CALADINFO

CALADINFO

UNRPA : un congrès inoubliable à THIZY LES BOURGS

C'est dans une des salles de Bourg-de-Thizy de la commune de THIZY LES BOURGS, que la FEDERATION DU RHONE de l'UNRPA a tenu son congrès vendredi 12 avril 2013.

Les élus des communes environnantes, autour de Michel MERCIER, ont encouragé et félicité le travail réalisé en trois ans par la fédération du Rhône, Michel MERCIER rajoutant : "Nous avons besoin de vous, et de votre implication dans l'univers des retraités qui vous concerne."

Un conseil d'administration a été reconstitué pour trois ans, et les présidents ou membres actifs  des sections les plus opérationnelles ont été élus vice-présidents, comme GUY POURQUET pour SAINT JULIEN, BERNARD PERRET pour THIZY, MONIQUE POIZAT pour VILLEFRANCHE, JEAN CLAUDE GIRARD pour BLACE/BEAUJOLAIS qui sera de plus l'adjoint de la présidente, moi-même, avec la secrétaire fédérale ISABELLE DUFRENE de BLACE, TRESORIER FRANCOIS DESCAILLOT de VILLEFRANCHE, trésorier adjoint CLAUDE JOANNON de Villefranche, secrétaire adjointe MARIE CLAUDE PERRET de THIZY ainsi que des membres du CA dont les noms vous seront communiqués dans la semaine (les documents étant à Blacé !).

HENRI PAPOT, président de THIZY LES BOURGS,  a reçu la médaille UNRPA et a été nommé représentant du CISS RA pour l'UNRPA RHONE. Il aura pour suppléant BERNARD PERRET. Henri PAPOT a déjà été sollicité par l'hôpital de THIZY (en gérontologie)  et de ROANNE.

Avant le repas et les chansons, et surtout avant le départ des élus, ceux-ci ont écouté la chanson caladoise que j'avais écrite pour la circonstance, de manière à insister sur les besoins de subventions du conseil général, sous les applaudissements et les rires des élus, qui ont apprcié cette note d'humour !

RAPPORT MORAL PRESIDENTE UNRPA FEDERATION RHONE

CONGRES  RHONE 12 AVRIL 2013

Réanimée en mars 2010, la fédération tente de retrouver un nouveau souffle depuis trois ans, après une longue interruption durant laquelle les sections se sont dispersées sur la Loire et l’Isère.

Lorsque j’entends, en allant dans les assemblées diverses que la Loire ne connait que 4 sections sur 16, ayant perdu Saint-Vincent de Reins, Chaponost sur le qui –vive, Liergues rebaptisée en « Les amis Lierguois », et  d’autres que j’ignore, ou encore qu’à Oullins on n’évoque que le ludique, je ne peux que constater comme le fait le bureau national, que nous ne sommes pas à la hauteur de notre tâche qui est bien pourtant :  LA DEFENSE DES DROITS DES RETRAITES et ce depuis 1945.

A quoi cela servait-il donc d’être les premiers et les seuls à remarquer que les retraités étaient, sont, seront, en grande détresse au fil des ans. Nous avons connu les trente glorieuses, et chacun s’est satisfait de ces revenus qui les comblaient d’aise ! Pour combien de temps ? Nous vivons une crise mondiale sans précédent, dont on ne peut prédire ce qu’en sera l’issue !

Le monde des retraités et personnes âgées, n’a pas été au rang de nos priorités et nous en payons mais en paierons le prix de plus en plus. Si nous restons dans l’indifférence, nous sommes bien naïfs, si  nous voulons fermer les yeux sur l’évidence. Et chercher des coupables n’avance à rien.

Nous devons nous unir plus que jamais. D’abord dans l’esprit de solidarité, car nous serons traités plus tard, comme nous traitons nos aînés aujourd’hui : dans la plus grande indifférence. A-t-on le droit d’ignorer que son voisin, que l’on connait bien et est parfois un adhérent avec lequel on fait des sorties régulières, est malade ou  hospitalisé ?  Qu’on peut aussi aider au co voiturage, ou à certains petits services qui ne prennent qu’un peu de temps mais font tellement de bien !

De même le national s’est attaché à chercher une mutuelle à tarif préférentiel, ou encore ce  comité de solidarité vieillesse CSV que nous sommes les seuls à consentir et qui vient en complément des remboursements mutuelle. Comité créé en 1985 et que la majorité des sections ont évité parce que cela demande un petit montage de dossier, une écoute et une présence et que les fédérations évitaient soigneusement d’évoquer, le dossier passant par la fédération !

 Dans  le Rhône, pendant ces trois ans,  des documents sur  les aides spécifiques, dont SORTIR PLUS, la mention des services de gériatrie mobile des grands hôpitaux, l’ASPA qui  propose d’obtenir un minimum vieillesse de 777 euros aux plus de 65 ans, l’aide au paiement d’une  complémentaire santé, CCMO et CSV etc., ont été remis à CHAQUE ADHERENT !    

Durant ces trois ans, nous nous sommes aussi  attachés à être aux côtés de nos sections,

-  par le biais du CSV, soit deux mille euros pour les adhérents de Saint-Julien,

-  deux mille euros pour les  adhérents de Villefranche,

-  une aide pour un dossier bancaire pour Thizy,

- un soutien et la reconstitution du bureau de Givors.

C’est pourquoi nous sommes présents au moins une fois l’an lors de  vos assemblées générales, et que l’on peut nous questionner à tout moment par mail ou par téléphone.

Nous avons monté des dossiers afin d’être élus au CODERPA, je suis membre du bureau du CODERPA par ailleurs depuis octobre 2011 (petite parenthèse pour rajouter que le président du GROUPE ACPPA soit une quarantaine d’EHPAD est aussi membre du bureau du CODERPA) , ainsi qu’au CISS RA avec la capacité de REPRESENTANTS DES USAGERS  hospitalisés.

            Ce n’est pas une mince affaire, car il faut être présent aux réunions, ainsi qu’aux formations, et nous avons été sollicités pour les filières gérontologiques, par VILLEFRANCHE et région, THIZY et ROANNE. Il faut bien penser à nous faire remonter toutes vos tracasseries en cas d’hospitalisation, et quand le cas se présente, prévoir votre hospitalisation en matière d’aide à la sortie.

Nous avons donné à CHAQUE ADHERENT également, les fiches d’aide à la nutrition et à l’incontinence, remises en plénière par le CODERPA.

C’est dire que nous ne faisons pas de la figuration dans ces structures !

Nous invitons  tous ceux qui le peuvent à entrer dans les Conseils de vie sociale des EHPAD ou les services de gériatrie des hôpitaux de vos secteurs, surtout si, comme c’est le cas pour Henri PAPOT de THIZY et moi-même pour l’Hôpital Villefranche-Gleizé,  les demandes émanent des établissements par rapport à nos rôles respectifs de présidents d’UNRPA.

En entrant à l’UNRPA en décembre 2006, j’avais annoncé que je serais membre actif. Je suis très vite partie en croisade pour la défense des retraités, en femme de terrain, ce qui m’a valu dès le départ et me vaut encore,  quelques animosités ou jalousies. Toutefois, personne ne se battant  pour en faire autant, je suppose que je suis un peu dans le vrai en étant sur tous les fronts, et qu’à terme vous apprécierez que d’autres se bougent pour vous aider et vous défendre. Nous sommes fiers de vous annoncer qu’une nouvelle section est créé à Blacé-Beaujolais et couvrira la partie Blacé-Belleville, plus si affinités, puisque nous avons déjà des adhérents sur  Blacé, Salles, Le Perreon et Cercié  ! Bravo et merci à Jean-Claude Girard qui a bien voulu répondre à mon appel !

 

Fait à Villefranche le 12 avril 2013

La présidente Marie-France ROUX BALANDRAS

P.S. Lorsque l’on vous indique que l’UNRPA œuvre sur tous les fronts pour la défense des droits des retraités, la dernière preuve tangible est la nomination de notre président national FRANCISCO GARCIA à Bruxelles, avec AGE, dont nous vous indiquons ci-dessous quelques éléments.

 

À propos AGE

AGE Platform Europe est un réseau européen d'environ 165 organisations de et pour personnes de 50 ans + qui représente directement plus de 30 millions de personnes âgées en Europe.

Ses travaux portent sur ​​un large éventail de domaines politiques qui ont un impact sur ​​les personnes âgées et les retraités. Il s'agit notamment des questions de lutte contre la discrimination, l'emploi des travailleurs âgés et le vieillissement actif, la protection sociale, la réforme des retraites, l'inclusion sociale, la santé, la maltraitance, la solidarité intergénérationnelle, la recherche, l'accessibilité des transports publics et de l'environnement de construction, et des nouvelles technologies (TIC ) . La plate-forme prend également une part active dans plusieurs projets de l'UE . La majorité de ces projets sont financés par le 7e programme-cadre.

Le but de son travail est de faire connaître et de promouvoir les intérêts des 150 millions d'habitants de 50 ans dans l'Union européenne et de sensibilisation sur les questions qui les préoccupent le plus. AGE vise à donner une voix aux personnes âgées et retraitées dans les débats sur les politiques de l'UE, grâce à la participation active de leurs organisations représentatives au niveau européen, national, régional et local, et fournit une plate-forme européenne pour l'échange d'expériences et de bonnes pratiques. Il vise également à informer les personnes âgées sur leurs droits en tant que citoyen de l'UE ou résident et le processus de formulation des politiques communautaires et  de développement récente politique de l'UE .

 

Activités de suivi de la Coalition EY2012

La Coalition EY2012 a été invitée à assister à la dernière réunion des coordinateurs nationaux de l’Année européenne 2012, organisée par la Commission européenne le 21 février 2013. Cette réunion a été l’occasion de se réunir tous ensemble pour dresser le bilan de l’Année européenne et décider de la marche à suivre pour continuer de promouvoir le vieillissement actif et la solidarité entre les générations.

La Commission a principalement retenu deux résultats de l’Année, à savoir l’adoption des Principes directeurs en matière de vieillissement actif et de solidarité intergénérationnelle par le Conseil des Ministres de l’UE, le 6 décembre 2012, et l’élaboration de l’indice du vieillissement actif. Les 19 principes serviront de référence aux autorités nationales et aux autres parties prenantes pour déterminer quelles mesures prendre pour favoriser le vieillissement actif, tandis que l’indice permettra aux responsables politiques européens et nationaux de mesurer le potentiel inexploité que représentent les personnes âgées. Les 90 initiatives présentées dans les deux versions de la feuille de route de la Coalition EY2012 ont également été saluées par les membres de la Coalition, qui ont expliqué à la Commission européenne et aux coordinateurs nationaux quelques-uns des engagements pris en vue de promouvoir la création d’une UE pour tous les âges. Ces initiatives sont des exemples des travaux menés dans le cadre de l’Année européenne pour définir un cadre d’engagements et d’actions concrètes devant permettre à l’Union européenne, aux États membres et aux différentes parties prenantes à tous les niveaux d’atteindre les objectifs spécifiques en rapport avec le vieillissement actif et la solidarité entre les générations.

 

LA VIE COMMENCE A SOIXANTE ANS

 

La vie commence à 60 ans

Avec lunettes et plus une dent

Même si l’arthrose copain fidèle,

Revient comme des piqûres d’rappel !

On se remettra au biclou,

De Givors  à Saint Cyr l’Chatoux,

Pour oublier les lumbagos,

Nos vingt ans ont les a dans l’ dos !

 

Les caladois sont à la fête

Car ils vont rejoindre Thizy,

Henri et Bernard les vedettes

Leur auront prévu des folies !

Après un congrès peu banal,

Où les élus les soutenants,

Du doux chant  de nos doléances

Retiennent  subventions, forcément !

 

La vie commence à 60 ans

Il faut s’unir,  être adhérents,

Pour des lendemains plus faciles

Loin des Ehpad et de la ville.

Nous on s’est remis au tarot,

Pour oublier les lumbagos,

Dans la tête on gard’ nos vingt ans,

Les crus beaujolais nous aidant !

 

La vie commence à 60 ans

Merci Thizy d’être accueillants,

Capitale du beaujolais vert,

C’est certain ce n’est pas l’enfer,

Avec d’ autres  voyages et sorties

Tu   dis « qu’elle est Plus  belle la vie »

Avec vous on voulait chanter :

La  retraite on l’a  bien gagnée !

 

 

Marie-France ROUX BALANDRAS – UNRPA – AVRIL 2013



13/04/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi