~~ CALADINFO ~~

~~   CALADINFO  ~~

Gérard BACOT fut un Académicien fidèle et un président temporaire

 

Je reçu un jour ce courrier, retrouvé dans mes archives et je suis très fière de le partager avec vous :

 

"Chère Marie-France

J'ai lu avec plaisir votre intéressant article sur les bars et bistrots de Villefranche.

Il m'a remis en mémoire une communication que j'avais présentée lors d'une séance publique de l'Académie en 2005, consacrée à "La vie à Villefranche en 1905" !

Dans cette conférence j'abordais l'industrie, la vie sociale et en particulier la grande grève de 1905, les transports, la culture, les loisirs...sans oublier les débits de boissons.

Et je soulignais que Villefranche comptait, en 1905, 175 cafés et comptoirs, ce qui représentait plus d'un débit de boisson pour 85 habitants, y compris les enfants et nourrissons !

 

Quelques éléments statistiques :

Villefranche compte en 1905,

- 7 sabotiers, 7 maréchaux-ferrants - 11 médecins et 7 accoucheuses

- 42 maraîchers et 5 viticulteurs

- 45 couturières, 16 tailleurs et 22 repasseuses

-30 marchands de vin et 175 cafés et comptoirs, ce qui, rapporté au total de la population, représente plus d'un débit de boisson pour 85 habitants.

Il n'est donc pas étonnant que l'alcoolisme soit, en 1905, un réel fléau social.

 

 

           LE CAFE DES VOYAGEURS qui se situait  face à la gare 

 

Il faut se rappeler qu'en 1920 le chemin de fer Compagnie du P.L.M., était le mode de transport le plus utilisé entre Villefranche et Lyon, Belleville ou Paris. L'avenue de la Gare était donc une voie très fréquentée et le café se trouvait sur le passage obligé de tous les utilisateurs du train : représentants de commerce, négociants, groupes familiaux - notamment à l'occasion des enterrements dans le Beaujolais - et qui consommaient le matin en arrivant..et le soir, avant de reprendre le train.

 

Des commerçants et des notables, se retrouvaient régulièrement autour de "la grande table" : Emile Frédière (Garage Unis), l'architecte Léon Weber -qui devait réaliser la première piscine de Villefranche, la villa Eden-Parc de l'industriel Paul Bonthoux, le Parc des sports, l'immeuble "le Forum"..Jugues Thion, Muzelle, Armand Chouffet.

 

C'est aussi, semble-t-il au "Café des voyageurs" que les amis d'Armand Chouffet le convainquirent de se lancer dans la vie politique en 1925, pour devenir Maire de Villefranche.

 

Deux peintres célèbres faisaient parfois halte, lors de leurs déplacements de Saint-Bernard à Montmartre : Utrillo et Suzanne Valadon qui se distinguait par sa coiffure à frange, son large chapeau de feutre et un ample manteau à carreaux.

 

Un jour, Utrillo remis à la gérante du Café des Voyageurs, un dessin qu'il venait d'exécuter sur place (un petit format d'environ 20 x 20) qui représentait probablement la gare de Villefranche. Hélas ! on ne sait pas ce qu'est devenue cette oeuvre !

 

C'est un témoignage de toute une époque de l'histoire de Villefranche.

 

Gérard Bacot"

 

Gérarrd Bacot article 2013 MF.jpg

 



17/01/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 367 autres membres