CALADINFO

CALADINFO

JEAN LOUIS BELLATON : LES VENDANGES DES ANNEES 50

Suspendus à ses lèvres, les auditeurs écoutaient les souvenirs de ce petit-fils d’agriculteurs devenu médecin de campagne, puis maire de Saint-Georges-de-Reneins, conseil régional, auteurs d’ouvrages tels LES VENDANGES PAIENNES, UN 14 JUILLET 1944 au Cherche Midi, ou encore LA TRUITE SOUS LA LUNE aux Editions du Poutan.

 Nombre de ses textes sont publiées dans des revues, ou pas encore publiées, et ses toiles ne font pas toujours l’objet d’expositions, par manque de temps pour  celui qui est encore aujourd’hui, médecin dans son hameau de Nuits de Saint-Georges.

Académicien, Jean-Louis Bellaton est demandé pour des conférences et fait toujours le plein de salle de l’Auditorium. Les vendanges du début des années 50 était un sujet passionnant autant que passionnel pour nombre des auditeurs qui ont fait ainsi un bond en arrière de 50 à 60 ans ! Beaucoup d’émotion pour ceux qui ont le même vécu, et sont aussi contrits que le conférencier, «  de la mort des vendanges traditionnelles, de l’acharnement administratif, de l’excès de contrôles, des enfants qui ne peuvent plus gagner leur argent de poche, des retraités en nette diminution dans les vignes, des roulottes de gitans d’antan. Même si beaucoup de citadins peuvent encore apprendre ce qu’est le travail physique de la vendange, avant de se résigner, contraint et forcé lorsqu’en septembre 2004 près de chez lui, il entendit la première machine à vendanger bruyante et polluante qui travaille nuit et jour pour deux fois moins cher, sans état d’âme. Et de rappeler encore : « Le pain et les jeux du cirque annonçant la mort de Rome » !

Pour le plaisir de tous, Jean-Louis avait laissé une part belle à ses amis, en faisant diffuser des peintures d’Allain Renoux, et, pour le plus grand bonheur de la salle, entendre Régis Sanlaville à l’accordéon, piment de soirées de fin de vendanges qui n’ont plus guère cours aujourd’hui ! Dans les mémoires, il restait le banc des vendanges, le bal démontable de celui des Ouillères ou le Dancing de la Tallebarde tout comme les courses en sac les soirs de Revole ! Les amours de vendanges et les adieux déchirants ! 

jlb à l'auditorium 003.JPG



09/11/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi