CALADINFO

CALADINFO

Mon sentiment sur ces procès d'intention ou procès tout court

Mon sentiment sur ces procès d'intention ou procès tout court  : MF ROUX BALANDRAS 

2/05/2016

 

Tout d'abord je n'ai aucun à priori, mais je pense que dès que l'on a quelqu'un dans le collimateur, que ce soit Michel Neyret ou le cardinal Philippe Barbarin (et oui) on ne le lâche plus !

D'abord qui veut leurs places ?

C'est la première question à laquelle je souhaiterai une réponse si on me le demandait !

Ensuite, on veut des résultats, l'église est critiquée, la police est critiquée et il faut faire des exemples à tout prix et à n'importe quel prix !

Mais est-ce que l'on tient compte du contexte !

  • Pour Monseigneur Philippe Barbarin, encensé depuis de longues années puisqu'il a fait carrière, se souvient-on qu'il ne fallait surtout ni juger ni critiquer l'Eglise, et qu'il a fait ses débuts à une époque avec des règles qui dominent encore chez certains « vieux évêques ou cardinaux » ; on se taisait, on approuvait tout ! Un enfant se plaignait-il d'un adulte, on ne l'écoutait même pas, on le n'aurait jamais cru, c'est lui qui disait du mal du prêtre, il serait excommunié ! Et je n'exagère pas, je l'ai vécu ! Facile maintenant pour les parents se sentant fautifs de n'avoir pas écouté leur enfant, de le plaindre et de l'épauler après l'avoir laissé des années avec son fardeau ! Un parent ne voit-il pas la douleur de son enfant, ne la sent-il pas ? Lequel parent veut maintenant qu'on lui rende justice ! De qui se moque t'on ? Les « grenouilles de bénitier » comme on les appelaient, se fichaient bien du monde extérieur, pourvu qu'ils aient l'air comme tout le monde, de gens biens !!! Ne pas faire de vagues était le mot d'ordre dans toutes les familles à la limite d'être intégristes catholiques !

  • Pour Michel Neyret, qui lui aussi fut sur le trône du meilleur flic, récompensé pour ses succès et non pour ses méthodes puisqu'elles étaient en vigueur, je dirais d'abord qu'à l'époque durant laquelle il fallait des résultats, il était un héros ! Maintenant qu'on veut une parodie de justice pour tous en frappant fort sur le meilleur, on s'étonne de la méthode !!!! Dur métier que le métier de flic à ce niveau, car s'il n'avait pas joué le jeu, le grand banditisme ne l'aurait pas cru ni toléré et il n'aurait jamais pu s'infiltre ! Alors est-ce allé trop loin ? C'était quoi le trop loin ? Fallait-il ou non un résultat ? C'est d'abord les réponses que je souhaiterai avoir avant de condamner un homme qui a trop bien fait son travail... ne se faisant ainsi pas que des copains ! Qu'il se soit enrichi, personnellement je m'en fiche éperdument, surtout s'il l'a fait pour faire ce que l'on attendait de lui, mais je n'ai pas l'esprit mesquin !

Par contre je vais suivre l'actualité de ces deux grands personnages, avec un intérêt tout aussi grand  et je ne donne là que mon sentiment personnel !



02/05/2016
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 324 autres membres