CALADINFO

CALADINFO

LA NUIT DES BOUGIES, roman de Jean-Louis Bellaton, Editions du Poutan

LA NUIT DES BOUGIES UN ROMAN DE JEAN LOUIS BELLATON EDITIONS DU POUTAN

                Un jour, prochain j’espère car pourquoi met-on tant d’années à reconnaître un grand personnage avant qu’il ne soit vieux ou mort – il y aura à Saint-Georges-de-Reines, une avenue Jean-Louis Bellaton ! Même si les honneurs ne sont pas sa tasse de thé !

                Qui mieux que Jean-Louis Bellaton petit-fils de paysans, aura autant aimé sa commune qu’il ne se sera battu toute sa vie pour préserver la beauté de sa campagne, les berges de la Saône, la nature toute entière, les traditions, le vin du beaujolais, que dis-je, du terroir !

                Médecin de campagne, il s’est cramponné poru mener à terme des études en ville, et son dernier ouvrage publié « La nuit des Bougies », magnifique et émouvant roman d’amour, de l’Amour conjugué à l’amour de sa campagne, le rappelle à chaque page !

                Médecin de campagne, sans autre ambition que de n’être que le médecin de SA commune ! Maire et conseiller régional dans le but de défendre LA TERRE, encore et toujours, JLB n’a eu de cesse, dans le même temps, que d’écrire sa passion, de fouiller dans le passé de la commune afin de trouver les origines de chaque pierre ou sentier !

                Au bout de ses pinceaux, il croque les fleurs, la nature, les paysages…qu'il expose parfois, peu souvent !

                JLB a toujours subjugué son auditoire, par ses multiples talents, mais surtout par sa passion, son incroyable modestie, sa volonté féroce parfois, de faire connaître les secrets de son terroi et de défendre l’environnement !

                Reneimois pur sang, JLB n’en n’a pas fini de nous éblouir et de nous émouvoir avec ses écrits sans cesse plus attachants, et vous dévorerez à nouveau, tout comme moi La nuit des bougies, roman publié par les Editions du Poutan. Vous vous imprégnerez de cette tranche de vie d’étudiant, au centre de la ville des lumières du 8 décembre, et finirez la larme à l’œil ! Vous ressentirez la nostalgie de sa vie campagnarde si, tout comme moi, vous avez eu des grands-parents issus de la terre qu’ils vos ont appris à aimer à la folie !

                Un immense merci à Jean-Louis Bellaton pour m’avoir fait rêver et pleurer…  et à Jacques Branciard ce jeune éditeur qui a pris le risque du choix d’un métier peu facile et qui, grâce à des auteurs aussi brillants, sortira vite du lot !

Marie-France ROUX BALANDRAS 24.02.2014

jlb la nuit des bougies.jpg



24/02/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi