CALADINFO

CALADINFO

0160 - QUARTIER DE BELLEROCHE le plus grand de la ville de VILLEFRANCHE : 7 sous chapitres

 Belleroche est un quartier à l'écart de la ville de Villefranche, sur une colline qui rejoint Limas et Gleizé, encore en pleine verdure ! Entre Six mille et 6 500 habitants résident sur ce secteur qui s'étend sur les trois communes, en faisant un grand village, un peu abandonné du centre ville, où le chômage règne, et où les commerces disparaissent peu à peu, au grand dam des habitants qui luttent sans cesse pour redorer le blason du quartier. Dès le moindre incident on en fait des gorges chaudes, ce qui nuit à une réputation qui n'a pourtant pas lieu d'être. J'ai créé cette rubrique dans l'espoir de redonner du baume au coeur de tous, maintenant que j'ai choisi d'y demeurer.


A l'attention du SYTRAL/LIBELLULE ET DU PRESIDENT DE L'AGGLOMERATION DE VILLEFRANCHE

A L'attention de la direction du SYTRAL/BUS LIBELLULE VILLEFRANCHE SUR SAONE ,
Mr le président de l'agglomération de Villefranche,
 
Villefranche le 25 10 2019
Mesdames, Messieurs,
Le quartier de belleroche tout entier, le plus gros quartier de la ville, doit supporter de ne plus avoir de bus et les habitants sont contraints de faire plusieurs kilomètres à pied chaque jour, quel que soit leur âge ou leur état de santé !
Si nous comprenons la colère des conducteurs de bus, agressés régulièrement et au MEME ENDROIT DU QUARTIER NOTAMMENT POUR LA NEUVIEME FOIS, nous ne comprenons pas d'être otages du fait que vous n'ayez pas réglé plus tôt le problème de la sécurité dans les bus !
Dans la France entière, les quartiers connaissent ces agressions, et il appartient tout de même à la société nous assurant un service qui n'est plus public, mais que vous faites largement payer, de bénéficier de ce service de bus !
Nous avons du mal à comprendre votre manque de rigueur en matière de sécurité de vos conducteurs.
Nous espérons vivement que vous voudrez bien prendre les mesures qui s'imposent très rapidement. Nous avons 1 800 logements sur le quartier, locataires qui ne peuvent pas rester dans cet isolement et comptons sur votre compréhension !
Nous espérons que le commanditaire de votre société, l'agglomération de Villefranche fera tout pour nous soutenir ! Nous sommes de nombreux abonnés.
Salutations.
LA PRESIDENTE DU COMITE DE DEFENSE DES LOCATAIRES DE BELLEROCHE
MARIE FRANCE ROUX - BALANDRAS

25/10/2019
0 Poster un commentaire

BELLEROCHE SANS BUS : UNE MAMAN COURAGE APPELLE AU SECOURS

"Personnellement je suis épileptique depuis l'âge de 6 ans(je m'en serai bien passé),j'ai une reconnaissance travailleur handicapé ,et je ne peux pas conduire non plus .Soit je me déplace à pied soit je prends le bus pour aller bosser. Pour connaître ce quartier comme ma poche je peux vous dire qu'à cause de l'absence de bus j'arrive souvent trop juste chez les personnes que je visite (je fais de l'aide à domicile) , sans oublier les cuisses courbaturées causées par la marche.."

message d'Emilie sur ma page facebook !

 

Emilie c'est cette belle jeune femme que vous croisez à pied sur la route de belleroche et qui devra supporter cette marche aller et retour pour travailler sur le quartier, car vous disais-je, pour aller de la rue Martini au bout de  la rue Pierre Montet, il y a un kilomètre avec une côte raide !

Emilie a été notre rayon de soleil pendant quelques années, avant son mariage ! Elle travaillait avec ses parents buralistes du quartier, durant cette belle époque où nous étions unis et solidaires !

Toujours le sourire, voir le rire au bord des lèvres, malgré ses souffrances, sans jamais se plaindre, trainant ce handicap qui ralentit parfois ses mouvements, à la fois notre soeur ou la petite de la famille qu'on aurait voulu protéger ! C'était pourtant elle qui demandait sans cesse des nouvelles de tout le monde !

Emilie a épousé son prince charmant, le boulanger du quartier de ces années deux mille, et a trois beaux enfants ! Elle habite en centre ville !

Trouver du travail quand son état de santé apporte une fragilité non apparente, est bien compliqué ! Personne ne l'aide dans les démarches qu'elle fait continuellement, pour se former, se reformer, essayer toutes sortes de petits boulots !

Actuellement elle est à l'essai comme aide à domicile, un emploi qui lui va comme un gant, sa douceur doit vraiment convenir aux personnes âgées !

Le manque de bus sera une contrainte épouvantable vous l'aurez compris, alors si vous la croisez sur la route, arrêtez-vous et permettez-lui de faire un bout de chemin en voiture ! Une grande partie d'entre vous la connaissent !

Evidemment elle ne m'a rien demandé et j'espère qu'elle ne sera pas chagrinée de mon message...en souvenir de ces temps révolus à ce jour, de ce belleroche dans lequel on était tous si heureux de sa présence et de son sourire !

Bravo à toi ma courageuse Emilie, pour ce parcours du combattant si éprouvant !

J'ose espérer qu'une bonne fée se penchera enfin sur toi, que tes joies et tes rêves dans le  théâtre t'apporteront encore et toujours  du baume au coeur, comme le fait ta petite famille !

 

 25 10 2019


25/10/2019
0 Poster un commentaire

MARCHE DES FEMMES A BELLEROCHE CE JEUDI 17 OCTOBRE 2019

UNE MARCHE DES FEMMES A BELLEROCHE CE JEUDI 17 OCTOBRE

 

LE TOUR DU QUARTIER EN MARCHANT existe depuis de longues années à l'initiative d'abord du COMITE DE DEFENSE DES LOCATAIRES qui, je le rappelle avait été créé par LOUIS GRANJON EN 1972 !

A l'époque de pleine continuité de construction du quartier (1953, puis 1960 pour la grande barre, 1970 pour les résidences suivantes à l'arrière de la fameuse barre des cygnes), les adhérents étaient fort nombreux.

Ils se serraient les coudes dans l'attente de ces merveilleux immeubles grandissant au fil des jours ou presque, qui ont fait la gloire de ce site en pleine verdure, à la fois le plus grand de la ville et idéalement exposé. Des appartements modernes avec le confort des salles de bain, spacieux, avec balcons, une vue magnifique de toute part grâce à des architectes de talent ! Un quartier résidentiel que certains n'ont jamais voulu et ne voudront jamais quitter.

Ces tours de quartier nous ont toujours permis de cibler les points positifs de notre quartier, les incivilités des locataires ou des passants déposant leurs encombrants n'importe où, étant donné que le ramassage agglo se fait toutes les deux semaines ! Le COMITE DE DEFENSE DES LOCATAIRES : CDL, met des affiches dans toutes les allées du quartier, pour indiquer les dates, tous les six mois, mais aussi indique ce qui n'est pas accepté (cartons, pneus, etc..) , puisqu'il existe toujours la déchetterie d'ARNAS ! C'est encore le CDL qui avait trouvé un accord avec l'agglo pour ramasser ces encombrants deux fois par mois !

Hélas contre le manque de civisme, nous sommes comme dans toutes les villes de France et de Navarre, impuissants bien que nous placardions d'affiches de toutes sortes dans les allées ! On a encore pu le constater ce matin.

 

CE JEUDI 17 OCTOBRE INITIATIVE D'ALEXANDRE PORTIER pour la sécurité urbaine (ce jour) mais adjoint à la sécurité urbaine et aux finances.

 

Laure Tourez avait lancé quelques invitations seulement pour qu'il n'y ait pas foule et pouvoir mieux discuter et écouter les doléances de chacune puisqu'il s'agissait d'une MARCHE DES FEMMES ou MARCHE EXPLORATION soit balade urbaine.

J'étais conviée forcément même si je n'étais pas la plus désirée parce que je parle toujours trop et que j'ai le malheur de dire clairement les choses qui fâchent, mais on est bien content de me trouver pour faire remonter les informations, depuis ces six dernières années !

Alors oui, j'ai évoqué puisqu'on démarrait de la place Laurent Bonnevay et que l'on passait devant chez moi, trois éléments :

  • nous manquons d'éclairage depuis l'école Jean Bonthoux jusqu'aux Colombes, mais une maman a signalé la même chose sur la rue de belleroche, la nuit tombant très tôt l'hiver.

  • Des dalles ont été arrachées sur le passage entre les pelouses et les morceaux de dalles sont disséminés dans la pelouse, d'où un risque pour les enfants nombreux dans ce secteur,

  • Le fait qu'on ait goudronné une partie du sol sous les marronniers, mais qu'il reste des trous énormes sur plus des trois quarts de ce passage, et oui, Monsieur l'adjoint aux quartiers que les habitants ne connaissaient pas en partie, je parle pour dire ce qui se passe à ma porte, logique, c'est à ma porte et on m'a conviée pour cela ! J'étais d'ailleurs ravie que passant devant les bars du centre commercial, des jeunes clament : tiens, un revenant en parlant du dit adjoint ! Et oui, une fonction exige un minimum de présence en quartier, et ce n'est pas en étant désagréable envers moi, que cela va me faire taire ! Je ne sais toujours pas faire de la lèche !

    • Nous fûmes amis il n'y a pas si longtemps...je suis brusquement détestée.... ah oui, je suis trop présente sur le quartier, je bosse trop, je dis au fur et à mesure tout ce qui ne va pas, MAIS SURTOUT J'AI osé demander un poste d'adjointe pour le futur, la honte pour une femme de quartier qui n'a pas pignon sur rue …. je m'en fiche que certains me détestent surtout à cause de ça, c'est petit et mesquin. Mais même les amis ne sont pas tenus de penser de manière identique, et un adjoint est tenu d'écouter ce que dit le citoyen qui l'a fait élire pour cela ! Si mon propos vous paraît déplacé, à vous lecteur, c'est que j'en ai un peu marre d'être prise à rebrousse poil à chaque rencontre et c'est aussi l'avis des collègues présents à chaque fois !

    •  

    Colette, née dans le quartier, ancienne gardienne aujourd'hui toute jeune retraitée, membre du comité de défense des locataires et du conseil citoyen de belleroche, avait elle aussi beaucoup de choses à dire, en dehors de ce passage précis avenue Laurent Bonnevay ! Tout comme Madeleine, également membre actif du comité de défense des locataires, qui a déménagé de la barre des Cygnes pour aller rue Pierre Montet et qui marche dans le quartier avec des amis, mais fait des haltes sur les bancs !

     

    Je les remercie infiniment toutes les deux d'avoir bien voulu m'accompagner, car si les trois nouvelles habitantes présentes, avaient leurs avis, en n'utilisant que peu ou pas les lieux du quartier, dont une maman de Jean Bonthoux et deux de Jacques Prévert, était idéal. Les anciens ont une autre vision, l'échange des deux avis étant intéressant.

     

    J'ai aussi demandé si il y avait des enfants au club de foot et une maman a confirmé qu'il n'y avait plus de place. C'est ce que déplore l'Olympique de belleroche dont le stade est trop petit au vu de ses obligations d'école de foot et de respect des règles, et du nombre de jeunes par catégorie pour des normes de sécurité ! Le nombre d'enfants hélas refusés chaque année étant en augmentation régulièrement.

     

    Je pense que par rapport au parcours réalisé, le quartier est immense, chacune a pu s'exprimer, donner des idées ou des avis, et nous ferons une réunion spécifique habitants au CDL ainsi qu'au CONSEIL CITOYEN, pour avoir d'autres idées et avis des habitants, puisque les conclusions seront prises en compte pour la rénovation urbaine !

  •  

    Alors un grand merci et un grand bravo aux participants ! Merci à notre adjoint à la sécurité pour cette autre initiative, en plus de celles lancées sur les aires de jeux et d'une autre sur le choix des espaces publics autour des immeubles, rencontres auxquelles nous avons chaque fois, participé en tant qu'habitants, au conseil citoyen et au comité de défense des locataires.

     

    Marie-France BALANDRAS

    Présidente du comité de défense des locataires de belleroche

    Membre du conseil citoyen de belleroche, comité de pilotage.

  • Madeleine et colette 17 10 2019.jpg


17/10/2019
5 Poster un commentaire

VILLEFRANCHE SUR SAONE : CAMPAGNE DES MUNICIPALES COMMENCEE EN LOUSDEE : MON PROGRAMME QUARTIERS

Comme la campagne pour les municipales a commencé en lousdée, les équipes formées, je vous livre mon programme :

 

Ce que je ferais si on me l'autorisait et que l'on me soutienne pour le faire

 

LES QUARTIERS NE DOIVENT PAS ETRE LES PARENTS PAUVRES DE LA VILLE

 

  • Davantage de lieux de rencontres pour les jeunes avec UN ENCADREMENT d'éducateurs formés et courageux, qui ouvrent et ferment les lieux d'occupation en veillant à ce qu'à chaque sortie de local, tout soit rangé et nettoyé, le matériel respecté, en ayant au préalable repéré les lieux non occupés, quitte à les faire nettoyer, repeindre, aménager, par les jeunes eux-mêmes, en veillant également à ce qu'ils ne soient pas trop proches de la population pour ne pas gêner (exit les sous-sols d'immeubles) ! Renforts de caméras qui fonctionnent donc entretenues très régulièrement !

     

  • Toute casse doit être immédiatement sanctionnée, cela veut dire un contrôle des lieux chaque semaine, un jour différent : sanction : non seulement réparation mais privation de la salle, d'abord deux mois, puis six mois, puis définitivement mais je suis certaine qu'une fois qu'on aurait bien expliqué, cela ne se produirait pas !

     

  • Aucune structure associative ne peut exister si elle ne comprend pas des statuts, un bureau avec à minima un président et un trésorier, un nombre d'adhérents à lister et seuls ces adhérents sont autorisés à occuper un local, même si la cotisation est à 1 euro par personne !

     

  • Toute association se doit de faire une assemblée générale annuelle surtout si elle demande des fonds à la ville, de montrer ses cahiers de présence et son bilan, le tout signé par l'adjoint concerné pour faciliter ensuite la demande de subvention à partir du moment où l'adjoint a constaté la bonne marche de la structure. Une association n'est pas une entreprise et le trop de paperasse est une véritable contrainte à la fonction, SANS POUR AUTANT ETRE LAXISTE ET LAISSER ALLER

     

  • Toutes les associations doivent obligatoirement suivre un cours sur la laïcité et les valeurs de la République, au minima une fois tous les deux ans! On s'étonne que les choses fonctionnent mal mais comme dans tout, il y a un mode d'emploi à assimiler et c'est valable pour TOUT LE MONDE !

     

  • UN BEAU QUARTIER DOIT ETRE PROPRE ET ENTRETENU : une bêtise, une semaine de travail gratuit dans un premier temps, à négocier avec la famille (les week-ends par exemple) ! On arrive chaque année, aux fins d'années étincelantes et seul le centre ville profite des largesses financières avec guirlandes et tout le titoum ! Il faut des guirlandes partout, un père noël en traineau qui fasse le TOUR DE LA VILLE, de Troussier au Garet en passant par Béligny et Belleroche, pensez au bonheur des enfants...enfants pour lesquels, avec le passage du traineau, une association attendrait avec des marrons chauds...durant quelques jours en décembre et donnerait l'impression qu'on fait la fête aux enfants...

     

  • ON DOIT FAIRE SIGNER UNE CHARTE AUX ADMINISTRATIONS ET AUX ENTREPRISES, pour embaucher des STAGIAIRES, tous ces gamins qui ont des stages de découverte de l'entreprise, c'est une galère sans nom, mais aussi ceux qui sont dans les Missions locales, les agences pour l'emploi, les CAP emploi, ceux qui sont en BTS, etc... TOUT LE MONDE sait que ces stages sont obligatoires ALORS AIDONS NOS DEMANDEURS D'EMPLOI, AIDONS NOS JEUNES QUI DEMARRENT DANS LA VIE !

     

  • LES MAISONS DE QUARTIER, doivent être particulièrement surveillées à renfort de caméras, mais on ne doit pas lésiner sur le personnel et l'aide à apporter à ce personnel Il ne devrait jamais y avoir moins de deux personnes dans chaque lieu ! Il leur faut du matériel, dont informatique et que tous les stagiaires en formation, à tour de rôle tiennent le cyber fonctionnement ! Chaque maison doit avoir au moins trois tablettes ou ordinateurs ! Voir avec la chambre de commerce ou les entreprises qui changent fréquemment leur matériel ! Que les entreprises s'intéressent (si on les sollicite) aux besoins des concitoyens : récupérer c'est lutter contre le gaspillage et les frais supplémentaires ! Utilisons toutes les formules d'embauches possibles, dont le service civique, mais on ne doit pas non plus être sous-payés parce qu'on est dans une maison de quartier !

     

  • COVOITURAGE : les habitants se responsabilisent : on a facebook : qui va où de bonne heure ou très tard, et peut emmener du monde dans son véhicule ? On sait bien que le transport en commun est loin d'apporter ce qu'il faut tôt le matin ou tard le soir ! Ou même que les parkings sont encombrés ????? On peut noter cela dans les maisons de quartier par exemple ou en mairie au service des solidarités !

     

  • LES ETES SONT CHAUDS : chaque été avec les beaux jours, les rodéos empirent dans toute la ville et les quartiers dans lesquels cela résonne le plus ! Déjà revoir le système d'amendes...vérification des véhicules avec d'abord rappel à l'ordre...Tout véhicule bruyant doit être verbalisé qu'il soit en ville ou en quartier !

    ON EST A LA CAMPAGNE JUSTE A COTE, ce ne sont pas les petites routes qui manquent pour y faire de la moto ou du quad ! On sait pertinemment que venir rouler au milieu des habitants et sur les pelouses EST FAIT POUR EMMERDER LA POPULATION, il va falloir enfin être réactif !

    On sait aussi que chaque été, les jeunes ou moins jeunes souhaitent des lieux pour discuter ! Listons des possibilités de lieux dès février, là où on ne gêne pas la population, avec des autorisations sur des dates données (30 avril/30 septembre...) lieux qui seraient surveillés et contrôlés encore une fois, pour éviter les excès de tapage nocturne ! Exemple, pas forcément le bon mais je cherche,  un lieu qui ne soit plus utilisé en bas du quartier, avec des EDUCATEURS QUI VIENDRAIENT OUVRIR ET FERMER ET VERIFIER QUE TOUT RESTE EN ORDRE...UN LIEU PAR QUARTIER et les utilisateurs se déplacent car ce lieu ne sera pas EN BAS DES IMMEUBLES !

     

  • PROPRETE : cours de propreté des quartiers de la ville (toute la ville) aux enfants de CP de toutes les écoles : expliquer aux enfants les méfaits de la saleté, l'envahissement des rats, pourquoi on ne jette pas les détrituts n'importe où...DES LA RENTREE DES CLASSES, et le refaire au bout de six mois ! On demande aux enfants de faire des dessins sur la propreté, avec un MESSAGE ECRIT PAR LES ENFANTS « Je veux mon quartier propre, j'ai honte de voir la saleté... » des dessins qui seraient affichés partout et qui feraient honte aux aînés !!! Les enfants sont de remarquables ambassadeurs et diraient eux-mêmes à leurs parents et à leurs frères et sœurs qu'ils veulent un quartier propre !

     

  • LAICITE ET VALEURS DE LA REPUBLIQUE : on peut l'apprendre aussi dès le CP, avec des formules choisies par les enseignants, et une fois par semaine, une application...ou bien des jeux dans ce sens dans les services jeunesses...

     

    • SERVICES JEUNESSE : là encore il faut que les services soient soutenus et épaulés, et du matériel nécessaire à leur job ! Ces services encadrent nos futurs citoyens, ils les font écouter, leur apprennent la politesse et le respect, respectons-les !

       

    • LES SERVICES PUBLICS DE LA VILLE DOIVENT VENIR REGULIEREMENT DANS LES QUARTIERS : depuis des années on veut que les gens sortent de chez eux et aillent en ville faire leurs démarches, CA NE MARCHE PAS ET ON S'OBSTINE CAR ON VEUT A TOUT PRIX AVOIR RAISON !! Et si ça pouvait fonctionner en y mettant de la bonne volonté, de notre côté ! On peut tout de mêmese donner la peine de venir à la maison de quartier, régulièrement pendant un an pour commencer, avec des services qui expliquent les marches à suivre de manière globale et individuelle.

       

    • FAIRE CO HABITER LES GENERATIONS : là encore c'est un beau ratage ! Que les jeunes invitent les vieux occasionnellement, oui, et inversement, mais vouloir les mettre dans la même salle est une utopie ! Ca n'a jamais fonctionné !!

       

    • SURVEILLER LES CLAUSES D'INSERTION SIGNEES PAR LES BAILLEURS : les quartiers sont revus, améliorés, ou refaits, régulièrement ! Les bailleurs ont signé ces clauses, et on peut demander aussi aux grosses entreprises de la ville, cette forme de charte visant à savoir OU il y a du travail ! Mais on doit aussi demander chaque SEMESTRE pour être réactifs, combien de personnes des quartiers ont été embauchés ! ON VEUT LA TRANQUILLITE, il FAUT OFFRIR L'EMPLOI ! Ou la formation qualifiante !

       

    • LA COMMUNICATION N'EST PAS LE POINT FORT DE LA VILLE : pour toutes sortes de bonnes raisons, forcément (gag), on ne veut jamais informer trop tôt, à croire qu'on ne sait pas faire, et cela n'empêche pas les bruits de circuler ! CE N'EST PAS UN SCOOP, IL Y A DES TRAVAUX DANS TOUTE LA VILLE ET UNE FORTE RESTRUCTURATION SUR BELLEROCHE ! Changement de vie, on mêlera la culture à la construction, il y aura QUELQUES EMPLOIS mais dans quels domaines : plus de maçons, de charpentiers, de géomètres, de personnel d'espaces verts, de personnes pour l'entretien (nettoyage) ON N'EN SAIT RIEN, par contre la ville et l'agglo le sait ! Les emplois possibles sont top secrets...on va en lousder offrir dix postes à des personnes triées sur le volet...COMME SI EN QUARTIER ON POUVAIT FAIRE QUELQUE CHOSE SANS QUE CELA SE SACHE...PAR CONTRE MAL SAVOIR PEUT AMENER A DE GROSSES GALERES....NOUS NE SOMMES PLUS DES ENFANTS DE CHOEUR DEPUIS LONGTEMPS QUE DIABLE...ET UN PETIT PAPIER DANS UNE BOITE AUX LETTRES ET PAS DANS TOUTES, EST LOIN DE SUFFIRE....IL FAUT UNE CONFERENCE DE PRESSE ET DIRE LES CHOSES HONNETEMENT : ON A ENCORE DES DOUTES SUR CE SUJET ET DES CERTITUDES SUR D'AUTRES COMME LES PROCHAINES DEMOLITION DES ALOUETTES A DEUX OU TROIS ANS....QU'IL FAUT PREPARER...ET ON PLANCHE ENCORE SUR TELS AUTRES.......LA GRANDE BARRE SERA REMPLACEE PAR UN PARC...ON N'A PAS ENCORE TOUTES LES DONNEES AVEC PRECISION...MAIS IL N'Y AURA PAS D'IMMEUBLE A CET ENDROIT....

 

    • A BELLEROCHE SURTOUT, LE PLUS GROS QUARTIER DE LA VILLE : IL FAUT UNE POLICE DE PROXIMITE ! Pour nous, habitants, ça coule de source ! On ne veut pas remplir les prisons d'ailleurs cela ne donne rien de bon, mais on veut juste VIVRE EN PAIX ! Pour ma part je dirai qu'il faut bien plus de TRAVAIL NON REMUNERE EN CAS DE BETISE PETITE OU GROSSE, c'est bien plus dissuasif que fermé entre 4 murs aux frais de la société !

       

    • L'ADJOINT AUX QUARTIERS DOIT FAIRE LE TOUR DE CHAQUE QUARTIER DE LA VILLE avec une équipe au moins TOUS LES SIX MOIS pour vérifier ce qui va bien et surtout moins bien de manière à être réactif et mettre les choses en place de suite, même si ce tour de quartier prend plusieurs demi-journées chaque fois ! C'était trop souvent jusqu'àlors parce qu'on avait décidé d'être franchement mauvais et incapable de se décider à commander des travaux indispensables ou des coups de pieds aux fesses ! Exemple : si on met six mois à faire changer l'ampoule d'un lieu d'insécurité flagrante, alors c'est clair, on est franchement mauvais et il faudrait savoir qui au bout de la chaîne est mauvais !!!!! Si vous travaillez à la chaîne et que vous ne faites pas votre boulot, dans une usine, on vous fiche dehors !!!

       

      Marie-France BALANDRAS 7 10 2019

 


07/10/2019
2 Poster un commentaire

RENOVATION BELLEROCHE 2019/2030 : on y est !

LA RENOVATION URBAINE  DU QUARTIER de belleroche, qui devrait se situer entre 2019 et 2030,   donne lieu à de multiples rencontres auxquelles participent d'abord les membres du CONSEIL CITOYEN DE BELLEROCHE, mais également les habitants conviés lors d'ateliers thématiques ! 

LE COMITE DE DEFENSE DES LOCATAIRES explique régulièrement ce qui se passe au sein de la POLITIQUE DE LA VILLE, dès lors qu'elle est conviée à des rencontres techniques ou que certains de ses membres (4) appartiennent également au CONSEIL CITOYEN. Ces personnes sont depuis janvier 2015, MARIE FRANCE BALANDRAS - MARIE JEANNE BERNARD - CLAUDE CHOTARD et LOUIS GRANJON -

Par contre, la population du quartier tout entier, aurait du recevoir dans sa boite aux lettres, le flyer édité par la ville, donnant une indication sur les prochaines dates ! Or il semble que vous soyez nombreux à ne pas l'avoir eu ou ne pas en avoir eu connaissance !

Pourtant vous êtes tous directement concernés, puisqu'après la démolition de la BARRE DES CYGNES rue Pierre Guillermet devant le stade de foot (septembre 2019/ juillet 2020 environ), d'autres locataires seront avisés dès fin octobre 2019, des démolitions suivantes mais avant cela, du suivi de chaque locataire, individuellement !

Entre temps, les COLOMBES rue Jean-Baptiste Martini sont en fin de rénovation extérieure et intérieure -

 

Voici donc ci-dessous les éléments qui devraient être en votre possession !

Marie-France BALANDRAS 2 10 2019

 

renovation quartier recto mairie juillet 2019.jpg

 

 

 

 

 

 

 

renovation quartier verso 2019 mairie.jpg


02/10/2019
0 Poster un commentaire