CALADINFO

CALADINFO

Quartier de Belleroche, on conjugue la propreté des lieux avec le respect des autres

Jean Bonthoux :   visite des gardiennes et  du service propreté urbaine

Dans le cadre du projet propreté de Belleroche, les élèves du CM2 de Béatrice Balestriero de l’école Jean Bonthoux, recevaient ce jeudi 16 mai, deux gardiennes d’immeubles de HBVS et deux agents de la mairie du service propreté urbaine, pour une heure de cours très spécial.

A noter que la classe était particulièrement studieuse  et intéressée, devant le questionnaire transmis en amont, sur la présentation des métiers de proximité. Les élèves ont débuté par les questions qui leur avaient paru complexes, le kilométrage des rues de la ville, les ascenseurs, ou le rôle des gardiennes.

 La différence entre la gardienne et la concierge, comment reconnaître les gardiens en majorité des femmes,  leurs uniformes, tout en voulant voir de près les chaussures de sécurité et en se souciant du poids à traîner toute la journée, ont interpellé les enfants ! Les réflexions  sur le métier, et l’attitude des résidents vis-à-vis des gardiennes, le respect à leur apporter, réflexion de Cheïma ou de Nazif, devraient nettement changer le regard des jeunes.

 La projection du diaporama du service de la propreté de la ville s’est révélé parlant et a encouragé les questionneurs. Organisation des services, rôle des agents de résidences ou gardiens d’immeubles, les ascenseurs, le  tracteur pour le désherbage chimique, les poubelles, le nettoyage des graffitis,  les encombrants, les parcs à chiens, le matériel utilisé, tout semblait les concerner.

Béatrice Balestriero, autant que Patrick Vermare encadrant de l’équipe de nettoyage de la ville, ou encore Pascal Berthillot conducteur d’engins, ont surtout insisté sur le civisme et le respect des autres :  -«  en respectant les personnes et leur travail, en tenant les lieux en état de propreté, on contribue à aider les services et à engager moins de financement. » Les questions abondantes ont été lancées pour Derya sur le respect envers les gardiennes, pour Ayman sur les gros engins balayeuse et désherbant, Gabin sur la différence de résultat entre la balayeuse et l’aspirateur, Mohamed s’est inquiété du poids des véhicules lourds, Cheïma de  l’utilisation de l’ascenseur, et les questions se sont croisées pour Luna et Nazif. Les écoliers  ont été interloqués par  le prix d’un aspirateur ou d’une balayeuse. » Une matinée riche en enseignement, qui se terminera par un après-midi sur le quartier, afin de visualiser tout le système en action, le vendredi 24 mai.



17/05/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 325 autres membres