commencé sa carrière comme acteur, avec son ami Robert Hossein, se voit déjà sur le devant de la scène. Avec Isabelle, ils vont former à la ville comme en politique un couple médiatique — presque de cinéma — sans imaginer sa fin dramatique.
Lui, c’est le fils d’un émigré hongrois qui a réussi dans le prêt-à-porter de luxe. Jeune loup du RPR à sa création, il se lance en politique avec le clan Pasqua où il fait la connaissance d’un compatriote, Nicolas Sarkozy. Elle, c’est l’héritière d’une famille juive tunisienne : très intelligente, elle débute au quotidien Combat où le rédacteur en chef Philippe Tesson l’initie au journalisme. Il la choisira plus tard comme directrice de campagne lorsqu’il se présente à des élections locales.

"Quand vient l'printemps, la petite Zaza
Met ses bijoux, ses chinchillas !
Avec son Pat, ils vont s'vautrer,
Dans les palais du monde entier !
Y'en a qui marmonnent
Que la petite Zaza,
Serait pleine aux as,
Oui c'est ça !" (MFB)

Le couple Balkany ou « la tête et les jambes »...
En 1983, Patrick s’empare, à la surprise de tous, de la mairie communiste de Levallois-Perret, réputée imprenable. « Les grandes promesses ont commencé là », raconte Alexandra Colineau, réalisatrice de Patrick Balkany, ses amis, ses affaires, ses ennuis. « Venez nous voir, vous aurez ce que vous voulez ! » Le système Balkany se met en place.
« À partir de 1983, la spéculation s’est emparée de la ville », se souvient Annie Mandois, conseillère municipale PCF de 2001 à 2014. Le RPR a besoin d’argent et met en place un système de financement dans les Hauts-de-Seine. « Les promoteurs, en échange du fait qu’on leur concède des terrains qui vont prendre de la valeur, raconte le journaliste du Monde Fabrice Lhomme, vont devoir passer à la caisse. » Pour le journaliste de Mediapart, Fabrice Arfi, « à certains égards, c’est une république bananière en soi ».
En 1985, Patrick Balkany est nommé président de l’Office HLM des Hauts-de-Seine. Didier Schuller en devient son directeur général. Un nouveau pas est franchi : « L’Office des HLM des Hauts-de-Seine a fait bénéficier le RPR de financements politiques. » Un témoignage précieux puisque celui qui fut le proche du maire de Levallois pendant des décennies deviendra aussi celui dont les révélations déclencheront le début de l'enquête en 2014.
Car si la justice a enfin rattrapé les Balkany, c'est d'abord à cause d'une trahison. Celle d'un homme lui-même trahi par celui qui lui avait promis un soutien politique indéfectible. Après avoir été « l’homme porte-valises » — celui qui ira jusqu'à cacher de l'argent sur le terrain de sa propriété alsacienne pour le compte du RPR —, « il devient la part d’ombre de Patrick Balkany, précise Fabrice Arfi, celui qui en sait trop et qui s’est tu ». Ses confidences, il les fait aux deux journalistes du Monde : « J’ai accepté de faire travailler ma mémoire et de ressortir un certain nombre de pièces judiciaires qui avaient été enterrées. » Gérard Darvet et Fabrice Lhomme se souviennent : « À un moment donné, Didier Schuller bascule : il nous donne concrètement les clés de la fortune cachée des Balkany. Et ça, Balkany, il ne pouvait pas le prévoir. Il ne savait pas que Didier Schuller nous racontait tout ! » Les détournements de fonds à la mairie de Levallois mais aussi les villas aux Antilles, le riad à Marrakech, les montages off-shore...

"Mon mec à moi il fait d'la politique,
Avec les plus grands escrocs,
De ces partis, f'saisant les beaux,
Au RPR, qu'est-ce qu'on amasse comme fric,
Mais comme ils tiennent les cordons,
Finiront pas en prison, oh non ! " MFB"

À l'automne 2013, ils publient French Corruption sur le clan des Hauts-de-Seine et Patrick Balkany. Le parquet décide alors d’ouvrir une enquête confiée au juge anti-corruption Renaud Van Ruymbecke. « Et c’est comme ça, résume Fabrice Arfi, que naît le début de la fin de la grande aventure Balkany. »
Or, Patrick et Isabelle Balkany croient pouvoir se soustraire une nouvelle fois à la justice. Protégées par leur ami Nicolas Sarkozy tout au long de son mandat présidentiel jusqu'en 2012, les stars médiatiques se sont habituées à « un système où régnaient l’absolue impunité et l’absolue omerta », explique Gérard Darvet.
En 2014, ils enchaînent un nouveau mandat à la tête de Levallois qui, avec ses 60 000 habitants, détient pourtant un triste record : celui de la commune la plus endettée de France ! « La politique normalement, c’est d'agir dans l’intérêt général, s'étonne Julien Martin, journaliste et auteur du livre Les Balkany. Eux, leur but, c’est d’agir dans au moins 51 % des intérêts particuliers ! Et ça a abouti à leur réélection pratiquement permanente ! »
Pour les élections municipales de 2020, jusqu'au dernier moment, ils y croiront encore. Mais cette fois, le jugement confirmé en appel les en empêchera. « Jusqu’au bout, on a eu le sentiment, résume Alexandra Colineau, qu’ils pensaient que ça ne pouvait pas arriver !

" Non, non et non,
Je veux pas d'un bracelet à la con,
Non, non et non,
Avez-vous bien entendu mon nom !" (MFB)

» En septembre 2019, Patrick Balkany est enfermé à la prison de la Santé. La justice du nouveau monde a signé la fin d’une époque : celle des valises de cash et des marchés publics truqués des Hauts-de-Seine, des villas dissimulées au fisc et d’une génération politique biberonnée par Charles Pasqua, qui a prospéré aux côtés de l’ami de toujours, Nicolas Sarkozy.
Patrick Balkany avait toujours clamé, derrière un sourire ultra bright et avec un cigare à la bouche : « Je suis l'homme le plus honnête du monde. » Alors, pourquoi ce procès, qui fait suite à une longue enquête débutée en 2014, a-t-il entraîné la fin de tout un système ?
reportage : "France.tv et vous"

"Monsieur le président,
Je vous fais une lettre,
Que vous lirez peut-être,
En sortant d'chez Poutine !
Je fus un intouchable,
J'peux pas aller à Fleury,
C'est d'la pub mensongère,
Y'a même pas d'myosotis !" (MFB)

Ben nous mon Paulo, on trinque tous les matins à la gnole, et ça suffit à not'bonheur ! et au moins, vaut mieux un "petit chez soi", qu'un "grand mal acquis au final appartenant à l'Etat" !!!!

14 02 2022 : "Les ragots de la Tantine 94°"

Aller hop tout l'monde à la Campagne version 14 02 2022 !
J'ai bien tendu l'oreille, sur toutes les chaînes info pour une fois, et la version est unanime, de la part des CONCURRENTS et observateurs des candidats en lice :
* Le meilleur show, qualité de la prestation, pas de prompteur, parfaitement à l'aise sur scène avec le public en cercle autour de lui, en totale osmose avec son public : JEAN LUC MELENCHON !

"Accroche à ton coeur,
Une jolie cravate rouge,
Moi le show, je l'ai, dans l'sang,
Et je veux vraiment,
Que ça change et que ça bouge,
Je suis dev'nu, élégant !"

* Etonnants mais convaincants : Marine Le Pen à la fois touchante dans la partie 'fendre l'armure", devenue bien meilleure oratrice que par le passé, droite dans ses convictions mais qui n'hésite pas à changer d'avis si elle sent qu'elle s'est trompée -
et Fabien Roussel pour sa détermination, son franc-parler, sa culture, ses propositions bien décrites, sa classe...,

"C'est la lutte finale,
Groupons-nous car demain,
Jett'rons nos vieilles cass'ro o o oles,
Aurons droit aux festins !
Pissenlit et toffu on va laisser,
Nos salaires s'ront élevés !"

"Je n'suis pas une midinette,
Et j'en jette, et j'en jette,
Oui j'ai pris de l'assurance,
Avec papa prit mes distances !
Je suis proche des petites gens,
Je veux des sous du boulot,
Qu'les chauffeurs et les marchands,
Puissent profiter du magot !"

*Valérie Pécresse ! Mon Dieu ! Pardon de tirer sur l'ambulance, car les qualificatifs de ses concurrents et observateurs, sont accablants : massacre, naufrage, erreur de casting, pas du tout à l'aise en meeting, pas de voix, mauvaises imitations, reprend les idées des autres, aucune personnalité, la reine de Versailles ne convainc pas, et je me limite, car j'avais presque de la peine en notant les innombrables qualificatifs accablants !

"J'voudrai bien, mais j'peux point !
C'est point commode, d'être à la mode,
Quand on veut savoir causer,
C'est pas facile, d'avoir du style,
Quand on est bien trop coincée,
Y'a des formules, prises chez Dudule,
Ca peut pas fonctionner....."

Zemmour, qui grimpe dans les sondages, se frotte les mains car il attend "avec son filet de pêche", de récupérer les cadres LR....brillant seulement pour son camp ce qui n'est déjà pas mal, car à part chez Pécresse, les militants restent dans les meetings successifs, jusqu'à la fin.........

"Les cigales ayant chanté avec l'heure,
Se trouvèrent fort dépourvues......
Les parrainages sont pas venus !
C'est alors que tel Zorro,
Bayrou arrive au galop :"
Non, ne vous affolez pas,
Je suis prêteur pour cette fois !!!"

Aller mon Paulo, il nous reste quelques semaines pour s'marrer, enfin rire jaune, aussi.....
Alors ce soir, mon Paulo, je te fais mon cocktail Saint-Valentin, pour te donner du tonus, parce que j'ai bien l'intention de passer à la casserole : whisky, gingembre et grosse tranche de citron ! Je l'ai testé hier soir, un régal !!!!

 

16 02 2022 : "Les ragots de la Tantine 95°"
Les Judas s'habillent en limaces !
Une campagne présidentielle nauséabonde entre ses petites phrases assassines et ses trahisons tous azimuts, le mot LOYAUTE ayant disparu de mieux en mieux, du paysage politique ! Ajouté à cela des formules de cours de récrés, est-on vraiment dans une campagne présidentielle qui ne fait pas honneur aux candidats !
Le passe vaccinal, passe partout, passe nulle part, passe qui s'ennuie en France, passe qui ennuie la France, alors que nos voisins baissent pavillon ! Décidément mon Paulo, c'est la débandade de toute part dans ce pays méprisé par les politiques qui chantent pourtant la Marseillaise sans honte !
Les observateurs et journalistes politiques s'en donnent à coeur joie, entre les coups de gueule de ceux qui trouvent, à juste titre, que les acclamations des candidats volent bien bas, je rajouterai même, c'est la saison, au ras des pâquerettes !
En attendant, le passe étant déclamé plus politique que sanitaire, les français ne savent pas à 57 % quelle est la date des présidentielles, alors on va leur expliquer que ce sera le 10 AVRIL prochain !
Par contre il serait bon de se précipiter sur ses tablettes ou dans les mairies pour s'inscrire pour voter, pour les retardataires, ou pour ceux qui pensent qu'il y a le feu à la maison et qu'il serait temps de sortir les extincteurs, qu'ils soient de gauche ou de droite, ou dans la salade verte au coeur vert !
Heureusement dans nos campagnes, on guette les moindres mouvements de bonheur : des fêtes de conscrits non déprogrammées - des salons du livre non déprogrammés - des expositions non déprogrammées - des sorties en Haut Beaujolais là ou, Dieu merci, les douglas ne connaissent pas le passe et que les balades en famille ou entre amis, reprennent haut le brodequin !
Ceci dit, puisque le calendrier de sortie de passe coïncide, non sans coïncidence programmée, avec les élections....l'espoir devrait nous donner raison avec les premiers bourgeons....
Aller mon Paulo, après ce magnifique week-end d'expositions de l'Office culturel de Villefranche, à la galerie le samedi, et au marché couvert le dimanche autour d'une foule tapant des mains au son des guitares, entre deux achats ! nous sommes requinqués jusqu'au mois prochain !
Vive la calade, vive les artistes, et vive une santé que nous espérons conserver de longs mois encore ! Et à la nôtre mon Paulo !

 

 

 

20 02 2022 : "Les ragots de la Tantine 97°"
"Cramer la caisse" ? La crise sanitaire a rempli bien des tiroirs caisses à coups de milliards pour les labos ET les cabinets de conseil de l'Elysée et on va en parler pendant des décennies !
Tu vois mon Paulo, quand on se présente à une élection présidentielle, chaque candidat dont je me moque à tour de rôle, pac'que je m'demande qui va au final décrocher le pompon, on doit aussi être prêt à se faire déglinguer par les concurrents ! On peut pas dire qu'ce soit joli, joli, mais apparemment ça fonctionne, font donc pas des Caliméros, mais des, "qui en ont" ! Alors pour nous balancer des chiffres, y sont forts, mais si on critique leurs chiffres, y z'ont des parades incroyables pour noyer le poisson !
Heureusement y'a des p'tits malins qui ont demandé une enquête du Sénat (www.senat.fr) va essayer de leur faire avouer comment on a pu mettre autant de fric pour se faire soi-disant conseiller pour savoir si le conseil était un bon conseil pour les stocks de masques (comique non ?), analyser le juteux marché des tests ou imaginer une ligne vaccinale ! C'est dire si on a eu des branlots dans c'ministère qui n'a pas été le seul à se rincer, mais quand même ! Quand aux 4,7 milliards d'euros déboursés par l'assurance maladie en 2021 pour 81 millions de tests PCR, t'en dis quoi mon Paulo ? "tf1info.fr"........... mais c'est pas tout ! Bien entendu que 6 à 9 millions de français vivent en dessous du seuil de pauvreté, y s'en tamponnent le coquillard au gouvernement ! Y nous donnent bientôt sans doute pour les retraités, l'obole de cent euros pour nous la faire boucler, fiers d'eux et de leurs dons ! T'appelle pas ça être pris pour un con, mon Paulo ?
"où est passé le magot ?
Dans les cabinets conseils !
Où est passé le magot ?
On a joué avec vos impôts !
Au Sénat on se questionne,
Tant de milliards pour la santé,
Oui mais nom d'un p'tit bonhomme,
C'était pour analyser !
Evaluer les stocks de masques,
Au ministère savent pas compter !
Analyser l'marché des tests,
4,7 milliards d'euros,
Pour ces fameux PCR,
Avouez qu'ça fait froid dans l'dos !
Qu'est ce qu'on a fait des tuyaux,
Apportez la grande échelle,
On va arroser ces zozos,
Les ministères ont la vie belle" !
Tu crois vraiment que j'pousse le bouchon mon Paulo, mais heureusement que toutes les chaînes infos s'y mettent à raconter, enfin, après deux années de merde et leur soi-disant "quoi qu'il en coûte", ben ça a pas coûté partout et ça m'fiche en rogne quand on parle de nos retraites qui les ruinent !
Aller mon Paulo, comme on veut pas notre avis, j'te sers une lichette et on va trinquer pendant qu'on peut !
Marie-France Balandras
 
Andre Roux et Denis Augris
 
2 commentaires
1 partage

 

 

 

Marie-France Balandras



11/01/2022
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 378 autres membres