~~ CALADINFO ~~

~~   CALADINFO  ~~

20 07 2020 : Des divisions récurrentes par rapport à la "pandémie" !

Une chose est claire, nous sommes et resteront divisés en ce qui concerne la « pandémie » que les plus optimistes dont je suis, sont tentés de qualifier de grippe contagieuse, ou virus, comme il en apparaît depuis toujours.

Etant donné mon âge et mes antécédents médicaux, je fais pourtant partie des plus visés, mais comme beaucoup de « réalistes » je sais que je suis mortelle et je pense avoir plus de chance de mourir d'un cancer que du covid. Quand on a des soucis respiratoires, le port du masque est un supplice et rester enfermée avec mes microbes pendant des heures, sous un masque, ne peut en aucun cas me convenir, alors est-ce que je dois mourir étouffée ? Je suis déjà passée par les pneumopathie, début d'ambolie, urgences...et tout le titoum.

Comme chez beaucoup d'entre nous, il y a des infirmières et médecins dans mon entourage très proche, auprès desquels je puise des avis pour obtenir auprès d'eux des informations cohérentes.

Ne me faites pas plus bête que je ne suis, si on me dit de mettre un masque pour entrer dans un commerce dans lequel je reste le moins longtemps possible au risque d'étouffer (je redis), je mets un masque, forcément, mais davantage pour ne pas choper une amende que par trouille du virus ! Par contre avec un masque, je ne postillonne pas sur le voisin, ça va de soi !

Nous sommes un pays dans lequel on adore se bisouiller et c'est sans doute une partie de notre problème majeur, nous chopons à longueur d'année les germes de ceux que nous côtoyons ! Il faudra peut-être revoir le système et éviter de nous jeter les uns sur les autres ? Quand on voit quelqu'un avec un rhume on s'éloigne, quand quelqu'un vous dit « n'approche pas je suis grippé », on se recule ! Idem quand il y a virus dans l'air, on évite les accolades !

Sur ces derniers principes, on est tous d'accord... en principe.

Ce qui m'insupporte par contre, comme cela insupporte une majorité de français très moyen ou carrément au bas de l'échelle, c'est que cette « pandémie » fiche l'économie en l'air et que les petites gens que nous sommes écoperons les premiers !

Un confinement dans un appartement et de surcroît en appartement exigü en pleine ville est carrément insupportable. On ne peut pas être ex aequo avec des retraités vivant dans une grande maison avec terrain ou notable dans sa propriété, qui n'ont par-dessus le marché, aucun risque de problèmes financiers ! Sans animosité ni jalousie, chacun vit ce qu'il peut comme il le peut, selon les aléas de sa vie passée, on ne s'en sort pas tous de la même manière selon nos vécus !

Tous ceux qui sont fragiles psychologiquement ne peuvent supporter un confnement sans dommages pour leur santé, parfois dommages irréversibles, riches ou pauvres d'ailleurs, n'en déplaise à ceux qui ne sont pas concernés les veinards, et je pense qu'un bilan a été fait dans ce sens, sans compter les femmes et enfants maltraités davantage pendant un confinement !

Ce contexte fait que nous ne pourrons jamais être d'accord. Par contre nous serons d'accord avec ceux qui tentent de vivre de leur commerce, de leur petite entreprise ou de leur artisanat et qu'un confinement bloque pour des mois voire des années, les mettant dans une galère dont ils auront bien du mal à se remettre.

Nous resterons tous des donneurs de leçons, selon la manière dont nous subirons de force plus que de gré, les mois à venir, avec cette psychose instaurée pour nous faire oublier tout ce qui est important et vital d'habitude : les cancers à soigner tout comme les maladies chroniques et invalidantes, l'insécurité croissante, le terrorisme, le chômage, la dette croissante et j'en passe !

 

Marie-France Balandras



20/07/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 359 autres membres